Opération anti-terroriste en lien avec l’attentat islamiste contre Samuel Paty : une femme interpellée à Nîmes

By  |  3 Comments

PAR HOCINE ROUAGDIA

Les services antiterroristes ont déployé des équipes dans le Gard ce mardi 22 juin pour une opération d’arrestation. Une femme de 33 ans a été interpellée par les équipes de la sous-direction anti terroriste de la police judiciaire. L’enquête a été ouverte après l’assassinat de Samuel Paty, le professeur décapité à Conflans Saint-Honorine en
Les policiers spécialisés de la sous-direction anti terroriste ont lancé une opération ce mardi 22 juin dans le Gard.
Selon nos informations, un suspect était visé par le dispositif qui a conduit à une arrestation ce matin à Nîmes, la fouille d’un logement et la garde à vue d’un individu dont le profil n’a pas été révélé à ce stade. Il s’agirait d’une femme qui serait interrogée dans le cadre d’une procédure terroriste consécutive à un meurtre qui fait l’objet d’une information judiciaire ouverte à Paris et suivie par un juge d’instruction.
La personne interpellée serait âgée de 33 ans et entendue « dans le cadre d’une information judiciaire ouverte la suite de l’attentat de Samuel Paty », a précisé ce mardi une source judiciaire. À ce stade, le lien entre les faits criminels et les éléments précisément reprochés à la trentenaire n’a pas été évoqué. En janvier dernier, des arrestations avaient eu lieu en région parisienne. Il s’agissait de ressortissants Tchétchènes qui avaient eu des contacts avec le terroriste qui a décapité le professeur en octobre 2020 à Conflans-Sainte-Honorine en région parisienne. Les contacts avaient été établis via les réseaux sociaux.
Ce mardi 22 juin après-midi, la justice spécialisée en matière de terrorisme révélait que la trentenaire interpellée à Nîmes  » apparaît dans l’entourage d’Abdoullakh Anzorov avec lequel, elle est soupçonnée d’avoir échangé dans les jours ayant précédé son passage à l’acte » qui s’est produit le 16 octobre 2020. Plus largement, le nombres de personnes radicalisées à Nîmes et dans le Gard serait très au dessus de la moyenne nationale.
SOURCE :

https://www.midilibre.fr/2021/06/22/gard-operation-de-police-anti-terroriste-un-suspect-interpelle-9623009.php

happywheels

3 Commentaires

  1. joseparis dit :

    Comment s’en sortir à part mettre dehors tous ces fichés S avec leur famille. Ces opérations sont nécessaires, mais c’est comme vouloir vider la mer avec une petite cuillère, c’est impossible de tous les surveiller et de les arrêter avant qu’ils ne passent à l’acte.

  2. Franccomtois dit :

    Que de mauvaises nouvelles!Permettez-moi d´en mettre une bonne qui est paru dans Times of Israel.

    Allemagne : Le drapeau israélien sur le siège d’un éditeur fait polémique
    Le président de la maison d’édition Springer affirme que ce geste sert à lutter contre l’antisémitisme, et demande à ses employés de partir travailler ailleurs s’ils sont gênés
    Par CNAAN LIPHSHIZ
    Aujourd’hui, 16:08
    « Je pense, et je suis très franc avec vous, que ceux qui ont un problème avec le fait que le drapeau israélien sera hissé pendant une semaine ici suite à des manifestations antisémites, devraient se mettre en quête d’un nouvel emploi », a déclaré Mathias Doepfner, le président d’Axel Springer, lors d’une visioconférence, la semaine dernière, avec des milliers de ses employés à travers le monde, a rapporté Israel Hayom lundi.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *