Le BNVCA se félicite du jugement obtenu par son avocat, Maître Corinne Serfati-Chetrit à l’encontre de Madame Séverine Misbarre.

By  |  4 Comments

Ce jugement prononcé par le Tribunal Correctionnel de Carcassonne le 20 novembre 2023 faisait suite à une procédure de comparution immédiate à délai différé.

Rappelons que celle-ci avait été jugée en comparution immédiate hier devant le tribunal de Carcassonne, pour répondre d’ « apologie publique d’un acte de terrorisme » et d’« injure publique en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion » à raison .

Le Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme par la voix de son avocate, Me Corinne Serfati Chetrit déplorant la propagation en ligne de cette haine d’une rare violence sur les réseaux s’était constitué partie civile contre cette Trébéenne de 44 ans pour ses propos et faits commis du 7 octobre au 11 octobre 2023 à TRÈBES.

Nous saluons l’action des autorités judiciaires dans cette affaire et leur réactivité, Madame Séverine Misbarre a été reconnue coupable d’apologie publique d’un acte de terrorisme, d’injure publique en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion, ainsi que de provocation publique à la haine ou à la violence en raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion.

Le tribunal a en effet condamné cette personne à dix mois de prison, dont cinq avec sursis probatoire pour deux ans, ainsi qu’à une détention à domicile sous surveillance électronique pour la partie ferme de la peine. De plus, elle devra payer une amende de 800 € à chacune des parties civiles.

Le Tribunal a également prononcé d’autres peines et mesures dont :

La privation pour 5 ans de son Droit d’éligibilité, la confiscation de son téléphone bien ou instrument ayant servi à commettre l’infraction.

Le Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme continue de surveiller de près la propagation de la haine en ligne et reste mobilisé pour combattre toutes les formes de discrimination et de racisme.

happywheels

4 Commentaires

  1. joseparis dit :

    Pour qu’elle comprenne cette conne, il aurait fallu de la prison ferme.

  2. David dit :

    Une pensée pour Sammy Ghozlan disparu en septembre dernier .
    Un combattant dans la lutte antisémite .
    Je le regrette beaucoup .
    Il avait effectué son alyah en 2015 .
    Qu’il repose en paix . Amen

  3. David dit :

    Sammy Ghozlan ancien policier a été le fondateur du BNVCA en 2002 .

  4. V dit :

    C’est bien joli mais en total décalage avec des verdicts pour des griefs similaires (racisme et appels au meurtre) :
    https://www.lefigaro.fr/musique/2019/03/19/03006-20190319ARTFIG00090-nick-conrad-le-rappeur-qui-appelait-a-pendre-les-blancs-condamne-a-5000-euros-d-amende-avec-sursis.php
    D’autres n’ont même pas été inquiétés …
    https://www.valeursactuelles.com/societe/a-la-tete-du-syndicat-dextreme-gauche-fse-une-etudiante-qui-appelait-a-gazer-tous-les-blancs
    https://www.valeursactuelles.com/societe/a-la-tete-du-syndicat-dextreme-gauche-fse-une-etudiante-qui-appelait-a-gazer-tous-les-blancs
    .
    Souvent pointée du doigt comme organe communautariste (ou pire), au moins sur ces dossiers la LICRA a eu les cou.lles d’être juste et pertinemment égalitariste face à la bien pensance complice de l’autorité publique …
    https://www.liberation.fr/checknews/2018/09/27/y-a-t-il-deja-eu-des-condamnations-en-france-pour-racisme-anti-blanc_1681527/
    https://www.lexpress.fr/societe/sale-francais-une-injure-raciale-les-hesitations-des-juges-face-au-racisme-anti-blancs-LFQMGZBMZFGZNASHEXWW6EZ4WM/
    .
    Cette magistraCLure collabo génère un tel dégout chez les autochtones que – abandonnés et trahis par les politiciens de tous bords – ils se tournent peu à peu vers le nazisme (à fortiori lorsque des gourous leur montent la tête à partir des faits) qu’ils pensent être la seule réponse à leurs inquiétudes.
    .
    .

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.