Prison ferme pour un radicalisé islamiste déséquilibré

By  |  9 Comments

Habitant le quartier de Carcassonne d’où venait le terroriste de l’attentat de Trèbes, ce multirécidiviste, qui se présente comme le fils de Ben Laden, avait agressé un CRS et menacé des militaires.
Se déroulant à Carcassonne, frappée par le terrorisme en mars 2018, l’affaire, qui a connu son épilogue judiciaire le vendredi 24 mai, a des airs de banale altercation routière. Elle illustre en fait, dans un contexte de radicalisation islamiste, les difficultés rencontrées par des policiers confrontés sur le terrain à des individus instables et potentiellement dangereux. Tout commence en août 2018, moins de cinq mois après les attentats, à la sortie de la caserne de CRS de Carcassonne. L’endroit n’est pas neutre: c’est de là, à deux pas de la cité Ozanamoù vivait le terroriste Radouane Lakdim, qu’étaient sortis les quatre CRS sur lesquels ce dernier avait tiré le 23 mars 2018, blessant grièvement l’un d’entre eux. Ce 9 août, quand un technicien de vidéosurveillance quitte la caserne, son véhicule est pris en chasse par une voiture d’une couleur jaune très voyante. S’ensuit une course-poursuite, le conducteur inconnu roulant très dangereusement et tentant de faire sortir de la route la voiture du technicien. L’incident est alors signalé mais une plainte n’est pas déposée. Quinze jours plus tard, le 24 août, c’est maintenant un CRS qui quitte la caserne. La même scène se reproduit. Sa voiture est suivie par un véhicule de couleur jaune, qui multiplie les comportements dangereux et tente de le faire verser dans le fossé. Le CRS peut finalement semer son poursuivant, signale à son tour l’incident et porte plainte.
17 mentions au casier judiciaire pour dégradations, vol aggravé, recel, violences aggravées, refus d’obtempérer, outrages, violences et menaces contre personne dépositaire de l’autorité publique
Dès le 25 août, les policiers retrouvent le suspect, défavorablement connu des services de police et hospitalisé d’office à plusieurs reprises dans des établissements psychiatriques. L’homme, issu d’une famille d’origine marocaine et âgé de 24 ans, tente de prendre la fuite, ce qu’il contestera par la suite, avant d’être interpellé. Son pedigree est éloquent: pas moins de 17 mentions au casier judiciaire pour dégradations, vol aggravé, recel, violences aggravées, refus d’obtempérer, outrages, violences et menaces contre personne dépositaire de l’autorité publique, contre personne chargée du service public, menaces de crimes contre personne dépositaire de l’autorité publique… Sa première condamnation date de 2008, à l’âge de 14 ans, par un juge des enfants et la dernière de 2018. Cet individu, fiché S de source policière et en état de récidive, avait notamment été condamné à deux mois de prison ferme le 13 mai 2016 pour avoir menacé des militaires du 3e régiment de parachutistes d’infanterie de marine (3eRPIMa), insulté des policiers et fait l’apologie de Ben Laden. Au cours de son procès, l’intéressé, extrait d’une unité psychiatrique, s’était au demeurant proclamé le fils de Ben Laden, signe de son état mental quelque peu perturbé.
Profil inquiétant
Interpellé pour la course-poursuite avec la voiture du CRS, le suspect refuse de répondre aux questions posées dans le cadre de l’enquête de personnalité. Il est jugé le 28 août 2018 pour «refus d’obtempérer», «mise en danger de la vie d’autrui» et «conduite sans permis». L’avocat du policier, Me David Sarda, tient à replacer les faits dans leur contexte et à souligner le danger encouru par son client.
Il est vrai que le profil du prévenu est pour le moins inquiétant: délinquant multirécidiviste et violent, «déséquilibré» et radicalisé. Il est finalement condamné à douze mois de prison dont quatre avec sursis avec mise à l’épreuve (notamment des obligations de soins, de travail, d’obtention du permis de conduire, d’indemnisation…), le ministère public ayant requis quinze mois dont cinq avec sursis. La justice a également décidé d’octroyer 5000 euros de dommages et intérêts au CRS ainsi que 1200 euros au titre des frais de justice.
Source :
http://premium.lefigaro.fr/actualite-france/prison-ferme-pour-un-radicalise-desequilibre-20190528

happywheels

9 Commentaires

  1. jacko lévy

    29 mai 2019 at 8 h 33 min

     » les difficultés rencontrées par des policiers confrontés sur le terrain à des individus instables et potentiellement dangereux. «  »

    la réponse est aux etats unis

    flic face a individu dangereux: une sommation

    l’ individu ignore la sommation , il avance et il est aussitot farci, quasi truffé de plomb!

    comme a la Centrale du Pneu! rien de tel pour rééquilibrer un pneu deséquilibré que 90 a 140 grammes de plomb pour traiter le problème 😆

    mais, ça……. comme la vente libre-sous conditions- bien sur, comme aux States tu ne le verras jamais içi

    par contre toutes sortes d’ armes et munitions sont l’ apanage de la racaille traditionelle qui a transformé ce pays en la poubelle que nous connaissons

  2. Franccomtois

    29 mai 2019 at 9 h 44 min

    Sans vouloir faire du remplissage je remets le commentaire sur les Niketameres qui va bien avec la vie de nos quartiers Zone de non-droit et qui abritent bon nombre de gens symphatique qui veulent que le bien-être de la France.
    Je finirai le commentaire avec une Video qui malheureusement ne pourrai pas se produire dans nos établissents scolaire par les temps courrent,mais bon voir ces jeunes me remplissent de joie du haut de mes 50 printemps aujourd´hui.
    Aussi,j´ai trouvé le film « Au revoir les enfants »traduit en allemand,je vais le passer aux Profs des petits Franccomtois pour le visionner en classe.Je pense que les petits Yazidis et Kurdes dans leur classe seront sensible au film vu le génocide dont ils souffrent et dont une majorité de gens s´en foutent.

    -Pris dans « Tunisie Numérique »,je trouve le commentaire d´Henri Goland excellent:

    Henri Goland

    Francois Delaisse … Un peu dans ce style !….

    (animal redoutable) LE NIKTAMERE…

    « PRESENTATION »

    Le NIKTAMERE est un animal en voie de disparition dans ses pays d’origine, le Maghreb ;
    > Par contre, il se reproduit rapidement en milieu urbain européen.
    > La femelle peut mettre bas entre 10 à 15 NIKTAMERES dans sa vie.
    > En général ils se regroupent dans des réserves naturelles (banlieues, zones industrielles) et à proximité des distributeurs de billets de banque ( C.A.F, CPAM, ASSEDIC, Services sociaux municipaux, etc..)

    MODE DE VIE

    > Le jeune NIKTAMERE ne sort que la nuit et se déplace généralement par petit troupeaux de 5 ou 6 spécimens appelés « branleurs ».
    > Le NIKTAMERE isolé est un animal peureux et craintif. Il fuit devant tout être humain de bonne constitution, toutefois il s’attaque aux femmes seules et aux personnes âgées, ainsi qu’aux enfants à la sortie des écoles.
    > Les plus vieux NIKETAMERES, appelés CHIBANI, s’agglutinent durant la journée aux points de survie (cafés, bancs publics, parcs et marchés).
    > Le NIKTAMERE ne chante pas la Marseillaise: il la siffle. Il se fait enterrer en Afrique mais personne ne sait qui paie.
    > Il exige qu’on le respecte mais ne respecte rien.
    > Il veille jalousement à la virginité de ses soeurs mais cherche à baiser toutes les filles qu’il croise, d’où conflit de ses valeurs existentielles.
    > Ses occupations favorites sont l’incendie de voitures ainsi que le caillassage des ambulances et des voitures de pompiers et de police.
    > Le NIKTAMERE protège jalousement son territoire où il pratique le « bizness ». Tout intrus en est violemment chassé.. Si les intrus, généralement vêtus de bleu ou de noir, sont trop nombreux il appelle cela de la provocation et en appelle à Emmanuelle BEART, Josiane BALASKO, Guy BEDOS ou autre vedettes du showbiz.
    > Le NIKTAMERE est armé d’un couteau qu’il utilise pour égorger les moutons mais pas seulement.
    > Il répond habituellement au nom de Mohamed, Mouloud, Kader, Rachid ou Mourad.
    > Ses cris sont: « Nique ta mère! », « Nique la police! », « Nique la France! »
    > Grégaire, caractériel et indomptable, le NIKETAMERE est aux sociétés policées ce que la mule est aux arts équestres.

    MOYENS DE TRANSPORT

    > Le NIKTAMERE voyage en autobus, en métro et en RER (sans ticket).
    > Il frappe violemment tout contrôleur qui ose lui demander son titre de transport.
    > Dés sa tendre enfance, il s’est entraîné à frapper principalement sa maîtresse d’école
    > Pour se déplacer, le NIKTAMERE utilise également les voitures volées, les mobylettes à petit guidon (plus facile pour conduire avec des menottes) et les fourgons de police avec escorte (ceci en tout dernier recours).
    > Il affectionne tout particulièrement les mini-motos à échappement libre qu’il fait vrombir jusque tard dans la nuit sous les fenêtres des travailleurs *souchiens (*Le souchien – ou sous-chien – désigne, en sabir, les natifs encore appelés « Français de souche »).

    IDENTIFICATION ET MODE DE VIE

    Le NIKTAMERE est aisément identifiable :
    > 1. Très bon sprinter,le NIKTAMERE peut courir très vite.
    > 2. Très bon magicien : les objets les plus divers sautent dans ses poches lorsqu’il passe devant les étalages, ceci sans même qu’il en prenne conscience. D’où sa surprise lorsqu’il se fait attraper ; « Ji rian fi M’sieu », « Ci pô moi, j’ti jur’».
    > 3. Les pattes avant sont cagneuses. Le teint est mat. La chevelure dense et noire.
    > 4. Il porte des survêtements blancs trop larges et une casquette de base-ball posée de travers.
    > 5. Il parle une sorte de patois, le SABIR.
    > Espèce protégée par diverses associations (MRAP, SOS RACISME, etc..) subventionnées par l’Etat, le NIKTAMERE fait l’objet d’une interdiction de chasse, d’où un risque de prolifération dangereux pour l’équilibre de notre système judéo-chrétien.

    A DIFFUSER SANS MODERATION !

    Video:
    Хава Нагила!
    https://youtu.be/gVsEnGbUsD4

    • Jackotte Quohène

      29 mai 2019 at 12 h 50 min

      Excellent ce NIKTAMERE !

    • Lys

      29 mai 2019 at 13 h 42 min

      Salut Franccomtois,

      Aujourd’hui c’est ton anniversaire ! Le mien c’était hier. C’est un bel age 50 ans et comme on dit: Jusqu’à 120 ans ( Ad méa véhessrim en hébreu ;-))! Et à l’allure ou va le monde, j’espère que dans 16 ans je pourrai dire aussi la même chose que toi !!
      Je te souhaite un joyeux anniversaire et que cette année te comble de ce que la vie a de meilleur.

      Pour rejoindre cet excellent texte une p’tite histoire:
      Il y a environ une dizaine d’années, je rencontre mon ancienne institutrice de CM1 dans la rue et on se met à papoter un peu….Quelle surprise lorsqu’elle m’annonça qu’elle n’enseignait plus dans l’école en bas de ma cité ! Lorsque je lui ai demandé la raison, elle m’a dit: -« Tu connais D….., qui habite dans ta cité justement, et bien figures toi que je lui ai demandé de quitter la classe après qu’il m’ait « poliment » dit « Niketamere ». Ne voulant pas quitter la classe, je l’ai tout simplement porté et mis dehors. Le lendemain, la mère demande à me rencontrer. Je lui fixe un rdv dans la semaine et au rdv, tiens-toi bien la mère, mécontente que j’ai renvoyé son fils de la classe, m’a dit que c’était bien fait pour moi que son gamin m’ait insultée, mais pire, elle m’a même menacée de mort ( oui-oui tu lis bien ). Après cela, j’ai écrit au rectorat et j’ai demandé ma mutation dans un autre établissement »

      Elle avait hate d’être à la retraite et de quitter l’enseignement !!
      Je suis restée sans voix, sidérée, je n’avais pas de mots pour qualifier l’inqualifiable. Tu aurais du voir ma tête !!!

      Tout va à vau l’eau dans ce pays: les prisons, l’enseignement, la justice, les dirigeants ( plus préoccupés par leurs intérêts qu’à servir correctement notre pays pour lequel ils ont été élus ).
      As tu entendu que « Paris » ( le gouvernement s’entend )s’oppose à la peine de mort pour les terroristes francais condamnés en Irak ? On hallucine, c’est du délire. Qu’ils s’occupent d’abord de la justice francaise avant de s’occuper des autres…Ici ce sont tous des « déséquilibrés » ! Tout est à revoir de la cave au grenier et il y a du boulot !

      Bien à toi

      Ps: Désolée d’avoir été longue et Bravo pour ce brillant texte ! Merci de l’avoir partagé ;-))

    • Lys

      29 mai 2019 at 14 h 05 min

      Salut Franccomtois,

      Aujourd’hui c’est ton anniversaire ! Le mien c’était hier. C’est un bel age 50 ans et comme on dit: Jusqu’à 120 ans ( Ad méa véhessrim en hébreu ;-))! Et à l’allure ou va le monde, j’espère que dans 16 ans je pourrai dire aussi la même chose que toi !!
      Je te souhaite un joyeux anniversaire et que cette année te comble de ce que la vie a de meilleur.

      Bravo pour ce brillant texte et Merci de l’avoir partagé ;-))

      Bien à toi

      • Franccomtois

        29 mai 2019 at 22 h 19 min

        Á mon tour de te souhaiter un bon anniversaire Lys.Malgré que je sois parait-il rester avec 16 ans d´âge mental,les quelques douleurs qui me parasitent me rappellent á une certaine réalité.Mais bon tant que la tête est d´aplomd et que les jambes me portent que demander de plus.
        Content que le texte sur les Niketamere ait plu.

        • Lys

          30 mai 2019 at 18 h 10 min

          Désolée, j’avais plusieurs onglets d’ouverts et je n’ai pas fait attention en envoyant mes messages !
          16 ans d’age mental, c’est chouette, tu gardes toujours un esprit jeune ;-)) l’essentiel c’est ce que l’on a dans le coeur ! Ne change rien, t’es quelqu’un de bien ! Merci beaucoup.
          Bien à toi

    • stop ou encore

      10 juin 2019 at 6 h 46 min

      je pense exactement la même chose , grâce a vous je n ai pas eu a l écrire , je garde une copie bon courage a vous tous , au plaisir de vous lire.

  3. Bertrand Jean-Michel Escaffre

    24 juin 2019 at 23 h 41 min

    Par pudeur pour l’amalgame, distinguons les « déséquiliKBarés », allochtones, et les « déséthylibrés », autochtrons.

    Bonne chance.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *