Hani Ramadan, islamiste, complotiste obsédé par les juifs.

By  |  12 Comments

HANI RAMADAN. Le directeur du Centre islamique de Genève, Hani Ramadan, a commenté le discours d’Emmanuel Macron annonçant l’introduction prochaine d’un projet de loi contre le « séparatisme islamiste » comme une attaque contre l’islam : « La France, nous l’avons déjà dit, à [sic] besoin d’un président français, et non pas d’un sioniste président » a conclu le frère de l’islamologue Tariq Ramadan. La Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) a réagi en soulignant les obsessions antijuives du prédicateur

Hani Ramadan né le 2 juin 1959 à Genève, est un prédicateur suisse de confession musulmane sunnite originaire d’Égypte.
Avec son frère Tariq Ramadan, il est l’un des fils de Saïd Ramadan et le petit-fils d’Hassan el-Banna, le fondateur en Égypte en 1928 des Frères musulmans.
Dans un texte intitulé « Vol d’organes palestiniens ? » du 23 août 2009, Hani Ramadan reprend un article du site internet d’Al-Manar, la chaîne de télévision du mouvement politique libanais Hezbollah, accusant l’État d’Israël de confisquer les cadavres des Palestiniens afin de faire commerce de leurs organes.
Hani Ramadan considère que la « logique sioniste est guerrière par essence », et « se traduit par le massacre des innocents »15. Il estime également que la politique israélienne vise à « affirmer dans les faits la suprématie du peuple élu »16. Enfin il pense que l’Europe est « infiltrée par Tsahal »

Le site Conspiracy Watch rapporte que cinq jours après les attentats du 13 novembre 2015 en France il explique sur son blogue que « l’islam n’a rien à voir avec tout cela » et suggère de commencer par « surveiller le Mossad ». Le lendemain il passe au questionnement rhétorique et s’efforce de suggérer, selon le site, que toute l’affaire serait une manipulation.

En août 2015, il s’indigne dans la Tribune de Genève du fait que les trois Américains qui ont maîtrisé le forcené dans la tentative d’attentat du Thalys, soient présentés comme des « héros » et qu’ils aient pu recevoir la Légion d’honneur, pendant que des gens subissent des drames quotidiens dans la guerre civile syrienne, et présente l’événement comme « une mise en scène » dont le but serait de « rehausser le prestige des militaires américains, passablement amoindri par les agissements d’une armée qui sème la mort à grande échelle depuis des décennies partout où elle se rend. » Son article initial ayant fait l’objet de critiques, Ramadan y répond par une tribune libre publiée dans Le Temps. Il y expose sa conviction qu’il existe bien depuis plus de trente ans un complot sioniste mis en place par Organisation sioniste mondiale (OSM) qui aurait pour objectif de porter préjudice au peuple syrien23.
Le Canard Enchaîné le qualifie de « grand complotiste » et relève ses propos du 20 août 2017 sur Twitter à la suite de l’attentat de Barcelone : « Après chaque attentat, je recommande à chacun de ne pas croire aveuglement à la version officielle que nous livrent les médias depuis le 11-septembre. Les sionistes tiennent la presse et les médias

Michèle Tribalat dénonce des propos tenus par Hani Ramadan lors du 31e Congrès de l’UOIF. Selon elle, ce dernier y aurait fait plusieurs déclarations à caractère antisémite : qu’en France on a vu un ministre « qui clairement porte la kippa » s’en prendre aux femmes voilées pour condamner ensuite hypocritement des agressions de ces dernières ; que la situation en France et en Égypte, la guerre en Syrie, en Irak, au Rwanda ou en Centrafrique sont le résultat de la « barbarie sioniste » qui agirait dans « l’ombre » ; que « tout le malheur proviendrait des juifs qui n’ont qu’une idée en tête, concrétiser le rêve du grand Israël »… Hani Ramadan aurait également fait référence au danger des « lobbies financiers qui pratiquent l’usure » et qui ne compteraient « plus seulement des juifs, mais aussi les pétromonarchies arabes »
Le 7 avril 2017 , Hani Ramadan fait l’objet en France d’une interdiction administrative du territoire pour menace de l’ordre public.

happywheels

12 Commentaires

  1. capucine dit :

    Hani ramadan est obsédé par les juifs c’est bien dommage dans ce cas qu’ il quitte la France et qu’ il aille vivre dans des 56 pays musulmans..il n’est indispensable en France 😆

  2. Ziona dit :

    C’est lui qui indiquait que la fornication et l’adultère avaient donné le coronivarus. Il devait parler de son frère certainement.

  3. Moshe_007 dit :

    Genève-Suisse quartier général des frérots, banques, aéroport, pays corrompu, le paradis !

  4. Paul06 dit :

    Et la justice suisse ? Comment réagit elle devant de tels propos prononcés par un de ses citoyens sur son sol ?

    • Moshe_007 dit :

      les frérots abritent des milliards sur des comptes en Suisse, en fait 90% des organisations terroristes islamistes sont basées en Suisse. arafat a vécu près de 15 ans à Genève avec ses petits « garçons » de compagnie, il importait des gamins de Tunisie et autres, pour les viler en totale impunité sur le territoire suisse, la Suisse est le seul pays européen qui a ouvert une représentation officielle du hizbollah en octroyant des centaines de passeports diplomatiques à ces terroristes trafiquants, qui remplissent des comptes en Suisse !

  5. Rosa SAHSAN dit :

    Et nous, nous avons besoin que tu ferme ta sale gueule.
    ROSA

  6. hocdin dit :

    JAMAIS SANS LES JUIFS !!!
    Parce que tout simplement, la vie ne serait plus la vie.
    ISRAEL FOREVER.

  7. benjamin dit :

    le petit doigt de pied d un JUIF est mieux que sa sale gueule de pourriture nazislamiste !!la haine totale , feroce pour ces salopes !un jour…. un beau jour … !!qui sait ???

  8. Nighossian nelly dit :

    Ce dont la Wfra

  9. Nelly Nighossian dit :

    Ce dont la France a besoin ne regarde nullement cet individu. Il n’est pas français, que je sache!

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *