Vil-pin est le symbole de la collusion d’intérêts entre certains milieux économiques français, et l’expansionnisme islamiste.

By  |  8 Comments

Par l’Eclaireur
La fameuse position pseudo morale de non-alignement prônée depuis de Gaulle jusqu’à Chirac, masque la volonté bien terre à terre d’entretenir les meilleures relations possibles avec le monde arabe, pour assurer la sécurisation de l’approvisionnement des ressources stratégiques et vitales de la machine économique, le pétrole et le gaz.
L’entrisme économico-religieux-financier, qui a vérolé de l’intérieur les mécanismes politiques européens, avec son corollaire, la submersion migratoire musulmane, a produit en France ce genre de personnage, trouble, tortueux, dénonçant en termes insinuants et voilés les puissances financières et médiatiques de qui vous savez…, mais s’abstenant bien de mentionner celles, bien réelles celles là, qui détiennent une grosse partie du CAC 40, les palaces parisiens, les clubs de sport les mieux dotés, s’appropriant l’immobilier de luxe de la côte d’azur de Monaco à Saint Tropez et ailleurs, en en virant les locaux,
et occultant surtout soigneusement l’origine de ses ressources financières, connues – et inconnues…, qui pourraient éclairer la défense farouche, l’amour passionné et immodéré pour des pays réputés pour leur lutte contre la corruption des élites, et le respect des droits de l’homme, comme le Quatar et autres pays du Golfe…
Une vipère sinueuse et maléfique, dans un grand corps décharné de hyène hystérique bavante de haine antisémite.
Et voilà que ce vieux chacal oublié, planqué derrière ses petites structures de lobbying pro-arabe, grassement rémunéré par ses maîtres, est extrait en urgence de son bocal à formol, pour marteller en grandes envolées grandiloquentes, l’impérieuse nécessité de sauver les pauvres civils gazaouis, forcément innocents – ceux qui ont violé, torturé, massacré, kidnappé les Israéliens – prétexte habile et confortable pour retenir la main vengeresse d’Israël, et sauver à tout prix ce qui reste du Hamas.
Et surtout, en se dissimulant derrière cet écran de fumée humanitaire, accomplir la mission principale confiée par ses sponsors, qui sous-tend toute la logique et le déroulé des évènements du 7 octobre, action (massacre/ prise d’otages) – réaction (intervention d’Israël à Gaza): ressortir et prôner le sempiternel serpent de mer de la solution de paix à deux états, selon la décision de l’Onu en 1967, dans des frontières internationalement reconnues, et garantissant la sécurité de l’état d’Israël, bla bla bla, en gros, obtenir par la paix ce que les arabes n’ont pas pu obtenir par la guerre, c’est à dire la destruction des juifs sur leur propre sol.
Car les buts des grands commanditaires et ordonnateurs des actions du Hamas étaient clairs. Bloquer les accords d’Abraham, contrecarrer l’installation des juifs sur leurs terres de Judée Samarie, inverser la responsabilité des massacres en Israël en en rendant les juifs responsables, les nazifier lorsqu’ils ont l’outrecuidance de vouloir se défendre et sauver leurs enfants otages, soulever les rues arabes, y compris contre leurs propres gouvernements modérés, hystériser les diasporas arabes dans le monde entier, en collusion avec leurs complices et dhimis auto-soumis d’extrême gauche, détacher les opinions indifférentes ou hésitantes d’un soutien à Israël, leur laisser miroiter cette fameuse solution à deux états comme le moyen facile de régler le problème, sans se préoccuper des conséquences, tout aussi indifférents aux sort des juifs que lorsqu’ils étaient envoyés en wagon à bestiaux pour un destin incertain quelque part vers l’est…
Pas mon problème…
Oui, le vil-gredin tente un retour sur la scène, piteux comedien, second rôle malodorant en compagnie de ses acolytes du Hamas, dans le film d’horreur de l’année, et qui n’inspire plus désormais que mépris, dégoût et répulsion.
Et quel contraste encore, ce soir, entre ce Dracula fétide, soutien de ces hordes barbares cernant la petite Mia, lors de sa libération par les terroristes, et la fraîcheur lumineuse de cette jeune fille, retrouvant sa famille, miraculée des horreurs que tant d’autres ont subi.
Le combat éternel de la vie et de la lumière contre les puissances des ténèbres.

happywheels

8 Commentaires

  1. benjamin dit :

    ces gens qui parlent d etat palestinien dans les frontières de 1967 en incluant jerusalem et le bla bla habituel de la diplomatie française n ont pas jetè le moindre regard a une carte de la region!ou plutot l ont ils reluquèè mais ils s en foutent complètement !un tel etat verrait sa frontière passer a 15 km de l aeroport ben gourion et a quelque 25 km DE TEL AVIV !!!une simple volèè de missiles et l on devine les resultats !JAMAIS ISRAEL NE DOIT ACCEPTER UN ETAT PALESTINIEN A CET ENDROIT !l etat de palestine c est la jordanie !evident !transfert des populations arabes occupantes de judèè samarie vers la jordanie et le debut d une solution verra le jour !quant a gaza ce n est pas le problème d israel hormis la securitè qui trouvera une solution par la guerre !!uniquement par tsahal !!

  2. Hérode dit :

    Son patronyme résume la situation : le bourgeois gentilhomme : particule achetée comme tout ces bourgeois frustrés de ne pas avoir d’ascendance noble ….

  3. Hérode dit :

    Son parcours politique résume la situation : Nommé plusieurs fois aux au gouvernement sans JAMAIS avoir brigué de mandat électoral et être donc passé sous la légitimité du vote des Français.

  4. Hérode dit :

    Sa posture d’homme d’état fait honte à la France : En pleine guerre du golf, il vient afficher à l’ONU le plus vil, couard, hypocrite visage de la France

  5. Hérode dit :

    Cela dit la palme de la TOUPITUDE, le « président » , le roi du en même temps et du volte face, sans constance, sans ligne directrice, sans projet, socialo libertaire hyper capitaliste.
    Pseudo ami d’israël quand il vient faire son roquet pour constater les dégats dans les kiboutsim du sud, il nous arracherai presque une larme , mais vrai pote avec les moulouldistan du golfe et les mouloudistan du Maghreb, genre je te tiens la main 10 minutes….et je vaseline la dictature militaire algeroise, Egyptienne ou quatarienne
    Ce président, d’une minorité de Français…., ne laissera dans l’histoire que ses photos d’un gout douteux aux antilles ou sur le peron de l’élysée avec des zoukeurs décadents !! ou peut être ses postures martiales ridicules pendant le covid et la facture immigrationniste et inflationniste qu’il nous laissera quand il retournera dans son nouveau costume 3 pièces faire son banquier à la city !

  6. Vérité dit :

    Très bon article
    Vil- tapin reçoit son fric en faisant le trottoir au quatar !!
    1 bonne péripatéticienne ce pourri qui lèche très bien les babouches et ce qui va avec !!!

  7. Paul06 dit :

    Une péripatéticienne de luxe pour certains émirs qui se contentent de l’apparence de leurs employés prêts à tout pour les honneurs et l’ argent. DDV s’ est vendu pour quelques millions pétrodollars, tout comme Lang…

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.