Pourquoi Israël réussit tellement mieux que la France sa vaccination contre le Covid-19

By  |  18 Comments

par Jean-Pierre Filiu
La France, avec 3 % de sa population ayant reçu deux doses d’un vaccin contre le Covid-19, a beaucoup à apprendre d’Israël, où cette proportion est treize fois supérieure.

La France, avec, au 8 mars, moins de 3 % de sa population doublement vaccinée contre le Covid-19 (et moins de 6 % ayant reçu une première injection), souffre déjà de la comparaison avec le Royaume-Uni ( moins de 2 % de double dose, mais 33 % de primo-vaccinés). Le parallèle est encore plus sévère avec Israël où, à la même date, 40 % de la population a été doublement vaccinée (55 % ayant reçu la première dose), alors que les deux pays ont commencé leur campagne de vaccination, en décembre, à une semaine d’intervalle. Il a été reproché à Israël de ne pas assumer ses obligations de population occupante en Cisjordanie, où seuls les colons israéliens ont été vaccinés, ainsi que, depuis le 8 mars, les travailleurs palestiniens en Israël. Il n’en est pas moins éclairant d’essayer de comprendre comment Israël a pu tellement mieux que la France mener la campagne de vaccination de ses nationaux. La taille de la population ne saurait en effet expliquer seule ce différentiel puisque les Etats-Unis, avec pourtant cinq fois plus d’habitants que la France, ont un taux de vaccination trois fois supérieur.
UN OBJECTIF PRIORITAIRE ET STRATÉGIQUE
Alors que la porte-parole du gouvernement français mettait en cause, en mars 2020, l’utilité même des masques, Benyamin Nétanyahou se mobilisait pour faire acheminer trois millions de masques chirurgicaux de Chine. Le ministère de la défense israélien était parallèlement engagé dans le transfert massif de matériel médical adapté à la pandémie. Malgré le discours de “guerre” tenu par Emmanuel Macron au début de la pandémie, la France n’a jamais connu un tel degré de volontarisme dans la lutte contre le coronavirus. Cela n’a pas empêché cette lutte de pâtir en Israël des calculs politiciens de Nétanyahou, avec un premier confinement levé prématurément, d’où un deuxième confinement, et une tolérance troublante envers les violations des règles sanitaires dans des quartiers ultraorthodoxes. Mais, peu avant le début d’un troisième confinement, en décembre dernier, l’objectif d’une vaccination de l’ensemble de la population a été assigné et ce pari est en passe d’être tenu.
Le gouvernement israélien a passé un contrat avec le laboratoire américain Pfizer, qui s’est engagé à fournir un stock exceptionnel de vaccins, en contrepartie du partage des données épidémiologiques. Mais M. Nétanyahou a également traité avec Moderna, une autre firme américaine, pour des livraisons complémentaires de vaccins. La France, après avoir espéré en vain l’élaboration d’un vaccin par Sanofi, a été bridée par les ratés de l’Union européenne dans la course aux vaccins, qualifiés de “fiasco géant” par Sylvie Kauffmann dans Le Monde. M. Macron a en outre semblé ménager la frange de l’opinion hostile à la vaccination, jetant même le doute sur l’efficacité du vaccin du laboratoire anglo-suédois AstraZeneca, le seul disponible chez les médecins et en pharmacie, avant de s’y rallier. En Israël, en revanche, l’adhésion du public à la campagne de vaccination a été confortée par une planification claire des populations ciblées : d’abord les professionnels de santé, puis les personnes vulnérables, ensuite les plus de 40 ans, mais aussi les 16-18 ans, afin que les épreuves du baccalauréat puissent se dérouler normalement. Les vaccinations sont administrées y compris durant le shabbat, alors qu’il a fallu attendre le 6 mars pour que la France vaccine le week-end.
DEUX CALENDRIERS ÉLECTORAUX DIVERGENTS
M. Macron est d’ores et déjà concentré sur l’échéance présidentielle du printemps 2022, considérant que la crise sanitaire sera alors surmontée. Il se projette dans un second tour face à Marine Le Pen, laissant des ministres banaliser certains thèmes chers à la droite dure. M. Nétanyahou, lui, décide dans l’urgence des élections générales du 23 mars prochain, les quatrièmes en moins de deux ans. Il est déterminé à se maintenir au pouvoir après douze années consécutives à la tête du gouvernement (et trois années supplémentaires de 1996 à 1999). Sa pugnacité est intacte malgré sa triple mise en examen pour fraude, corruption et abus de confiance. La réussite de la campagne de vaccination lui est d’autant plus favorable qu’elle s’inscrit aussi dans le cadre du rapprochement stratégique avec les Emirats arabes unis : les deux Etats, dorénavant liés par un traité de paix, sont aussi les deux pays du monde où le taux de vaccination contre le Covid-19 est le plus élevé.
En France, par contraste, la litanie des couacs gouvernementaux finit par peser. Et par lasser. Le plus récent de ces loupés a entraîné, du fait d’une rupture de stock, la suspension durant une semaine de la vaccination par les médecins. Le sentiment d’une navigation à vue s’est accentué, le 1er mars, après une déclaration de M. Macron enjoignant à la population de tenir encore “quatre à six semaines”, déclaration qui aurait été “mal interprétée”, en l’absence de tout calendrier de levée des restrictions. Six jours plus tard, M. Nétanyahou pouvait, sans masque, s’attabler à la terrasse d’un café de Jérusalem et célébrer le “retour à la vie”. Un “passeport vert” permet désormais aux personnes vaccinées ou immunisées de retrouver une activité normale en Israël. Surtout, la population y perçoit un horizon de sortie de la crise sanitaire, là où l’incertitude reste de mise en France. La comparaison entre ces deux situations nationales pourrait inspirer bien d’autres commentaires, mais une chose est sûre : mieux vaut aujourd’hui, en matière de vaccination, être israélien que français.
Source :
https://www.lemonde.fr/blog/filiu/2021/03/14/pourquoi-israel-reussit-tellement-mieux-que-la-france-sa-vaccination-anti-covid19/?fbclid=IwAR14WWeM4wEYnbz_g6rtMQdZZl3X5r5-Xp_q7mVL8jvavitcDFqFCpNRXTw


Jean-Pierre Filiu, né le 19 décembre 1961 à Paris, est un historien et arabisant français.
Professeur des universités en histoire du Moyen-Orient à Sciences Po Paris, il y enseigne, entre autres, au sein de l’École des affaires internationales1, après avoir été professeur invité aux États-Unis à l’université Columbia et à l’université de Georgetown. En tant que chercheur, il est rattaché au Centre de recherches internationales (CERI). Il anime depuis 2015 sur le site du quotidien Le Monde le blog « Un si proche Orient », dont les posts sont publiés tous les dimanches matins. Diplomate de 1988 à 2006, il a à ce titre été membre de plusieurs cabinets ministériels.
Il a publié en France comme à l’étranger une vingtaine de livres, ainsi que de nombreux articles, souvent consacrés au monde arabo-musulman. Ses ouvrages ont été diffusés dans plus de quinze langues. Ses travaux sur le jihadisme ou le millénarisme insistent sur la rupture entre cet extrémisme contemporain et la tradition islamique. Il voit dans la « Révolution arabe » en cours depuis l’hiver 2010-2011 le début d’une vague historique de longue durée, une « seconde renaissance arabe » qui s’inscrit dans le prolongement de la Nahda du XIXe siècle. D’une manière générale, il interprète l’histoire récente du monde arabe au prisme de « la lutte des peuples pour leur émancipation », lutte confrontée partout à une « contre-révolution arabe » d’une violence inouïe. Il insiste dès lors sur les mobilisations pacifistes des sociétés arabes, seules capables, comme en Algérie depuis le Hirak de 2019, de « désarmer un régime surarmé »12.
Selon le journaliste Jean-Dominique Merchet, ses positions ont parfois été jugées comme « trop proches des insurgés syriens », ainsi que « trop irénique » sa présentation des révolutions arabes13. Pour ces mêmes raisons, le politologue Gilles Kepel décrit Jean-Pierre Filiu comme un « historien engagé ». Le site pro-Netanyahou InfoEquitable le décrit de son côté comme un « historien militant » et juge « caricaturale » les thèses de Main basse sur Israël. Alain Frachon, commentant le même livre dans Le Monde, y voit au contraire un « acte d’accusation argumenté » de la « transformation dangereuse d’Israël » que Netanyahou « laissera dans l’histoire ». Le géopolitologue Pascal Boniface, rendant compte d’Algérie, la nouvelle indépendance, constate que « même si Filiu ne méconnaît aucun des obstacles qui se dressent sur la route des protestataires, il y a quand même un réel espoir en Algérie, dont il fournit la grille d’explication ». Frédéric Bobin qualifie, dans Le Monde, Filiu de « prolixe pédagogue des soubresauts du monde arabe », qui « veut rompre avec la sinistrose entourant les poussées émancipatrices dans cette région du monde ».
Jean-Pierre Filiu a par ailleurs publié deux essais biographiques sur des musiciens contemporains, l’un consacré à Jimi Hendrix (Le Gaucher magnifique, 2008), l’autre à Camaron de la Isla (La Révolution du flamenco, 2010). Dans le même temps, il rencontre le dessinateur David B aux « Rendez vous de l’histoire de Blois » et de cette collaboration va naitre, en 2011, Les Meilleurs ennemis, un roman graphique en trois tomes portant sur les rapports entre États-Unis et Moyen-Orient. Il a aussi rédigé le scénario de deux romans graphiques dessinés par Cyrille Pomès.
Enfin, il a écrit, en 2012, les paroles d’une chanson de Zebda sur la bande de Gaza, Une vie de moins21. Ils s’étaient rencontrés en 1998 en Syrie, où Filiu était diplomate sous la présidence d’Hafez el-Assad, alors que Zebda donnait des concerts à Damas et Alep. Il a aussi écrit pour le groupe marseillais Catherine Vincent La Dame de Damas], en solidarité avec la contestation anti-Assad. En 2017, il est invité par le théâtre parisien du Rond-Point pour y présenter « Un tour de France des Arabes »

happywheels

18 Commentaires

  1. Paul06 dit :

    Quand j’entends Filiu la mefiance est de rigueur, ce type est un antisioniste invétéré.

  2. Paul06 dit :

    Je ne lirai pas son opuscule probablement a charge contre l’état juif , Filiu n’est pas frequentable…

  3. Verité dit :

    ISRAEL LUMIERE DU MONDE D OU LA JALOUSIE SANS BORNE DES FRUSTRES ANTISEMITES…

    COMBIEN DE PRIX NOBELS COMBIEN DE REUSSITES DANS TOUS LES DOMAINES? DONC JUSTE BRAVO ISRAEL BRAVO SION ET MERCI A D.EU, D.EU DE L AMOUR SANS HYPOCRISIE!!!!

    (1 SEULE PATRIE JUIVE A LAQUELLE ILS ONT IMPUTE, VOLE 80 pour cent de SION afin creer de toutes pieces la jordanie (env 1930)en plus des envahisseurs islamistes dits palestiniens venus au siecle dernier pour aussi coloniser les 20 pourcent restant et profiter des progres israeliens dans tous les domaines…)

  4. Franccomtois dit :

    H.S mais d´actualité:
    Madame d´Astier de la Vigerie(peut paraitre long mais tellement instructif):
    -Position en faveur des Enfants d’Israël
    https://youtu.be/2ext7atnauw

    Pour se qui est du vaccin si je peux éviter…..peut-être ai-je tort,qui sait?

  5. Leo dit :

    Pourquoi dans l article disent colons Cisjordanie
    Israélien vivant en Judee et samarie
    N utilisez pas la dictature du vocabulaire contre Israël
    Am israel Hai

  6. limone dit :

    astier de la vigerie j’ai connu cette dame il y
    15 ans femme serpent …………….

  7. limone dit :

    ou dame pipi 30e a la find u culte

    • Franccomtois dit :

      Limone,peut-être avez-vous raison,mais lorsque l´on porte un avis négatif sur une personne,il est bon d´en donner une explication.Nous sommes sur un site oú chacuns et chacunes apportent un avis,un témoignage….et c´est trés bien.Moi je ne connais pas madame d´Astier de la Vigerie perso,mais son site n´est pas initerressant et j´y picore de bonnes infos.Je crois que malheureusement si nous cherchons la petite bête chez les uns et les autres ils nous restent plus qu´á passer notre temps libre devant le grand écran et se laisser lobotomiser,peut-être souffrions-nous un peu moins,moi je peux pas.
      Pour se qui est de la religion chacun fait se qu´il veut,sur ce site certains sont croyant,d´autres pas,l´idéal c´est de ne pas se tirer dans les pattes gratuitement.

      • limone dit :

        dans le milieu chrétien et évangélique j’ai connu
        plein de gens qui se disait pro israel
        qui sortait de réunions de prière tout sourire
        avec des petits drapeaux israélien a la main
        du style ceux que l’ont retrouve planter dans
        une glace a flunch.. j’ai trouver ça très drôle !
        ensuite je pense qu’il ne faut pas confondre
        ceux qui soutiennent véritablement israel
        avec des suces boules qui aboies sur les ennemis d’israel
        pour se faire bien voir c’est tout

  8. limone dit :

    faute être vrai honnête et sincère
    dans la vie aboyer sur dieudonné et
    toute cette clic de connard n’est pas soutenir
    israel a mon gout

  9. limone dit :

    israel si je t’oubli que ma langue se colle
    a mon palais .. ce n’est pas d’aboyer ou de
    déblatérer sur ses ennemis que ça va résoudre
    les problèmes

  10. Moshé dit :

    Vous me censurez, mais vous ne savez pas très bien ce qu’il s’est passé pendant qu’arafat vivait pendant 12 ans à Genève, ces innombrables »neveux » importés depuis les pays arabes et spécialement depuis la Tunisie et le Maroc, des gamins de 12-13 ans, et toute la smala pédophile qui défilait dans les résidences des bords du lac Léman, y compris le filiu et toute la bande socialo-pédophile de la doxa française, ne vous en faites pas, tout va sortir !

    • limone dit :

      c’est sur pour tout les puissants de ce monde
      tout ces gouvernements gauchistes leurs longévités
      et du a la divination la sorcellerie l’enlèvement
      d’enfant sacrifice humain et boire du sang d’enfant
      c’est indéniable ça a toujours exister
      mais dans cette génération c’est a son comble
      c’est l’horreur et le mal absolu vu comment le monde tourne
      dieudonné n’est qu’un guignol sans intérêt

      • limone dit :

        dans toutes les gendarmeries des photos
        de jeune homme et fille enlever et disparu
        jamais retrouver que se soit beaucoup de
        dirigeant le show bizz et le business a haut niveau
        tout tourne autour de la pédophilie les sacrifice
        humain et le sang l’émission les marseillais
        en est un exemple type un piège pour la jeunesse

  11. duchene dit :

    c est un des plus petits pays au monde qui réussit bien des choses mieux

    que tous les grands…………Pourquoi et comment………….

  12. duchene dit :

    Ca doit etre que l etre humain est plus important pour Israel que pour la France………………… Merci Mon D………………..

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *