Aymeric Chauprade :«Himmler avait deux fétiches sur son bureau : Mein Kampf et le Coran»

By  |  6 Comments

Les personnes intéressées par les liens entre les nazis et le mufti palestinien de Jérusalem visiteront avec intérêt le lien :
http://aval31.free.fr/

« >

Lire ci-après l’article du Figaro:
LE SCAN POLITIQUE – «Himmler lui-même avait deux objets fétiches sur son bureau, Mein Kampf et le Coran», affirme l’eurodéputé frontiste dans une nouvelle intervention polémique. Il a été suspendu de son poste de chef de la délégation FN à Bruxelles.

PUBLICITÉ
Ni la perspective d’une plainte déposée par SOS Racisme, ni le désaveu cinglant de la présidente de son parti n’ont amené Aymeric Chauprade à jouer l’apaisement. Invité ce jeudi de LCP, il a réaffirmé les propos tenus dans une vidéo du 15 janvier dernier, intitulée «La France est en guerre», qui fait l’objet d’une forte polémique depuis une semaine. Il y fait notamment une comparaison avec entre la situation actuelle et la montée du nazisme dans l’Allemagne des années 30.
Dans un extrait vidéo d’une émission qui doit être diffusée ce jeudi soir à 21h30, le député européen fait face à une élue socialiste allemande et aborde le sujet de Pegida, du nom de ce mouvement anti-islam né en Allemagne en octobre 2014. Un mouvement qui partage avec Aymeric Chauprade une inquiétude certaine à l’égard de l’islam et qui est accusé de favoriser l’amalgame entre musulmans et islamistes radicaux. «Je n’ai pas entendu des gens de Pegida qui parlaient des musulmans en général», défend-t-il, rapidement contredit par la députée allemande. Il ajoute dans l’extrait concerné: «A propos de Pegida, c’est très injuste de dire qu’il s’agit d’une sorte de renaissance d’un nazisme».
L’Islam et les nazis, une généralité vite affirmée

Himmler et le mufti de Jérusalem ,grand oncle d’Arafat

Le nazisme, Aymeric Chauprade n’hésite pas à le corréler de nouveau à l’islam, présentant le parti d’Adolf Hitler comme un soutien précurseur du fondamentalisme islamiste. «Le nazisme était allié avec l’islam radical. Himmler lui-même avait deux objets fétiches sur son bureau, Mein Kampf et le Coran», affirme l’eurodéputé à nouveau contredit par son interlocutrice. «Et la mosquée de Munich a été l’un des grands centres de prédication de l’islam radical, a été installée par les nazis», ajoute-t-il.
Le propos fait d’Aymeric Chauprade fait référence aux relations entretenues pendant la seconde guerre mondiale par le mufti de Jérusalem Mohamed Amin al-Husseini, réfugié en Allemagne à partir de 1941. Lié aux nazis par le rejet du sionisme, il avait appelé les peuples arabes au djihad contre les britanniques, sans être vraiment entendu. La seule autre occurrence notable de liens entre l’islam et le nazisme concerne la division SS Handschar, composée de volontaires croates musulmans. Dans tous les cas l’engagement de quelques rares soldats musulmans aux cotés des nazis relevait de problématiques nationalistes, plus que religieuses

Hitler et le mufti de Jérsalem

Le FN défendra quand même Chauprade
Revenant sur la vidéo polémique, relayée mardi malgré l’interdiction par Marion Maréchal-Le Pen, Aymeric Chauprade la juge «parfaitement équilibrée». «Je parle de l’islam acclimaté aux nations, qui est l’islam majoritaire. Mais je parle (aussi) de cet islam global, djihadiste, qui se développe. Il ne faut pas se voiler la face: on a un problème avec une partie de l’islam», ajoute le député européen. Et l’ancien conseiller de Marine Le Pen de développer son concept de 5e colonne, abordé le 15 janvier. «Je dis simplement que les totalitarismes se sont formés avec une minorité, au départ. Il y a une minorité de musulmans qui a un projet qui est totalitaire, qui est l’islam radical. Cette minorité active peut convertir une partie importante d’autres musulmans. Et c’est important de faire la distinction».
Malgré la publication d’un communiqué interne au FN dans lequel Marine Le Pen affirme la rupture de leur relation de confiance: «À partir du moment où Aymeric Chauprade est systématiquement incontrôlable, nous allons devoir en tirer ensemble les conclusions», précise-t-elle. Selon l’Opinion, la sanction est tombée ce jeudi: l’ancien conseiller aux affaire internationales a été démis de ses fonction de chef de la délégation FN au parlement européen. Il est remplacé par Édouard Ferrand. Ce qui ne l’empêche pas Marine Le Pen d’apporter son soutien moral et matériel à l’eurodéputé. Dans un communiqué envoyé ce jeudi, le FN promet de mettre à sa disposition d’Aymeric Chauprade l’ensemble de ses moyens juridiques afin de l’aider à organiser sa défense face à la procédure engagée contre lui par SOS racisme et autres».

lire l’article du FIGARO en cliquant sur le lien ci-après

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/couacs/2015/01/22/25005-20150122ARTFIG00308-fn-aymeric-chauprade-lie-a-nouveau-islam-radical-et-nazisme.php

happywheels

6 Commentaires

  1. Alice

    22 janvier 2015 at 18 h 10 min

    liberté d’expression ! ! ! tu parles !

  2. Gozou

    22 janvier 2015 at 18 h 36 min

    Ldj+indépendant+brigade juive…islamiste trembler on veille..a bon entendeur salut!

  3. Gozou

    22 janvier 2015 at 19 h 31 min

    Les nazi nous ont pas anéantit..ce ne sont pas des islamistes à 2 balles en+lache qui va faire régner la loi en europe ni en france..en eretz ils longue les murs..jeunesse de france leve toi soit fier et luttont contre l’envahisseur ..tel hai

    • Jerome

      23 janvier 2015 at 13 h 06 min

      Je suis tout fait d’accord avec vous faut qu’on se lève et qu’on se batte contre eux, les gens dorment!!!

  4. liguedefensejuive

    22 janvier 2015 at 20 h 06 min

    commentaire de Pollux sur le site du Point : »Marine Le Pen serait t elle dans la lignée de Manuel Valls (beaux discours mais incapacité à agir véritablement de manière efficace). La stratégie qui permet de gagner des voies est une chose mais la stratégie qui permet de changer les choses en est une autre. La gestion de la crise par Marine Le Pen est des plus inquiétantes car elle n’apporte aucune valeur ajoutée par rapport à ce que fait l’UMPS. Si elle a déjà du mal à faire le diagnostic et à analyser et communiquer les choses elle ne pourra pas mettre en oeuvre une politique courageuse et efficace. »

  5. Philippe

    23 janvier 2015 at 9 h 43 min

    Pour compléter les propos de Aymeric Chauprade ,un anthropologue nazi du nom de Yohan vanleers fut l’un des idéologues les plus importants du troisième Reich,
    Von Leers était le spécialiste des affaires juives. Il fut l’un des propagandistes les plus radicaux de l’antisémitisme du Troisième Reich,
    Von Leers a publié, dans « Die Judenfrage », journal d’intellectuels antisémites, un article intitulé « Le judaïsme et l’islam face à face ». Comme le titre l’indique, l’auteur adoptait une perspective hégélienne, et présentait le judaïsme et l’islam en termes de thèse et d’antithèse.
    Cet essai mettait également en lumière le point de vue nazi obséquieux, que von Leers projetait sur le passé de l’islam : « L’hostilité de Mahomet envers les juifs a eu une conséquence : les juifs d’Orient ont été totalement paralysés.Leur assise a été détruite.
    Le national-socialisme allemand lutte contre les juifs partout dans le monde. Comme le dit le Coran: « Tu apprendras que les juifs sont les pires ennemis des musulmans ».
    l’ancien mufti de Jérusalem, Haj Amin Al-Husseini, affirmait que les juifs étaient les ennemis communs de l’islam et de l’Allemagne nazie9. L’ancien mufti fit de fréquents déplacements dans les Balkans pour y encourager les unités musulmanes SS.
    Après la guerre, il est parti au Caire, où il a obtenu un poste au Ministère égyptien de l’information. Avec le soutien de l’ancien mufti, qui vivait, lui aussi, en Égypte, il se convertit à l’islam et prit pour noms Mustafa Ben Ali et Omar Amin .

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *