AIN : Vente de drapeaux utilisés par Daesh : prison avec sursis

By  |  1 Comment

Un couple de trentenaires a été reconnu coupable, mardi 10 janvier, par le tribunal correctionnel de l’Ain. Ils étaient jugés pour la vente de drapeaux noirs portant le sceau du Prophète. Des drapeaux utilisés par Daesh.

Le couple, interpellé en novembre 2014 à Ambérieu-en-Bugey pour avoir vendu sur internet des drapeaux noirs utilisés par l’organisation État islamique dans sa propagande, a été reconnu coupable par le tribunal correctionnel, mardi 10 janvier au soir. Le jeune homme âgé de 33 ans et la jeune femme âgée de 32 ans, ont été condamnés pour apologie directe et publique d’un acte de terrorisme. Il écope d’un an de prison avec sursis et elle de 6 mois de prison avec sursis. Le procureur avait requis un an avec sursis pour la prévenue et 2 ans dont un an avec sursis pour lui. Me Audineau, pour la défense, s’est attachée à démontrer que le drapeau qu’ils ont commercialisé était avant tout un symbole de l’Islam et que le fait de le vendre ne représentait pas une glorification des actes commis par l’organisation État islamique.

Source :
http://www.voixdelain.fr/blog/2017/01/10/vente-de-drapeaux-utilises-par-daech-prison-avec-sursis/

Le drapeau des djihadistes en plein cœur de Paris lors de la manifestation pro-palestinienne.en Juillet 201.

happywheels

1 Comment

  1. VRCNGTRX

    11 janvier 2017 at 13 h 30 min

    Pauvres petites victimes de leur foi et de leur ambition commerciale …

    Ces étendards sont la révèlation de leur honte à n’être que des lêches-culs de croisés (baptisons-les LCC) !
    ils portent jeans, baskets, ils respirent notre air, utilisent notre technologie, tout est clair :
    http://img.over-blog-kiwi.com/1/09/49/84/20160816/ob_ba87c8_interdiction-ressembler-aux-mecreant.jpg

    Nous avons traversé des siècles de conquêtes et de guerres pour parvenir à nous assagir et nous émanciper des religions et faire face à présent aux dangers de l’ère industrielle, aux risques de l’ultra-croissance (surpopulation > surproduction > surpollution > destruction de la divine création).
    Nous reste de ces périodes farouches du passé de magnifiques vestiges, un patrimoine éblouissant (art et architecture etc.) dont la civilisation arabo-musulmane n’est pas en reste, loin de là.
    Au lieu d’en décrypter le humble message et lui faire honneur chacun chez soi pour la plus grande gloire des ancêtres, chacun s’engouffre dans le conformisme ethno-racial (métissage obligatoire) et décivilisateur (abolition des frontières, prohibition des identités folkloriques).

    Même les prétendus intellectuels et historiens semblent rester muets comme convertis à ce mal mortuaire …

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *