Goldnadel frappe fort : « Pendant que le CRIF condamne toute rencontre avec le FN, son président rencontre l’islamogauchiste Hamon »

By  |  18 Comments

L’avocat pro-israélien et président de l’Association France-Israël, Gilles-William Goldadel, a dénoncé jeudi la rencontre entre le président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), Francis Kalifat, et le candidat du Parti Socialiste à la présidentielle Benoît Hamon.
« Pendant que le CRIF condamne toute rencontre avec le FN, son président rencontre l’islamogauchiste Hamon. L’hémiplégie, un mal incurable », a-t-il fustigé sur son compte Twitter.

lire l’article du Monde Juif EN ENTIER en cliquant sur le lien ci-après

http://www.lemondejuif.info/2017/02/goldnadel-frappe-fort-pendant-crif-condamne-toute-rencontre-fn-president-rencontre-lislamogauchiste-hamon/

happywheels

18 Commentaires

  1. capucine

    16 février 2017 at 20 h 33 min

    Il y a de quoi pousser une bonne gueulante. .le Crif marche sur la tête ou son président travail du chapeau ?? ? faire du lèche botte au candidat Hamon c’est de la folie

    • VRCNGTRX

      17 février 2017 at 15 h 13 min

      « c’est de la folie »
      l’ont-ils choisi pour son nom : Francis Kalifat = signe révélateur d’une ambition de la France sous califat ?

  2. Haim

    16 février 2017 at 20 h 41 min

    Je te signal cher président que désormais il est interdit de se moquer des homosexuels.
    Cela ne nous regarde pas.
    Il est vrai que la Marine peut faire naître des vocations pour les sphères gays

  3. david aim

    16 février 2017 at 21 h 18 min

    Il a raison ils sont pires que le fn ces gauchistes de merde

  4. Lys

    16 février 2017 at 22 h 12 min

    Quoi !!! Je rêve ! Un cauchemar serait plus réaliste!
    On marche complètement sur la tête ces derniers temps !
    Après des décennies de droite et de gauche , voila le résultat ! Si on les écoute tout va bien ,et il faut encore voter pour eux ! Ils promettent des lendemains qui chantent , mais les aujourd’hui sont catastrophiques !
    En 1904 on spoliait l’Église de France du peu de biens que la révolution lui avait laissés.
    Début des années 1920 on construisait la grande mosquée à Paris avec l’argent publique !
    Début des années 1960 commençait l’immigration, essentiellement musulmane, en provenance du Maghreb et des pays d’Afrique subsaharienne.
    Début des années, 1990 commençaient les attentats islamiques sur notre sol.
    A partir des années 2013, multiplication des attentats islamiques en France et dans le monde !
    La haine de qui contre qui ?
    Triste président du CRIF qui rencontre l’un des pires ennemis des juifs bien plus que le FN pour ne pas dire autre chose…

  5. Gilles-Michel De Hann

    16 février 2017 at 23 h 09 min

    La gauche est fascinée par l’islam comme elle l’était par les dictateurs du 20° siècle.

    Quand le PCF souscrit au pacte germano- soviétique, entre août 1939 et juin 1941, il justifie son alliance avec le nazisme en affirmant que les deux régimes partagent la même haine de l’argent , du capital, du capitalisme, des Anglais, des Etats-Unis et des Juifs bien sûr. Rappelons que ce même nazisme a pour compagnon de route le grand mufti de Jérusalem invité par les nazis à prêcher dans l’unique mosquée de Berlin.

  6. GH CHEVALLOT

    16 février 2017 at 23 h 10 min

    il y a malheureusement déjà un moment que le CRIF ne défend plus notre communauté pour privilégier des relations complices avec les partis politiques . Etre politiquement correct est désormais la devise du CRIF, je préférais l’époque ou le Consistoire central intervenait pour dénoncer les faits graves qui touchaient les juifs Français !!!!

  7. LEHI

    16 février 2017 at 23 h 11 min

    Tout sauf Hamon !
    En cas de duel au 2ème tour Hamon Le Pen , aucune hésitation : Marine Viiite

    Tel hai !

  8. Gilles-Michel De Hann

    17 février 2017 at 8 h 03 min

    GWG compte-t-il quitter le CRIF pour frapper encore plus fort ?

    • liguedefensejuive

      17 février 2017 at 8 h 07 min

      Extrait de sa fiche Wikipédia : » n 2010, il est élu membre du comité directeur du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) : son élection est interprétée par des personnalités juives de gauche comme le signe d’un « virage à droite » de l’organisation. Ils dénoncent sa volonté de vouloir jeter des ponts entre « patriotes français » et « sionistes de droite ». Il appuie également la candidature à la présidence du CRIF de Meyer Habib, proche de Benyamin Netanyahou . Depuis son élection au CRIF en 2010, ce dernier indique quelques années plus tard avoir pris ses distances avec « la chose juive » déclarant « Cela a été un peu une erreur de me faire élire au CRIF, je n’ai jamais été communautaire. J’ai voulu stupidement tester ma popularité ». Gilles-William Goldnadel demeure néanmoins un fervent défenseur de l’Etat juif. »

      • Gilles-Michel De Hann

        17 février 2017 at 10 h 18 min

        Certes, au-delà du péché d’orgueil confessé, j’entends bien que la croyance en un changement institutionnel interne, possible par adhésion au système,demeure louable.

        Mais une clarification officielle me semble désormais nécessaire pour parachever cette fiche Wikipedia ?

      • capucine

        17 février 2017 at 13 h 58 min

        puisqu’il regrette son élection au Crif qu’il donne sa démission ?
        nous n’avons d’un président gauchiste qui cire les pompe aux islamo-gauchiste !! il nous faut élire quelqu’un qui défende les juifs en toute circonstance !!

  9. Meir

    17 février 2017 at 8 h 03 min

    Certainement que le ccojb équivalent du crif français aurait fait la même demarche.

  10. Golmon

    17 février 2017 at 11 h 20 min

    Quoi !!! Je rêve ! Un cauchemar serait plus réaliste ; On marche complètement sur la tête ces derniers temps qu’on soit au pole nord ou au pole sud !

  11. Jacques

    17 février 2017 at 13 h 26 min

    C est une faute et ça montre la position actuelle du crif,main dans la main avec ce Hamon.
    Le crif ne sert plus les juifs(a part la petite kyrielle de bobos gauchistes anti-israéliens genre Fabius et consorts),il accentue leur mal-être.

  12. capucine

    17 février 2017 at 18 h 21 min

    le président du Crif est impardonnable !

  13. Golmon

    17 février 2017 at 18 h 24 min

    AMON est l’une des principales divinités du panthéon égyptien, dieu de Thèbes. Son nom , « le Caché » ou « l’Inconnaissable »
    En gros cet islamo gauchiste a le nom de l’emploi !!

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *