« Voit-on d’abord en eux des juifs avant d’y voir des compatriotes ? » : Jérôme Guedj regrette l’absence d’hommage aux Français tués ou enlevés le 7 octobre en Israël

By  |  7 Comments

Le député socialiste de l’Essonne, vice-président du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale, s’interroge sur l’absence d’hommage national jusqu’à présent, et appelle l’exécutif à « sortir de ce malaise ».
« Le 7 octobre, ce sont 40 de nos compatriotes qui ont été tués, ils ont un peu disparu du paysage, il n’y a pas eu d’hommage national », regrette samedi 25 novembre sur franceinfo Jérôme Guedj, député socialiste de l’Essonne, vice-président du groupe d’amitié France-Israël à l’Assemblée nationale.
Il y a « cette détestable impression qu’il ne faut pas trop en parler », souligne-t-il.
Pour le député, il a manqué « ce moment de concorde et je n’ose me demander pourquoi il n’a pas eu lieu ». Selon lui, il y a deux explications à ce silence, « soit c’est une prudence parce que cela interfèrerait avec les négociations mais s’agissant de l’hommage rendu à ceux qui malheureusement ont été tués le 7 octobre ça ne peut pas être la réponse apportée. Soit c’est un malaise parce qu’il y aurait une gêne de la part du pays, de l’exécutif, de rendre hommage ou de s’inquiéter pour ceux qui sont détenus alors que dans le même temps il y a un conflit. »

Plus tôt dans la semaine, l’animateur Arthur dénonçait « le silence » après la mort de « 40 de nos compatriotes » et s’interrogeait : est-ce « parce qu’ils sont juifs avant d’être Français ? »
« Vous imaginez à quel point c’est terrible que cette question puisse être posée ? » insiste Jérôme Guedj. En se demandant si « le malaise viendrait du fait qu’on verrait d’abord en eux des juifs avant d’y voir des Français ». Il appelle à « sortir de ce malaise », à avoir « des mots de solidarité pour les victimes et de soutien pour les otages et leurs familles. »
« En faisant cela, on peut aussi avoir de la compassion, du soutien, de l’empathie, pour les victimes civiles palestiniennes. On n’est pas obligés de rentrer dans ce manichéisme terrible qui rend fou un peu tout le monde en ce moment. »
Source
https://www.francetvinfo.fr/monde/proche-orient/israel-palestine/voit-on-d-abord-en-eux-des-juifs-avant-d-y-voir-des-compatriotes-jerome-guedj-regrette-l-absence-d-hommage-aux-francais-tues-ou-enleves-le-7-octobre-en-israel_6205767.html

happywheels

7 Commentaires

  1. Massada dit :

    L’exécutif français a peur de sa rue arabe. Autrement dit, d’une manière plus crue, les arabes tiennent Macron par les glaouis./

  2. Franccomtois dit :

    Quand des personnes juive sont agressées,ne dit-on pas que des juifs….cela je ne le comprend pas!Je dis seulement que lorsque des personnes de confession juive se trouvent être victime parceque juive,je précise de confession juive!Dit-on en France lors d´agressions,des chrétiens….De confession juive ou chrétienne,nous sommes francais!Les personnes de confession juive sont francais de plein droit depuis Napoléon me semble t-il!
    J´espere être clair,un francais de coeur est un bon francais,qu´importe sa religion,sauf une qui pose pas mal de problême jusqu´á présent,qui sait dans le futur…😏!
    L´Alllemagne a plus de dignité sur le sujet que la France aujourd´hui et même d´hier me direz-vous!

  3. Paul06 dit :

    Jérôme est un grand naif ou il nous prend pour des perdreaux de l’ année. Ne sait il pas que le ps a parié autrefois sur la communauté musulmane pour prendre le pouvoir en France en sacrifiant la communauté juive… Et il a perdu dans l’ immédiat. Le ps a trahi les français de religion juive, il en a fait des juifs vivant en France. Jamais plus, je ne salirai mes mains en prenant un bulletin de vote de ce parti ordurier. Et une pensée pour le collabo Mitterand.

  4. joseparis dit :

    Il est mignon le Guedj, mais il a été aux premières loges au sein de la nupes pour juger des dérapages islamo-gauchistes de ses collègues de lfi depuis les législatives de 2022. Qu’est-ce-qu’il a dit sur ça ? Pas grand chose à part les inepties habituelles sur l’antisémitisme qui vient toujours de l’extrême droite. Il a fallu le 07 octobre, et le déchainement antisémite de ses chers collègues chéris de lfi pour qu’il ouvre enfin sa bouche, et qu’il s’aperçoive qu’il était juif, et que les propos antisémites débridés de Mélenchon et de ses sbires le touchaient également. Le président Macron n’est pas à la hauteur, et a peur de la rue arabe en France, mais lui est-ce-qu’il a fait mieux depuis les législatives de 2022 à part se taire pour se faire élire grâce à ces ordures de lfi ? Tu veux être crédible Jéjé, ben tu démissionnes de cette alliance puante avec lfi et eelv, et tu vas avec les non inscrits ou mieux encore, tu démissionnes de ton poste de député, et tu essaies de te faire réélire sans l’aide des nazislamistes de lfi et eelv. Mais là faut avoir du courage et des couilles, et je ne suis pas sur que tu en ais plus que le président Macron. Alors tes leçons de morale à deux balles tu peux te les garder.

  5. David dit :

    Dans tous les pays où le Juif a vécu il a toujours respecté son pays d’accueil, s’est conduit comme un patriote .
    Mais l’antisémitisme n’a jamais disparu .
    Nous ne serons nul part chez nous ……jamais .
    Même Israël on cherche à le détruire ……mais cette fois la planète entière disparaîtra .

  6. Paul06 dit :

    @David
    Le propos est d’ un autre ordre. Il existe en France en 2023, un parti ouvertement antisemite et antisioniste. La nupes a adopté ces valeurs abjectes pour des raisons électoralistes viles.

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.