Salies-de-Béarn (64) : des tags antisémites sur la mairie

By  |  4 Comments

Plusieurs bâtiments ont été recouverts d’inscriptions antisémites, dans la nuit de samedi à dimanche
Dans la nuit de samedi à dimanche, à Salies-de-Béarn et à Escos, des tags antisémites effectués avec des bombes de peinture noire ont été découverts sur les murs de bâtiments publics, dont la mairie, et sur des façades privées.
Une enquête a été ouverte par la gendarmerie de Salies-de-Béarn. La mairie de Salies a prévu de déposer plainte dès lundi matin.
Source :
https://www.sudouest.fr/2018/11/04/salies-de-bearn-64-des-tags-antisemites-sur-la-mairie-5537271-4398.php

Une série de tags antisémites peints entre Salies et Escos
Des tags antisémites ont été peints à Salies et Escos dans la nuit de samedi à dimanche.
Dans la nuit de samedi à dimanche, une série de tags antisémites « Shoah escroquerie » et « Faurisson résistance » peinte à la bombe noire a fleuri sur des murs et des façades de Salies-de-Béarn et Escos.

A Salies, ces tags – qui font notamment référence au négationniste français Robert Faurisson, décédé le 21 octobre – sont notamment apparus à l’entrée de la rue des Voisins, place du Temple, sur le poste électrique du boulevard des Pyrénées, avenue du Docteur-Foix en face de l’institut Beaulieu et à l’entrée de l’EHPAD Lastrilles. Des actes vivement dénoncés par le maire, Claude Serres-Cousiné, qui va déposer plainte ce lundi.
A Escos, ces inscriptions – très vraisemblablement écrites par la même main au vu de la graphie – sont apparues sur une façade à l’entrée du village, mais aussi sur la mairie et sur la façade d’une maison voisine. « C’est affreux. Je suis choqué. On n’a jamais eu ça à Escos. On est un petit village très calme. Je me sens complètement dépourvu, désolé », souffle le maire Daniel Vigneau. « Ici, cela a été fait en plus dans des endroits très visibles, juste à côté du monument aux morts… A quelques jours de la cérémonie du centenaire de 14-18… C’est une provocation », continue celui qui a hâte de voir disparaitre ces inscriptions.  » On avait repeint la mairie il y a deux ans…On n’est pas équipé pour enlever ça, il va falloir voir avec un peintre. »
source :
http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2018/11/05/une-serie-de-tags-antisemites-peints-entre-salies-et-escos,2459132.php

happywheels

4 Commentaires

  1. Salmon

    5 novembre 2018 at 16 h 59 min

    Il faut de la peinture trop loin

  2. Salmon

    5 novembre 2018 at 17 h 03 min

    Dans l immeuble à côté de chez moi ça fait des mois qu1 Étoile David est peinte sur un panneau interdiction
    Je me demande si je vais pas aller peindre 🎨

    • j-p

      6 novembre 2018 at 17 h 51 min

      surtout pas ! fais gaffe , on peut te prendre pour l’auteur plein de remords , et un PV en récompense.

  3. vrcngtrx

    5 novembre 2018 at 21 h 21 min

    exact, la graphologie est identique (le message également)
    Avec les hordes de migrants qui arrivent par l’Espagne, je serais curieux de voir l’auteur démontrer s’il est un résistant comme il le prétend …

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *