Interdiction d’un spectacle: Dieudonné à nouveau débouté

By  |  3 Comments

La cour administrative d’appel de Nantes a confirmé le rejet d’une demande d’indemnisation de plus de 56.000 euros, formulée par le polémiste Dieudonné après l’interdiction d’un de ses spectacles par la mairie d’Angers en 2011, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.
La juridiction administrative a rejeté mercredi la requête de Dieudonné M’bala M’bala et de la société Phone Mobile, qui réclamaient 56.544 euros à la commune d’Angers, confirmant ainsi le jugement rendu le 28 novembre 2014 par le tribunal administratif de Nantes.
Dans son arrêt, dont l’AFP a obtenu copie, la cour a estimé que l’arrêté municipal du 19 avril 2011, interdisant le spectacle « Mahmoud » prévu le lendemain, était illégal, la réalité d’un risque de « trouble à l’ordre public », évoqué par le maire (PS) de l’époque Jean-Claude Antonini, n’ayant pu être justifiée.
Les juges ont cependant considéré que les demandes de dommages et intérêts formulées par les requérants étaient injustifiées.
Dieudonné et Phone Mobile sollicitaient 16.590 euros en réparation de la perte de la recette du spectacle. Le polémiste seul réclamait près de 10.000 euros pour la perte du bénéfice de la vente de DVD du spectacle, 10.000 euros au titre du « préjudice moral » ou encore 10.000 euros au titre du « préjudice d’agrément », le spectacle ayant finalement été joué en pleine campagne. La société demandait également 10.000 euros pour « publicité négative ».
Source :
http://www.lechorepublicain.fr/people/2017/01/01/interdiction-d-un-spectacle-dieudonne-a-nouveau-deboute_12280075.html

happywheels

3 Commentaires

  1. Golmon

    15 février 2017 at 12 h 41 min

    AMIN MACRON FAIT HONTE A NOS MORTS DE LA GUERRE D’ALGERIE , HONTE AUX HARKIS, HONTE A NOS SOLDATS,HONTE A LA FRANCE
    IL EST BEAU SON PREMIER DEPLACEMENT DE CAMPAGNE

  2. Golmon

    15 février 2017 at 17 h 33 min

    la colonisation. «C’est un crime. C’est un crime contre l’humanité. C’est une vraie barbarie, et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face en présentant aussi nos excuses à l’égard de celles et ceux vers lesquels nous avons commis ces gestes»

    Signé AMIN MACRON lors de son séjour en Algérie , notre ancienne et regrettée colonie

  3. Jacques

    15 février 2017 at 18 h 14 min

    Alors,les sous-sous ne rentrent plus dans la po-poche,on dirait?
    Il fait de moins en moins recette,il faut croire que même parmi les plus manipulés,certains ont compris que leur gourou abusait de leur porte-monnaie.
    Reste plus qu’a m’expliquer pourquoi et comment ce monsieur n’est pas astreint à rembourser ce qu’il doit au fisc(ni en prison après ses innombrables condamnations)
    Serait-il protégé par la justice en échange d infos sur les plus « radicalisés » de ses fans?
    Qui sait…

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *