On doit parler du loup, Zeev Sternell

By  |  12 Comments

Par Meïr Ben-Hayoun

Les radios et médias juifs ont souvent tendance à la paresse intellectuelle les confinant à l’ignorance, même Akadem parfois. Ils n’apprennent pas toujours leurs leçons à la maison.
Si bien qu’en ce moment, vous pouvez lire et entendre des hommages post mortem au professeur Zeev Sternhell de l’Université hébraïque décédé en fin de semaine.
Sternhell était l’incarnation pathologique du “reductio ad hitlerum”.Sternhell est connu pour avoir analyser l’évolution du fascisme en France ainsi que le nazisme. Il en a fait tellement une obsession qu’il voyait du fascisme partout. Celui lui a valu d’être honoré par la bien-pensance française d’autant qu’il fustigeait Israël dont il était citoyen au profit des envahisseurs arabes dit “palestiniens”. Comme alibi, il disait avoir été officier supérieur dans Tsahal comme le proclame encore aujourd’hui le journaliste Dror Even Sapir d’i24news. Sternhell a été certes officier de Tsahal, mais de bas rang – plus précisément sous-lieutenant dans Golani lors de l’Opération Kadesh dans le Sinaï en 1956, puis officier d’Etat-major de diverses unités blindées en réserve. En tout état de cause, des états de service honorables dans Tsahal, ceci alors que son intégration dans la sphère universitaire l’a corrompu des pieds jusqu’à la tête.

Ses études sur le fascisme prenant selon lui ses sources dans l’idéologie française portent sérieusement à caution et ont été contestées énergiquement par beaucoup d’universitaires en France, notamment par le plus grand philosophe politique français Raymond Aron et également dans une moindre mesure par Pierre-André Taguieff. L’historien Simon Epstein dans son ouvrage “un paradoxe français” à la page 313 dira la même chose, mais en le ménageant quelque peu : “L’ennui est qu’il [Sternhell] pratique une définition vraiment trop large du fascisme.” Certains iront jusqu’à dénoncer ‘l’escroquerie intellectuelle” du personnage, et sa méthodologie très sommaire comme l’essayiste Eric Zemmour.
Comme un psychiatre exploitant insidieusement son expertise pour faire interner les personnes qu’il abhorre, notre défunt expert israélien sur le fascisme dispensera à tort plus qu’à raison des certificats de fascisme aux courants politiques qu’il avait en aversion – en l’occurrence, la droite israélienne, soit la majorité du spectre politique de l’Etat juif.
Or le comble de l’humour pour ce cassandre obsessionnel des phénomènes fascistes est qu’il en a recyclés les méthodes obscures dans son engagement, ou devrait-on dire, dans son enragement au sein de l’extrême gauche israélienne post-sioniste.
Juste deux exemples pour illustrer cela. Sternhell a appelé explicitement à monter à l’assaut avec des blindés sur les localités de Judée Samarie comme Ofra pour les détruire afin de permettre d’y ériger à la place un Etat arabe dit “palestinien”. Comme susmentionné, il a été officier d’État-major d’unités blindées et était donc bien au fait des dégâts incommensurables et dommages collatéraux extrêmement lourds que de tels assauts peuvent entrainer. Les habitants juifs de ces localités de Judée Samarie censés être des nazis selon Herr Professor Sternhell, étaient donc pour lui déshumanisés et par conséquent privés de droits.
Imaginons un professeur d’université israélien politiquement engagé à droite qui aurait prôné de faire la même chose sur des localités arabes d’Israël, de monter à l’assaut avec des tanks et de les détruire. Il aurait été radié illico presto à vie de sa chaire universitaire et n’aurait pu travailler dans aucune autre institution d’éducation supérieuren ni en Israël, ni dans le monde. Zeev Sternhell par contre a été honoré et s’est vu décerner le Prix d’Israël pour ses recherches en sciences politiques pour l’année 2008.
Lors de la période de recrudescence des attentats au début des années 2000, Herr Professor Sternhell, grand spécialiste du fascisme et du nazisme n’est-ce-pas, a prodigué des recommandations aux organisations terroristes, sans les nommer bien entendu. Selon lui, les attentats contre des civils femmes et enfants à l’intérieur des frontières antérieures au 5 juin 1967 étaient contre productifs – expliquant que ces attaques sanglantes ne pouvaient que leur aliéner l’opinion publique israélienne et donc nous éloigner de la solution des deux Etats. En revanche, il leur conseillait de concentrer leurs attentats terroristes contre les habitants et contre les militaires en Judée Samarie.
En France ou dans tout autre pays en état de guerre ou traversé par le terrorisme, quelqu’un comme Zeev Sternhell aurait été jugé pour incitation au meurtre et pour haute trahison. A la place, lui a été décerné le Prix d’Israël en 2008.
Meïr Ben-Hayoun

happywheels

12 Commentaires

  1. Amram dit :

    Un traître a la nation en période de guerre, mérite d’être fusillé et avec lui beaucoup d’autres, le politiquement correct joue en faveur de nos ennemis, aucune nation ne peut tenir longtemps avec autant d’ennemis intérieur.

  2. egozlan dit :

    euh il a terminé ses milouin avec le grade de commandant . Il a fait toutes les guerres jusqu’à salon hagalil et vous quel est votre grade à l’armée?

    • liguedefensejuive dit :

      Le Maréchal Pétain a été un grand patriote avant de trahir la France . Quant aux responsables et militants de la LDJ la grande majorité d’entre eux ont fait leur alyah et fait leurs 3 ans d’armée comme moi même .Vus n’avez pas à savoir dans quelles unités d’élite ils ont servi. De plus sachez le profond mépris que nous avons vis à vis des yordim qui choisissent de quitter Israël pour vivre à l’étranger d’où ils crachent sur les dirigeants d’Eretz Israel n’est ce pas Eric ?

      • Paul06 dit :

        Un historien, un citoyen israelien, mais qui a trahi ses frères et son pays sur le tard. Donc nous garderons le souvenir d’un historien du fascisme français et d’un traître à Israel. Pour répondre poliment à egozlan.

      • Franccomtois dit :

        J´ai une question pour vous la LDJ,mais n´y voyait pas de l´indiscrétion.
        Je connaissais une personne dont le papa est juif et la maman chrétienne.Elle a servit dans tsahal mais d´aprés elle,elle ne serait pas juive car la mere est chrétienne.Donc dans tsahal ils acceptent des non juifs?je ne parle pas des Druzes ou des arabes chrétien en Israel mais de personnes exterieur au pays.

        • serge027 dit :

          il y a dans Tsahal des juifs, des chrétiens, des coptes, des musulmans, des druzes.des Bahai à l’image de la société israélienne. Tsahal c’est l’armée de Défense d’Israël et on ne demande pas la religion de ceux qui y servent.

          • liguedefensejuive dit :

            Quel attitude faut-il avoir vis à vis d’un citoyen israélien non juif qui refuse de servir dans les rangs de Tsahal ?

      • Chapom dit :

        Tres Bon article et bien écrit ce qui est rare de nos jours. On ne demande pas de savoir écrire mais tout au moins éviter les fautes.

        • liguedefensejuive dit :

          Un devoir criblé de fautes d’orthographe ou de syntaxe, c’est comme un visage abîmé par des verrues.
          Bernard Pivot

  3. benjamin dit :

    vu ses déclarations c était surtout un con !!qui se la petait !!et les israéliens ont bien fait de l ignorer et de le laisser braire !!il faut remarquer que pas mal d intellectuels ou reputès tels en israel sont a cotè de leurs pompes frisant souvent le ridicule et declenchant l hilaritè plus qu autre chose !!!c est aussi le cas des cinéastes d israel qui sont encore pire !!pitoyables !

  4. serge027 dit :

    Pour la rédaction:
    Relisez votre papier et évitez les fautes d’orthographe grossières ou de français : « Sternhell est connu pour avoir analysé.. » é et non er
    « des hommages post mortem du professeur Zeev Sternhell » du et non pas au
    « Il aurait été radié illico… » et pas irradié!
    etc

  5. Hector dit :

    Bonjour,

    Puisqu’on critique effectivement, on peux tenter de mettre enfin une certaine nuance pour comprendre plutôt comment se mettent en place les dérives chez les nôtres.

    La paresse d’AKADEM est malheureusement inhérente à cette structure qui n’est pas là pour s’ouvrir mais mais pour conforter le petit monde institutionnel des quant à soi, qui nous causent tant de mal.

    Pour autant, le système institutionnel dégradé reste en place, car précisément , ceux qui sont intègres ont peur d’apparaitre comme les רשעים ! cette image angoissante qui empêche de réflechir, d’oser poser des questions avec des REPONSES EFFECTIVES, et proposer, voire candidater.

    Nos institutions ou celles qui se réclament d’être représentatives, doivent pratiquer la transparence et le dévouement aux âmes juives en difficultés sociales, économiques, éducatives, psychiatriques etc…

    Suis je un רשע, par cette seule affirmation ?

    Cet homme a effectivement entrepris des travaux importants qui nous ont permis de comprendre pourquoi une extrême gauche, donc une gauche actuelle, était aussi dangereuse qu’une extrême droite.
    Les français ont eu l’honnêté de reconnaitre l’importance de son approche et de ses travaux.

    Il semble qu’après, Sternhell se soit enfermé dans sa propre grille de lecture et il a enfermé avec lui Israel et son peuple.

    C’est ça que nous devons comprendre:comment se fait cette dérive qui nous coute cher?

    « Israel la permissive », fait que des très religieux jusqu’au plus libéraux omettent les fondamentaux communs qui doivent unir notre peuple,

    Il faut nous permettre de nous comprendre et nous aider en toute simplicité. stopper toutes les caricatures, les notions de רשעים , font peur et accroissent la distance inutilement.

    Nous ne sommes pas là pour insulter sa mémoire mais pour diffuser et nous transmettre notre Histoire, notre culture qui nous donne notre Place dans la ronde des Nations.

    Nous sommes là pour nous défendre mais également pour nous tirer par le haut.

    La mythologie palestinienne ne vise qu’à nous placer dans un champs de chimères où chacune de nos réponses leur font croire, que leurs revendications sont réelles et légitimes.

    La Palestine est le nom qui a été donné à Israel, sous la fin de l’empire romain pour tenter d’annihiler son existence politique.

    Or Israel est bien là, une force politique et la seule démocratie de la région ! les musulmans qui tentent d’ôter cette force politique tentent de prendre notre âme et même notre histoire en utilisant le mot palestine. Ce sont des arnaqueurs historiques.

    S’agissant d’Israel et de Hertzl et ses compagnons à qui nous devons tant, quel fierté ! mais qu’elle n’oublie pas d’éduquer les siens avec plus de rigueur, d’ouvertures et de nuances. Amen

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *