BONNE NOUVELLE LES BULLDOZERS ISRAELIENS VONT POUVOIR RASER CERTAINE COLONIES ARABES DE JUDEE SAMARIE

By  |  8 Comments

T. Belman: Il est inquiétant d’avoir eu besoin d’un exposé de Regavim avant que Netanyahu n’ ordonne la démolition. Ce doit être la période des élections. Tout d’abord les constructions ont été signalé à plusieurs reprises et Israël n’en a démoli que certaines d’entre elles. Deuxièmement, une fois que le logement est érigé, la Haute Cour ne laissera pas Israël le démolir. Nous devrons voir juste combien de ces structures Netanyahu détruira en fait.
Par JUSTIN JALIL ET JTA, TOI
http://www.israpundit.org/archives/63604546
Adaptation de Mordeh’aï pour malaassot.com

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a chargé le ministre de la défense Moshe Ya’alon à aller de l’avant avec un plan de démolition de quelques 400 structures palestiniennes construites en Cisjordanie avec des financements européens, les médias israéliens, l’ont rapporté vendredi.
L’Arrêté du Premier ministre est survenu peu après qu’un exposé jeudi dans le Daily Mail a affirmé que l’UE a injecté des dizaines de millions d’euros dans les maisons sans permis de construire accordés par le gouvernement israélien.
Des Officiels communautaires ont écrit, avoir découvert par le journal que les bâtiments étaient destinés à « ouvrir la voie pour le développement et plus de pouvoirs de l’autorité palestinienne en zone C» craindre que l’organisation gouvernementale européenne était aux côtés de l’Autorité dans le conflit en façonnant la démographie du territoire sous contrôle israélien.
Une partie des maisons, qui ressemblent à des caravanes préfabriquées, ont été construites dans la zone E1 entre Jérusalem et Maale Adumim et près du campus de l’Université hébraïque du Mont Scopus, selon le site d’information israélien NRG.
Selon le Daily Mail, la construction en 17 endroits a coûté des dizaines de millions sur les fonds publics de l’UE.
Vendredi, un porte-parole de l’Union européenne a défendu son financement pour la construction sans permis, même si un autre fonctionnaire de l’UE avait nié les actes fautifs.

Shadi Othman, un agent des communications au Bureau du représentant de l’Union européenne en Cisjordanie et dans la bande de Gaza, a parlé au Daily Mail jeudi que l’union a financé la construction de 400 maisons de Palestiniens dans la zone C en Cisjordanie, qui, selon les Accords d’Oslo, reste sous contrôle israélien jusqu’à un accord final négocié.
 » Cela fait partie du travail accompli pour construire le futur Etat palestinien qui vivra côte à côte avec Israël,  » a déclaré Othman. « les Palestiniens ont le droit d’y vivre, de construire des écoles là, ou est le développement économique. »

Maja Kocijancic, une porte-parole de l’UE basée à Bruxelles, plus tôt, a nié toute malversation, insistant sur le fait que construction n’avait pas eu lieu.
« Le Financement de l’UE fournit formation et expertise pour aider les ministères compétents de l’autorité palestinienne à planifier et à construire de nouvelles infrastructures et permettre aux gens de récupérer et de reconstruire leur terrain là-bas, » dit-elle. « A ce jour, aucune construction n’a encore commencé au titre de ces programmes. L’UE ne financera pas des projets illégaux. »
Elle s’est plus tard refusée à tout commentaire sur une série de photographies qui visent la construction des colonies et un signe de EU-Oxfam qui a déclaré que les principales activités du projet ont été la « réhabilitation et remise en état » de la terre.
Othman a été interviewé au sujet des images recueillies par

l’israélien Regavim not-for-profit, qui montre les structures portant les plaques avec le logo de l’UE. Regavim dit que les structures ont été érigées ces derniers mois sans permis des autorités israéliennes.
L’Union européenne s’est plaint d’Israël au temps ou ce dernier construisait des milliers de logements pour des colons juifs dans la zone C, rejetant les demandes israéliennes qu’elles étaient construites dans les implantations susceptibles de faire partie d’Israël dans un accord final.

Michael Theurer, membre allemand du Parlement européen et sa Commission économique et monétaire, a dit au Daily Mail, qu’il a  » pris ces allégations très au sérieux et va enquêter minutieusement sur elles ».
Ari Briggs, Directeur International de Regavim et auteur principal du rapport, a insisté que l’UE et Oxfam utilisaient le projet comme un « cheval de Troie » pour saper les revendications israéliennes dans la région.

Briggs a déclaré: la  » Zone C a été choisie par l’anti-Israël « humanitarian community  » comme un point chaud pour provoquer Israël « .
Briggs a insisté:  » Ces organisations avec le financement de l’UE ont encouragé et facilité activement la tentative illégale de s’emparer de terres publiques. Cela n’a rien à voir avec les droits de l’homme et tout à voir à tirer parti des moins privilégiées des sociétés nomades pour des objectifs politiques, » .

James Carver, un Eurodéputé britannique pour la région des West Midlands, a écrit cette semaine au Comité du Parlement européen sur les affaires étrangères condamnant le projet «illégal»: « les structures portent toutes le nom et le drapeau de l’UE et les agents officiels de l’UE ont été photographié participant à la supervision de la construction, donc la participation active de l’UE peut difficilement être niée. »

Alan Baker, un avocat international qui a participé à la création des Accords d’Oslo, a accusé l’UE de s’ingérer dans le conflit. et dit:
« L’UE est une des signataires des Accords d’Oslo, alors elle ne peut pas choisir en toute liberté ce qu’elle reconnait, ». Conformément au droit international, tout bâtiment dans la zone C doit avoir l’autorisation d’Israël, qu’il soit temporaire ou permanent. »
Baker a déclaré:  » Le même principe s’applique partout dans le monde. Si vous voulez construire, vous avez besoin de permis de construire…L’UE est ignorante du droit international et prend des mesures concrètes pour influencer la situation sur le terrain, ».
Une source du gouvernement israélien anonyme a revendiqué l’entreprise illustrée « des deux poids deux mesures de l’UE », qui  » déplore les colonies de peuplement israéliennes en Cisjordanie tout en financement simultanément ses propres colonies pour les Palestiniens:  » si Israël avait commencé la construction de maisons au milieu de Hyde Park, le gouvernement britannique l’aurait sommé immédiatement de les retirer…L’UE fait des choses qui ne seraient pas acceptables en Europe ».

Le Membre de la Knesset Yariv Levin a également accusé les européens de la situation,et a accusé l’UE: « Il est hypocrite pour l’UE de critiquer la construction d’Israël tout en même temps soutenir activement et pratiquement participer à la construction de la colonie illégale de Palestiniens sur le territoire israélien ».
L’Union européenne s’oppose maintenant, à des constructions juives en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, qu’elles sont contre-productives de l’émergence d’un Etat palestinien.
reproduction autorisée avec mention de la source et lien actif ©Copyright malaassot.com
http://malaassot.over-blog.com/2015/02/netanyahu-ordonne-la-demolition-des-colonies-palestiniennes-baties-illicitement-en-judee-samarie-par-du-financement-europeen.html

happywheels

8 Commentaires

  1. SAADOUN Françoise

    7 février 2015 at 23 h 20 min

    merci pour cette super info que j’ai partagé de suite-

  2. Richard C.

    8 février 2015 at 2 h 08 min

    Si Israel hésite à faire respecter sa loi, à raser toutes les constructions illegalles, sous prétexte qu’elles sont terminées…Alors j’entends d’ici les bonnes âmes chanter: » les Juifs ne sont pas chez eux « 

  3. mamane

    8 février 2015 at 10 h 39 min

    L Europe a tellement de merdes a regler, et au lieux de s en occupier, alors elle detourne l intention a fouttre la paguaille au moyen-orient

  4. SAADOUN Françoise

    8 février 2015 at 16 h 31 min

    ce qu’il se passe en Syrie est un carnage sans nom et tout le monde s’en fout- parlons plutôt des vacances à la neige, et des concours de chansons- laissons crever les chrétiens, et de quelle façon….
    dès qu’Israel lève un petit doigt, le monde entier lui saute dessus- nous en avons l’habitude non?
    alors laissons les bouillir et démolissons, rasons et construisons – nous sommes chez nous- c’est notre Terre-

  5. Cathy

    8 février 2015 at 19 h 18 min

    Très bonne nouvelle pour Israël. Un grand bol d’air frais.

  6. Jean

    10 février 2015 at 13 h 06 min

    Serait il possible qu’Israël nous prête quelques bulldozers….

    10 000 en tout seront nécessaires.

  7. olive

    12 février 2015 at 12 h 27 min

    j’y comprend plus rien…la Cisjordanie ne fais pas partie d’Israel,si?

    • liguedefensejuive

      12 février 2015 at 13 h 39 min

      Bien sûr que la Judée Samarie fait partie d’Israel.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *