Des propos antisémites tenus au cours d’une rixe rue de Bourgogne, à Orléans

By  |  2 Comments

Dans un tweet publié vendredi 27 janvier, Fanny Picard, conseillère municipale à la Ville d’Orléans, explique avoir entendu « mort aux juifs » tandis qu’elle rentrait chez elle, dans la nuit de jeudi à vendredi, à Orléans. La police municipale est intervenue et confirme les propos antisémites tenus par un « groupe de quatre personnes ».
« Mort aux juifs, les camps de concentration n’ont jamais existé. »
Sur son compte Twitter, Fanny Picard, conseillère municipale (UDI) à la Ville d’Orléans, explique avoir entendu des propos antisémites tandis qu’elle rentrait chez elle dans la nuit du jeudi 26 au vendredi 27 janvier, vers 1h30 du matin, à Orléans. « Ce soir démontre une fois encore que l’idéologie fasciste et antisémite perdure », dénonce l’élue, qui dit se tenir prête à « témoigner ».


La police municipale orléanaise confirme être effectivement intervenue vers 1h30 du matin, rue de Bourgogne, non loin de la préfecture, pour « une rixe » opposant cinq personnes.
Les quatre auteurs en fuite
Les propos antisémites cités par l’élue ont bien été tenus « par un groupe de quatre personnes à l’intention d’une cinquième personne », avec laquelle des coups ont été échangés. À l’arrivée de la police municipale sur les lieux, les quatre personnes ont pris la fuite et n’ont pas depuis été interpellées. La victime prise à partie n’a pas souhaité déposer plainte.
« Dans pareil cas, ce sont les forces de l’ordre qui déposent une main courante afin d’attester des faits dont elles ont été les témoins et des propos qui ont été tenus », précise la communication de la Ville d’Orléans.
Source
https://www.larep.fr/orleans-45000/actualites/des-propos-antisemites-ont-ils-ete-tenus-au-cours-d-une-rixe-rue-de-bourgogne-a-orleans_14253188/

happywheels

2 Commentaires

  1. Paul06 dit :

    Banalisation de l’antisémitisme et de l’antisionisme en France. Un problème d’éducation…

  2. bensoussan jean joseph dit :

    Si ces ordures regardent de temps à autre le site de la LDJ,au lieu de se saouler à la bière et de se droguer,ils pourraient apprendre qu’il y a de nombreux documentaires,films,et temoignages traitant des camps de concentration.En particulier un film « la passagère »d’Andrzej Munk.visible sur youtube.Ces courageux vont assurement se faire attraper par la police…Dire qu’il existe des avocats pour defendre ce genre de crapules qui,j’en suis sûr vont nier leurs propos(ils vont sûrement s’en tirer avec un rappel à la loi et un ou une juge qui va leur faire les gros yeux) joseph

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.