Ladj Ly : « L’autre connasse de Zineb », « ce fils de pute (Eric Zemmour) »

By  |  7 Comments




Pourquoi avons-nous supprimé l’interview de Ladj Ly ?

Ce 20 novembre 2019, un rédacteur – externe à notre rédaction – nous a proposé une interview du réalisateur du film LES MISÉRABLES, Ladj Ly. Nous avons, dans un premier temps, publié cet entretien en l’état.
C’était sans compter une relecture attentive de l’article, qui nous aurait permis de voir clairement des insultes à l’encontre de deux personnes, que sont Zineb El Rhazoui et Éric Zemmour.
Nous avons, dans un second temps, masqué ces insultes, qui bien évidemment, étaient inappropriées, qui plus est sur notre site, où nous combattons depuis plus de 10 ans, tout irrespect.
Le site d’inspiration identitaire Fdesouche a par la suite publié un article – ou tout du moins s’est contenté d’en réaliser un copier-coller, sans notre accord – reprenant la première version de cette interview.
Sous la pression et les menaces de certains internautes proches de ce site et de cette mouvance, que ce soit sur les réseaux sociaux ou par mail, nous avons décidé, afin d’apaiser purement et simplement les choses, de supprimer totalement cette entrevue.
Naturellement, nous tenons à présenter nos excuses, à Zineb El Rhazoui et Éric Zemmour dans un premier temps, ainsi qu’à l’ensemble de nos lecteurs, pour le contenu injurieux de cet article.
Nous, rédacteurs permanents ou externes, nous nous efforçons, chaque jour, et bénévolement, à ce que Le Blog Du Cinéma soit un site de divertissement, d’actualités et critiques du cinéma et des séries et en aucun cas un ring politique ou un duel de pouvoirs identitaires.
C’est un incident déplorable et nous le regrettons. Encore une fois, nous condamnons absolument les propos d’incitation à la haine concernant cet entretien.
En espérant vous retrouver très prochainement sur les pages de notre site.
Source :
https://www.leblogducinema.com/le-blog-du-cinema/pourquoi-avons-nous-supprime-linterview-de-ladj-ly-878230/

happywheels

7 Commentaires

  1. RONNY

    23 novembre 2019 at 20 h 32 min

    Ladj Ly, ce gros tas de merde est encore en liberté, y a qu’en France qu’on peut voir ça, il doit étre en prison au minimum, ouvrir le bagne de Cayenne juste pour lui et quelques autre abrutis. Et encore en demandant la prison ou le bagne je suis trés en dessous de ce que je lui souhaite.

    • liguedefensejuive

      23 novembre 2019 at 20 h 48 min

      Son père et sa mère sont maliens .Lui est né en France.
      Il devrait s’engager dans l’armée française pour délivrer le Mali des terroristes islamistes.
      Quoique cette option est dangereuse En mai 2019,31 soldats français étaient morts pour le Mali.
      Faire des films sur le 93 est plus tranquille…

  2. Poissonchat

    24 novembre 2019 at 11 h 38 min

    Il fait une religion de paix mais il est un peu enervé,peut être déséquilibré…
    1)autant je n’aime pas Zineb mais je serai toujours a la soutenir face à des allah-machin
    2)sa merde aurait du s’appeler « LE MISERABLE »:autobiographie d’un schlague,haineux,revanchard comprenant enfin que l’occident civilisé n est pas fait pour lui.

    Dans un monde normal,aucun pays ne devrait accepter des êtres qui sement la haine en son sein.
    Dans le monde français,le demi-eunuque censé representer le peuple va leur faire des bisous et les feliciter(plus si affinités).

  3. josué bencanaan

    24 novembre 2019 at 14 h 43 min

    Il est aussi raciste et repugnant que son film, un gros tas de merde élevé grace au premier financeur du terrorisme en France  » la caisse d’allocation familiale »

  4. Mimi2441

    24 novembre 2019 at 16 h 29 min

    Et le mur des cons de notre justice y compris Macron et ses gauchistes osent nous traiter de raciste !!! Ah elle est belle notre France avec de telles vermines !!!

  5. hérode

    24 novembre 2019 at 17 h 36 min

    Film à la mord moi le noeud, façon « les intouchable » , ça dégouline de niaiserie et d’hypocrisie
    Peu étonné que cet individu que certains ont désigné comme Président : Emmanuel Macron , s’émeuve devant des stéréotypes anti flics
    N’était ce pas lui qui posait enlacé avec un semi voyou transpirant dans les iles de l’empire Français ou qui a invité des dégénérés qui ont sali l’honneur du perron de l’élysée le soir de la fête de la musique

  6. jean michel BOUDIC

    20 décembre 2019 at 11 h 56 min

    DSes propos d’une racaille qu’il n’ y a même pas lieu de commenter.
    Essuyez vous et tirez simplement la chasse.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *