Négationnisme : le mensonge de Yann Moix

By  |  10 Comments

Par Jérôme Dupuis,
Le romancier n’a pas seulement dessiné des caricatures antisémites. Contrairement à ce qu’il affirmait lundi à L’Express, il a également écrit des textes négationnistes.
Yann Moix a menti. Confronté aux trois numéros d’Ushoahia, un journal amateur de tendance négationniste auquel il a participé à l’âge de 21 ans, en 1989-90, le romancier a assuré lundi à L’Express qu’il n’était responsable « que » des dessins antisémites, mais qu’il n’était en aucun cas l’auteur des textes extrêmement violents et révisionnistes qui les accompagnaient. Il disait aussi avoir réalisé originellement ces illustrations en vue de les proposer au magazine Hara-Kiri du professeur Choron.
Tout juste reconnaissait-il avoir recopié à la main, car son écriture était plus lisible, le long texte antisémite d’un autre membre de l’équipe pour le numéro un d’Ushoahia. Une tirade dans laquelle Anne Sinclair, Bernard Henri-Lévy et André Glucksmann sont traités de « sodomites sionistes » et qui prétend que les camps d’extermination « n’ont jamais existé ». Mais il l’assurait à L’Express : « Je me suis strictement borné à faire les dessins.
Je n’ai participé à aucun texte. »
Un long manuscrit signé Yann Moix
En réalité, Yann Moix est bien l’auteur du texte cité ci-dessus et de nombreux autres. L’Express en a retrouvé le manuscrit original. Il s’agit d’une volumineuse liasse de feuilles numérotées, datées des années 1989 et 1990, et adressées à une certaine « Marie ». L’ensemble se présente sous la forme d’un mélange de lettres à cette jeune femme, de chapitres de romans, de dessins, de pastiches, etc. Moix appose d’ailleurs sa signature au bas de certains feuillets

La première page du long manuscrit de Yann Moix contenant certains textes publiés ultérieurement dans Ushohaia.
Or, à la page 98 de ce manuscrit, on retrouve des passages entiers de textes violemment antisémites qui seront publiés dans Ushoahia. Il y est question de BHL, « ce youpin dont le crâne n’a hélas pas été rasé par les amis d’Adolf ». Plus loin, on peut lire : « Chacun sait, ô Marie, que les camps de concentration n’ont jamais existé. »
Les six pages suivantes sont constituées d’un conte macabre dans lequel un Juif tente de négocier une ristourne sur les tarifs de train pour Buchenwald. Ils sont illustrés par les dessins antisémites qui seront publiés eux aussi dans Ushoahia. On peut donc fortement douter que ces illustrations aient été destinées à Hara-Kiri, comme le prétend Yann Moix pour sa défense.
Ce conte antisémite sera repris à la ligne près dans le numéro 1 d’Ushoahia. Yann Moix s’est en fait contenté de photocopier son manuscrit original pour le publier. Il a seulement effacé à trois ou quatre reprises les références à « Marie », qui devenaient incompréhensibles dans une publication, et les a remplacées par des « Voilà » ou « vous voyez »…

La version originale du manuscrit de Yann Moix.
Et la version modifiée publiée dans Ushoahia.
On retrouve également dans ce manuscrit la longue et violente lettre ouverte à Jean-Luc Godard, publiée quasiment mot pour mot dans Ushoahia. Bref, à l’évidence, Yann Moix est l’auteur de nombreux textes de cette publication.
Rapport compliqué à la vérité
À vrai dire, il semblait étrange que le romancier, qui se décrit dans Orléans comme un graphomane impénitent à 20 ans, ait pu participer à une revue étudiante composée de trois membres au maximum, sans y écrire une seule ligne. En avouant être l’auteur des dessins, il semblait faire son mea-culpa. En réalité, il cachait peut-être l’essentiel.
Ce mensonge d’un homme de cinquante ans jette évidemment une nouvelle lumière son rapport à la vérité, déjà au centre des violentes polémiques familiales entourant la parution de son dernier roman, Orléans. Nul doute qu’il devrait s’en expliquer lors de son passage comme invité samedi à On n’est pas couché, l’émission de Laurent Ruquier, dont il fut chroniqueur.
Source :
https://www.lexpress.fr/actualite/societe/negationnisme-le-mensonge-de-yann-moix_2095809.html

happywheels

10 Commentaires

  1. Michel ADRIAENSEN

    27 août 2019 at 18 h 53 min

    Espérons que cette pourriture sera banni des plateaux tv au plus vite.

    • jlmsika

      28 août 2019 at 8 h 06 min

      Il faut tout d’abord savoir si Moix n’a pas radicalement et sincèrement changé d’opinion et abandonné ces idées antisémites répugnantes manifestées il y a 20 ans.
      Finalement, nous ne pouvons que souhaiter que les antisémites changent d’opinion et deviennent des amis d’Israel, car l’antisémitisme aura une fin: c’est inéluctable..!

    • Rosa SAHSAN

      28 août 2019 at 12 h 26 min

      Eh non. Il est invité sur les plateau d’ONPC. Remarquez avec le gauchiste Ruquier
      plus rien ne m’étonne.
      ROSA

      • Louis Carvalho

        28 août 2019 at 13 h 34 min

        En ce qui concerne l’antisémitisme de certains gauchistes ( mais c’est aussi valable avec une partie des cathos, pour d’autres raisons ), je soupçonne qu’il ne soit, très souvent, motivé que par le désir de complaire à leurs maitres musulmans, ce qui n’enlève rien à cette ignominie. En est révélatrice cette mode qui se répand comme un virus de la barbe, ou barbichette, portée par le « hipster », ce « bobo nouvelle mouture », mais aussi par de plus en plus de jeunes, ce qui me fait dire à ma compagne qu’ils se préparent déja à se faire accepter par leurs nouveaux maitres, on n’est jamais trop soumis…
        Pour pas mal de cathos traditionnalistes issus de l’extrême droite, c’est leur antisémitisme qui les rapproche des musulmans.
        Entre la peste et le choléra…pas un pour sauver l’autre.

      • Louis Carvalho

        28 août 2019 at 13 h 42 min

        Ruquier qui disait regretter avoir eu Zemmour comme chroniqueur.
        C’est justement à partir de son éviction que j’ai cessé de regarder ONPC, comme beaucoup d’autres d’ailleurs.
        Entendre Zemmour démonter le dernier ouvrage d’un auteur, par ailleurs encensé par la critique politiquement correcte, quel régal…petit plaisir quelque peu « sadique » je le reconnais, mais ô combien rafraichissant dans un contexte de léchage généralisé de babouche et de bienpensance..

  2. Nathalie JORGE LAICK

    27 août 2019 at 20 h 13 min

    Dorénavant lorsque Monsieur Yann Moix voudras nous dispenser ses cours de morale républicaine sur le plateau de l’autre crétin Ruquier je passerai mon chemin. Compte tenu de son passé négationnistes et antisémite ce petit connard gauchiste est aussi crédible pour défendre les Juifs que Dédé la Saumur pour faire l’apologie de la virginité!
    Nathalie JORGE – LAICK (Nice)

  3. Nitzotz

    28 août 2019 at 5 h 31 min

    Je lis sur alliancefr(point)com qu’il vomit ces écrits et le jeune homme de vingt ans qu’il était, et qu’il a depuis appris l’hébreu et lu le Talmud. Amende honorable, ou flétrissure irréparable ?

  4. Franccomtois

    28 août 2019 at 7 h 45 min

    J´avais déjá mis un commentaire sur un article qui traitait de l´abrutit en question,article qui n´est plus présent.Donc ce bon á rien,ce mauvais en tout a écrit et dessiné des choses abjecte,erreur de jeunesse?Que l´on fasse des conneries étant jeune c´est quasiment normal,mais pourquoi n´a t-il pas brûlé ces immondes écrits et dessins et sa présence avec l´autre psychophate de soral n´arrange rien(et lá il n´avait pas 20 ans sur la photo).Ce machin ne vaut rien et de sa vie rien á foutre.Tirons la chasse d´eau et qu´on en finisse.

    Sinon j´avais aussi mis dans le même commentaire la visite d´une délégation du RN menait par Mariani en Syrie pour y rencontrer les fideles du régime bachar grand démocrate ,ami d´Israel et des juifs comme tout le monde sait.Sacré MLP,ne devait-elle pas se débarrasser des anciens compagnons de route du vieux?
    Je n´oublie pas micron et l´invitation d´un autre ami de la démocratie,d´Israel,des juifs et de toutes et tous ceux qui ne pense pas comme lui,l´heureux invité était un représentant de l´Iran.
    La France est bien malade.

  5. jlmsika

    28 août 2019 at 8 h 00 min

    Je suis surpris d’apprendre que Moix était un propagandiste antisémite répugnant, il y a environ 20 ans, etc…
    Je pensais, à l’entendre s’exprimer à la télé, qu’il résistait courageusement à la propagande antisioniste omniprésente des commentateurs gauchistes et avait de la sympathie pour Israel..?
    Etait-ce sincère?
    Tout le monde peut changer d’opinion un jour, a t il sincèrement changé d’opinion en 20 ans?
    Notre espoir est que les antisémites changeront tous d’opinion et se rendront compte de leur erreur: est-ce le cas de Moix?

  6. MOIX NILLON

    28 août 2019 at 10 h 42 min

    Il finira comme la merde qu’il a fait bouffer à son petit frère, au fond des chiottes !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *