Jean-François Buil, père d’un soldat tué en Afghanistan : “Ce sont des gens qui vivent avec 800 ans de retard, ils resteront toujours avec 800 ans de retard. 89 soldats français sont morts pour rien”

By  |  2 Comments

Jean François Buil, un habitant de Saint Augulin en Charente-Maritime crie sa colère devant le retrait des occidentaux d’Afghanistan où les talibans ont repris le pouvoir. Son fils Damien a laissé sa vie dans une embuscade à Uzbin il y a 13 ans avec neuf autres soldats français.
Jean-François Buil crie sa colère et son désespoir depuis bientôt 13 ans. Depuis le 18 aoüt 2008, date à laquelle son fils est mort dans une embuscade des talibans à Uzbin, avec 9 autres de ses camarades de l’armée française. « J’ai toujours dit que nos soldats, les 89 soldats français étaient morts pour rien » confie-t-il à nouveau ce lundi, depuis son domicile de Saint Aigulin.
Mais ces derniers jours, devant sa télé, en voyant la progression des talibans et le retrait des américains puis la fuite des occidentaux ce lundi sa colère a encore augmenté : « Je confirme, ils sont bien morts pour rien ainsi que les 3 ou 4 000 américains, et puis tous les soldats de l’OTAN qui son morts ».
L’anniversaire du décès de son fils Damien qui approche rajoute à sa douleur : « ça amplifie la chose, c’est terrible. Le 18 aout, ça fera 13 ans que mon fils est parti. Je suis écoeuré, je suis lapidé ».
Pour Jean-François Buil l’armée française n’aurait jamais du intervenir en Afghanistan : « Les américains viennent, fracassent tout et nous, avec l’OTAN on suit à cause du 11 septembre 2001 » et au final c’est « une mission zéro, catastrophique » dit-il. « Ce sont des gens qui vivent avec 800 ans de retard et ils resteront toujours avec 800 ans de retard, c’est un pays de tribus ».
Le Sergent Damien Buil agé de 31 ans était un soldat du 8ème RPIMA (Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine) de Castres. Sept autres de ses camarades tués dans l’embuscade d’Uzbin appartenaient au même régiment, il y avait également un légionnaire du 2e régiment étranger de parachutistes de Calvi (2e REP) et un caporal du régiment de marche du Tchad. Un interprête afghan de l’armée française avait aussi été tués dans les violents combats et 21 soldats avaient été blessés.

Suite à cette embuscade, la plus meurtrière pour l’armée française depuis l’attentat du Drakkar à Beyrouth en octobre 83 (58 parachutistes avaient été tués), une polémique avait éclaté en France : les soldats n’auraient pas été suffisemment préparés et équipés, et les soutiens aériens et d’artillerie insuffisants. Certaines familles de victimes, dont la famille Buil avaient porté plainte contre X, une plainte classée sans suite. Puis en 2009, la famille Buil avait déposé une seconde plainte avec six autres familles cette fois contre l’Etat pour déterminer « d’éventuels manquements dans la chaîne de commandement ». Des plaintes classées sans suite par le Tribunal aux armées de Paris en février 2010.
L’émission affaire sensibles de France Inter avait consacré un de ses épisodes en 2016 à l’embuscade d’Uzbin
Source
https://www.francebleu.fr/infos/societe/89-soldats-francais-sont-morts-pour-rien-dit-le-pere-d-un-soldat-charentais-maritime-decede-en-1629129379

happywheels

2 Commentaires

  1. joseparis dit :

    Ce monsieur dit simplement une vérité. Ces garçons sont morts pour rien, et il faudra s’en rappeler. Les talibans ne sortent pas de nul part. Ce sont des Afghans qui veulent vivre sous le régime de la charia. Nous n’avons pas à nous mêler de ce qui se passe là-bas. Ces pays ne peuvent pas vivre comme nous en démocratie. C’est à la population locale de se révolter et à les combattre, avec notre appui si besoin pour les financer. Mais nous n’avons pas à mettre les pieds dans ces régions. La Russie s’était déjà cassée les dents, et c’est pas une armée de pacotille. Nous allons subir une vague d’immigration qui va amener avec elle des terroristes potentiels. Comme si on en avait pas déjà assez sur notre sol!

  2. capucine dit :

    il a raison le père du jeune soldat mort au combat pour la France !
    qu’il repose en paix !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *