Onfray, Hitler et le christianisme

By  |  13 Comments

L’historien Johann Chapoutot, spécialiste du nazisme, répond aux propos de Michel Onfray sur le rapport du nazisme au christianisme.

Adolf Hitler assiste au baptême de sa filleule Edda, fille d’Hermann et Emmy Goering à Carinhall à Vienne, en Autriche, le 4 novembre 1938. / AFP
Dans une conférence sur France Culture (1), Michel Onfray développe plusieurs thèses sur le rapport d’Hitler et des nazis au christianisme, et sur les liens du christianisme au nazisme, reprises de son dernier livre Décadence. Johann Chapoutot, professeur à la Sorbonne (Sorbonne Université), historien du nazisme, y répond.
La Croix : Michel Onfray présente Hitler comme un « bon catholique » qui développe, dans Mein Kampf un « projet chrétien » (1). Quel était le lien d’Hitler au christianisme ?
Johann Chapoutot : Son rapport au christianisme est bien plus complexe que ce qu’en dit Michel Onfray, dont la perspective est globalement essentialiste et anhistorique.
Dans son rapport à la culture chrétienne, Hitler évolue. Dans les années 1920, il parle de promouvoir un « christianisme positif ». C’est un discours que l’on retrouve dans Mein Kampf et dans le programme du parti nazi de 1920. Il s’agit de promouvoir un christianisme déjudaïsé, national, non universel, qui rompt avec l’idée chrétienne que tout le monde peut être racheté et sauvé. De ce point de vue, à cette époque-là, Hitler est proche des Chrétiens-Allemands, ces protestants qui tentent de réécrire le christianisme en lui retirant toute référence à l’Ancien Testament et au judaïsme.

Mais au cours des années 1930, Hitler va rejoindre les racistes radicaux du parti nazi. Ceux qui pensent que le christianisme n’est pas déjudaïsable et que la christianisation de l’Occident est une judaïsation qui l’a détruit en lui imposant des normes hostiles à sa propre vie (par exemple la monogamie, le soin des malades, le respect de l’ennemi…).
La cassure d’Hitler avec le christianisme est nette dès lors que le pape Pie XI condamne le racisme nazi avec l’encyclique « Mit Brenneder Sorge » (1937). À partir de là, Hitler reprend totalement les idées d’Himmler : le christianisme est un judaïsme masqué, qui devra être éradiqué d’ici une à deux générations. En attendant, Hitler fait de la politique avec les Églises. Son agenda est la guerre contre le bolchevisme pour laquelle il a besoin des chrétiens qui sont dominants en Allemagne.
Michel Onfray insiste sur le fait qu’Hitler n’était pas un païen. Quel est son rapport à l’idée de transcendance ?
J. C. : Hitler est un déiste. Il parle tout le temps de providence, s’en réclame, mais la providence est pour lui l’autre nom de la nature et de ses lois. C’est une « transcendance immanente », logée dans le sang et la chair de la race. Hitler est un déiste de la nature, la nature étant la guerre zoologique permanente des espèces qui s’entre-tuent pour la maîtrise des espaces et de l’approvisionnement. Pas du tout une nature bucolique, apaisée…
Michel Onfray charge Pie XII et évoque une « politique de collaboration » à l’endroit du nazisme. Qu’en est-il pour les historiens aujourd’hui ?
J. C. : « Collaboration » est un terme spécifique, qui renvoie à une réalité historique précise. Je parlerai plutôt d’une sympathie et d’une bienveillance manifestes de Pie XII à l’égard du nazisme. L’Église catholique fait de la politique avec les nazis pour mener son combat premier : la lutte contre le communisme. Il faut rappeler que la perspective d’une révolution épouvante Pacelli-Pie XII. Outre l’anticommunisme, l’Église fait alliance avec les nazis sur un certain nombre de points d’entente : l’antisémitisme lié à l’antijudaïsme, le nationalisme, le conservatisme, voire la réaction et une forme vague d’antimodernisme.
Cette alliance est visible dès le concordat signé entre le Vatican et le IIIe Reich en 1933. Pour le Vatican, le concordat vise à protéger les catholiques allemands. Pour les nazis, c’est une reconnaissance internationale magnifique. Pie XI, qui a signé le concordat après avoir conclu les accords du Latran, va cependant évoluer vers une condamnation toujours plus ferme du nazisme. Après l’encyclique « Mit Brennender Sorge », il travaillait à une seconde encyclique portant une condamnation plus sévère du nazisme, mais il meurt en 1939. Pie XII, son successeur, va enterrer ce projet. Pie XII est pro-allemand, voire pro-nazi, par anticommunisme radical.
Que penser de l’attitude de Pie XII à l’égard des juifs et de la politique d’extermination du IIIe Reich ?
J. C. : Pour ce qui est des juifs de Rome, il est reconnu que Pie XII a aidé autant qu’il le pouvait la communauté juive à échapper à la déportation. Contrairement à ce que prétend Michel Onfray, il ne s’agit pas de deux ou trois juifs isolés, mais de quelques milliers de personnes qui ont ainsi été sauvées. En revanche, pour ce qui est des juifs d’Europe, il s’en est prudemment lavé les mains, très clairement. Parce qu’il ne voulait pas mettre en danger les catholiques allemands et parce qu’il préférait la victoire du nazisme à celle du communisme.
Michel Onfray évoque l’aide apportée par le Vatican, après guerre, aux criminels de guerre nazis. Quelle fut l’ampleur de cette aide ?
J. C. : Les réseaux diplomatiques du Vatican ont fonctionné comme une grande lessiveuse pour blanchir et exfiltrer les dignitaires nazis. Et le pape était au courant. On peut parler de plusieurs milliers de visas donnés par le Vatican. C’est une politique de guerre froide. Il s’agit toujours de poursuivre la lutte contre le communisme. Le Vatican exfiltre des criminels de guerre, mais c’est aussi le cas des États-Unis ou de la France. Quantité de Waffen SS vont être embauchés dans la Légion étrangère française pour combattre le communisme en Asie. Klaus Barbie va travailler pour les Américains…

Pour Michel Onfray, le christianisme serait porteur d’un « antisémitisme » congénital, initié par saint Paul, qui trouverait son acmé dans le nazisme. Que répondre à cet anachronisme ?
J. C. : Dans la littérature nazie, Paul est le personnage honni. Il est opposé à Jésus, souvent considéré comme un génie germanique. Paul, c’est le juif converti, qui fait du christianisme une doctrine universaliste et égalitariste, doctrine détestable pour les nazis car elle nie la biologie et le fait des races. Pour les nazis, Paul est aussi l’inventeur d’un christo-bolchevisme qui préfigure le marxisme. Ils l’appellent le « commissaire politique », dans un anachronisme assumé. Faire de Paul le tenant d’un antisémitisme que les nazis porteraient à son acmé est donc un contresens pur et parfait.
Recueilli par Élodie Maurot
Source :
https://www.la-croix.com/Culture/Onfray-Hitler-christianisme-2018-08-06-1200960143

happywheels

13 Commentaires

  1. In memoriam

    7 août 2018 at 13 h 46 min

    Hitler considérait l Islam comme une religion intéressante où il lui semblait voir des liens avec la doctrine nazie !
    Cela devrait suffire à s’imaginer son  » goût  » pour le Christianisme surtout dans les dernières années de son règne sanguinaire !

  2. Franccomtois

    7 août 2018 at 19 h 45 min

    Si je pouvais me convertir au Judaisme je le ferai desuite.Mais une chose est certaine,au fond de moi je me sens juif et je m´en excuse je dis que je le suis.Bon je n´irai pas jusqu´á demander á ma chere et tendre épouse de me faire la cuisine casher c´est un peu compliqué me semble t-il.Paix sur Israel,Paix sur vous mes ami(e)s juifs.

    • Haimpb67

      10 août 2018 at 19 h 49 min

      Francomtois ,passe par la ldj ,je suis médecin je te circoncis et basta . Tu apportes un tel soutien et une réjouissance que mon cœur te considère comme tel 😘 😁 le problème c est ma compétence chirurgicale , appelle le consistoire et vas y ! tu es comme un de mes potes Philippe qui a une magen david qui lui a déclenché une scoliose 😁 maintenant francomtois n oublie pas que c est sur ces actes qu on est jugé donc l important c est ce que tu es ! Et si tu veux devenir juif , c est perso mais ça change rien pour moi mon ami

      • Franccomtois

        10 août 2018 at 20 h 28 min

        Haimpb67,dans tout les cas tu ne manques pas d´humour.Sache que je suis trés touché par ton commentaire et tu peux compter sur mon respect le plus absolu pour la communauté juive et la petite tribu Franccomtoise est á mes côtés.J´ai une fille qui m´appelle(c´est pas une blague)et me dit qu´elle va me chanter la Marseillaise Israélienne.Trés surpris je lui ai de me faire découvrir ce coktail trés surprenant,en fait c´était l´hymne national Israélien quelle chante trés bien.

        Une bonne blague que je te destine:

        Une mere juive vante les mérites de son fils médecin á une de ses amies:
        -Mon fils est docteur,c´est un excellent praticien,tu devrais aller le consulter!
        -Mais je n´en ai pas besoin,je ne suis pas malade!
        -Ben va le voir quand même,il est si doué qu´il te trouvera quelque chose.

        • Haimpb67

          15 août 2018 at 0 h 02 min

          Merci mon ami ,😁 pour ta blague et surtout je déconne pas , ce sont tes gestes et soit toi même et intègre ! Embrasse ta fille et ta judéité morale n est pas à justifier . Tu es des nôtres .

  3. vrcngtrx

    7 août 2018 at 20 h 58 min

    je ne sais plus dans quelle vidéo, le narrateur relatait un épisode qui se serait passé à l’apogée de son règne en présence d’invités (sauf erreur sur la terrasse de son nid d’aigle), lorsque ils furent tous tétanisés par l’apparence inhabituelle que prit soudain le ciel : baigné d’un rouge de feu et de sang, il apparut tel un présage annonçant le carnage qu’allait bientôt subir l’Allemagne en retour de ses crimes.

    A lire aussi, cet article (3 pages) dont le titre évocateur confirme que le monstre était irrécupérable
    http://www.atlantico.fr/decryptage/dernieres-paroles-hitler-avant-suicide-avais-chance-vivre-encore-et-diriger-etat-prendrais-toujours-exemple-staline-jean-lopez-3033474.html/page/0/1

  4. vrcngtrx

    9 août 2018 at 12 h 31 min

    HS.
    « projet chrétien »
    cela se passe à Atlit, au nord d’Israël
    https://www.youtube.com/watch?v=tAPuTz3bDiM
    https://www.youtube.com/watch?v=0pNAaQJY1b0
    .

  5. Haimpb67

    10 août 2018 at 20 h 11 min

    Je reviens à Onfray , le probleme de ces philosophes de mon zboub c est qu ils font des  » universités d été , des conférences publiques ,des universités populaires accessibles à tous et gratuites à Caen , d ou l énorme danger ( ils diffusent leurs confs sur France culture ) . Ensuite il appelle cela la  » brève encyclopédie du monde  » sur France culture .!!!
    Donc si ces philosophes nous diffusent ce genre d info , on est dans la merde .

    C était juste à titre informatif

  6. Enzer

    11 août 2018 at 13 h 15 min

    Tout cela n’est que du pipeau. On sait maintenant d’une façon certaine qu’aucun dieu ne saurait exister puisque l’on a trouvé sur la comète tchouri les « briques » essentielles de la vie, qui peut donc prendre naissance n’importe où si elle trouvera un terrain favorable. Et donc qu’aucun Dieu le nécessaire à son apparition. Cela confirme donc ce que je pense depuis très longtemps qu’il n’y a aucun Dieu et que toutes les religions sont à rejeter

    • vrcngtrx

      12 août 2018 at 8 h 38 min

      « donc qu’aucun Dieu le nécessaire à son apparition »
      qui vois dit que, en vue d’un impératif vital pour l’univers, D. lui-même n’a pas semé ces ‘briques’ afin de créer un rival à l’homme qui fait de son paradis un enfer, qui abandonne à l’extinction les petits peuples inventifs mais promotionne la prolifération des merdeux destructifs …

    • Haimpb67

      15 août 2018 at 0 h 08 min

      Alors là enzer , que tu crois ou pas c est perso !! Je suis d une coolitude absolu . Moi j’ ai la foi et je suis juif traditionaliste avec plein de question  » pourquoi mon fils est gravement malade , qu avons nous fait ça ……patati patata ??? » Mais mon combat est ailleurs

      Je préfère un athée philosemite qui peut être un ami juif ou pas qu un athée antisémite que je bute , que je réduis sa descendance en poussière et si c est un ennemi d Israël ou un rebeuh antisémite , quand je le butte ça compte double !!!!

      Donc je respecte autant les athées que les croyants . Haim le modéré

  7. Haimpb67

    15 août 2018 at 0 h 11 min

    Bien évidemment que mon combat absolu est mon fils que j aime plus que tout !!!

    Mais je n oublie pas de niquer les antisems .ça c est mon kiffe

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *