Expert militaire à Moscou : « Israël a humilié l’armement russe »

By  |  4 Comments

Les militaires russes n’ont toujours pas digéré l’attaque de Tsahal sur la Syrie le 10 mai dernier. Près de 50 cibles stratégiques iraniennes et syriennes détruites en quelques minutes. Quant aux systèmes défensifs d’origine russe, ils n’auront pas servi à grand-chose.
Le commentaire est signé de Pavel Felgenhauer, journaliste russe et spécialiste des questions militaires. Son analyse a été publiée dans « Novaïa Gazeta » , le 12 mai à Moscou.
Selon lui, l’armement russe mis à la disposition des syriens n’a pas prouvé son efficacité. Les Israéliens s’en sont joués et les ont même détruits. Mis en cause, le « Pantsir-C1 », un système antiaérien de courte et moyenne portée, fabriqué par le complexe militaro-industriel de la Russie. Non seulement le système antiaérien russe n’a pas pu protéger les cibles visées par l’aviation israélienne, mais il ne les a pas défendu.
La facilité avec laquelle Tsahal agit en Syrie désarçonne les experts du Kremlin. Ne serait-ce qu’au cours des dernières semaines. Israël a bombardé avec une extrême précision des sites stratégiques en Syrie les 9,10 et 30 avril derniers. Le 30 avril, 200 missiles opérationnels et tactiques qui devaient viser Israël ont été détruits. L’explosion fut si forte qu’elle provoqua un mini tremblement de terre dans la région.
Ils n’ont fait qu’une bouchée du fleuron russe de l’armement
Le 10 mai dernier, explique Pavel Felgenhauer, Israël a publié les clichés des dégâts. Selon le porte-parole de l’armée israélienne, Tsahal a utilisé ses missiles « Spike Nlos », muni d’un capteur CCD à guidage thermique. Il s’agit de la version à très longue portée, de l’ordre de 25 km, à guidage infrarouge ou TV fibre optique, développé par la firme israélienne Rafael.
Des missiles qui n’ont fait qu’une bouchée du système de protection avancé «Pantsir-C1 », livré par Moscou à la Syrie. Les militaires russes avancent une explication simple à cet échec patent : Les militaires d’Assad n’ont pas su actionner le système. « Ils n’étaient pas prêts, ils avaient même désenclenché le système d’alerte.
Pavel Felgenhauer ironise sur les généraux russes, persuadés de détenir le fleuron du système anti aérien avec leur « Pantsir-C1 », et qui rejettent la faute sur les Syriens. L’armement russe a été humilié par Israël conclut le journaliste. Netanyahou a même réussi le tour de force d’être l’invité d’honneur de Vladimir Poutine sur la place rouge, quelques heures avant l’opération en Syrie…du grand art.
SOURCE:

https://www.coolamnews.com/expert-militaire-a-moscou-israel-a-humilie-larmement-russe/

happywheels

4 Commentaires

  1. Claude

    16 mai 2018 at 8 h 50 min

    Et c’est très bien comme ça

    Les russes ont regardé ailleurs et les syriens n’ont pas été bien formés pour activer le système convenablement !

    Les israéliens ont fait du bon boulot , bravo .

    Et Netanyahu invité d’honneur de Poutine sur la place rouge !

    • Alice

      16 mai 2018 at 14 h 17 min

      exactement !

  2. zeev

    16 mai 2018 at 17 h 43 min

    Je l’adore BIBI !
    Il emmerde toute la raclure gauchiste et palestinophile
    il botte le cul aux chiites

    béhatsarah

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *