Grande-Synthe Le Conseil d’État valide la fermeture du centre Zahra, accusé d’antisémitisme

By  |  9 Comments


La paillasson du Centre Zahra

Le juge des référés du Conseil d’État a rejeté mercredi après midi la requête de l’association Centre Zahra, qui contestait la fermeture pour six mois de son centre de Grande-Synthe.
Le 2 octobre, plus de deux cents policiers opéraient une descente à Grande-Synthe, dans le cadre d’une « opération antiterroriste ». La cible : le siège de l’association chiite et antisioniste Zahra. À la suite de cette intervention marquante, le trésorier de l’association était condamné pour détention illégale d’armes à feu.
Dans le même temps, le préfet de Région ordonnait la fermeture pour six mois du centre. Cette fermeture avait été confirmée par le juge des référés du tribunal administratif de Lille le 19 octobre.
« Zahra légitime le djihad armé »
Estimant que le préfet des Hauts-de-France n’a commis aucune erreur de droit en ordonnant cette fermeture le 15 octobre dernier, le juge des référés du Conseil d’État considère qu’il résulte de l’instruction « qu’au travers des prêches qui y sont assurés, le centre Zahra légitime le djihad armé » et que cette « glorification des actions de la branche armée du Hezbollah, organisation inscrite sur la liste des organisations terroristes établie par l’Union européenne, est présentée dans des vidéos destinées à la «Jeunesse de Zahra» ».
Le juge des référés prend également soin de rappeler que « le c entre Zahra met à disposition des fidèles ou diffuse des ouvrages, comme ceux de M. Bâqer-al-Sadr ou de l’ayatollah Khomeiny, ou encore la revue Binour, qui comportent des incitations à la haine ou à la violence ainsi que des propos antisémites ». Enfin, le magistrat parisien indique « qu’il n’apparaît pas non plus, contrairement à ce qui est soutenu, que les écrits ou vidéos appelant à la disparition d’Israël puissent être regardés comme exclusivement antisionistes ainsi qu’en attestent, par exemple, les commentaires présents sur les sites internet mentionnés dans la note de renseignement, ouvertement antisémites et appelant à la destruction d’Israël. »
Source :

http://lavdn.lavoixdunord.fr/493533/article/2018-11-22/le-conseil-d-etat-valide-la-fermeture-du-centre-zahra

happywheels

9 Commentaires

  1. jacko Lévy

    22 novembre 2018 at 19 h 56 min

    bonne nouvelle !

    le boss de cette assoce de bienfaiteurs de la haine des Juifs ( oh! pardon! d’ israel et des sionistes) c’est le petit père au milieu de la photo

    le pourri ad hoc tentant de ressembler au Capitaine avec son torche fesse sur le crane!

    a sa gauche sur la photo, son cher grand dadais de fiston, le porteur de flingues…

    «  »le trésorier de l’association était condamné pour détention illégale d’armes à feu. »

    dans un pays respectueux du droit, ce « centre » aurait été vidé de ces rats et transformé en abri pour SDF ou encore en autel pour migrants a sacrifier

  2. RONNY

    22 novembre 2018 at 20 h 00 min

    IL FAUT FERMER DEFINITIVEMENT CE NID A TERRORISTES ISLAMISTES !!!!

  3. Georges

    23 novembre 2018 at 7 h 54 min

    Surprenant dans la France macronienne, bien tolérante avec l’islamisme. Une bonne nouvelle donc.

  4. Rosa SAHSAN

    23 novembre 2018 at 8 h 10 min

    Il faut les envoyer chez rohani puisqu’ils aiment tellement l’Iran
    ROSA

  5. José Pahat

    23 novembre 2018 at 10 h 52 min

    Belle brochette de futurs… bouchers doux comme des agneaux face à la presse et pratiquant la taqqiyya avec aplomb. Vous imaginez le gros bourrin ravi du milieu avec un peu de pouvoir ?
    Il me prend des envies de cartonner ces billes de clowns sinistres, ces tronches de beaufs juste bonnes à éclater dans un jeu de massacre.
    On devrait, réhabiliter le pilori pour ces antisémites de merde. J’ose pas imaginer… le pied intégral!!! C’est pas une idée qu’elle est bonne?

  6. benjamin

    23 novembre 2018 at 18 h 33 min

    deux gros lards un noir et un blanc et un nabot au milieu !!j ai subitement envie de gerber !un algerien un camerounais qui se la ramenent en toute quietude ici en France . c est pas beau ça ??

  7. Ziona

    25 novembre 2018 at 7 h 51 min

    Franchement la première photo, on dirait les inconnus dans les rois mages, en moins comique mais pathétique pour le coup !!

  8. benjamin

    25 novembre 2018 at 16 h 04 min

    le juge de rèfèrè admet somme toutes que si les propos ou vidéos de ces fumiers etaient seulement antisionistes no problem !!curieux qu un pays la France qui entretient des relations diplomatiques certes pas toujours idéales avec l etat juif d israel tolere que l on appelle en toute libertè a la disparition de cet etat !il parait legitime et admis que des maghrébins ou des noirs s expriment librement sur ce fait !!!curieux pays que cette France !!suicide programmè !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *