VIDEO-Jean-Messiha sur les suspects d’Avignon : « Merah ou Kouachi eux aussi étaient Français nés en France. C’est une sécession culturelle ! »

By  |  7 Comments


Leurs cheveux coupés court et teints en blond n’ont pas abusé les policiers de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) de Montpellier, chargés de leur interpellation. Dimanche 9 mai à 22 h 30, au péage de Rémoulins, sur l’autoroute A9 qui permet de rejoindre Nîmes, Ilias A., surnommé « l’excellent de Carpentras », et Ayoub A., ont été appréhendés par les forces de l’ordre alors qu’ils cherchaient vraisemblablement, assure une source judiciaire, à quitter la région d’Avignon en direction de l’Espagne accompagnés d’un chauffeur

happywheels

7 Commentaires

  1. duponduranducon dit :

    et si ça tombe c’est probablement ces racailles et ces vermines qui ont fait le coup des sépultures et des tombes profanées dans le cimetière Juif de Carpentras pour ensuite mieux accuser comme faire porter le chapeau aux Frontistes de l’époque…ces islamo-racailles en sont capables … la preuve ces petites frappes ordurières se sont rasées et teints les cheveux en blonds skins et punks pour faire plus suédois et plus maghrébins!

    • liguedefensejuive dit :

      Les islamistes n’ont rien à voir avec la profanation du cimetière de Carpentras de 1990
      Le 30 juillet 1996, un certain Yannick Garnier, 26 ans, se présente de lui-même au siège des Renseignements généraux d’Avignon, et avoue être l’un des profanateurs, donnant des détails que seuls les enquêteurs connaissent. Cet agent de sécurité à Nîmes dit ressentir le besoin de se libérer de ce secret pour changer de vie alors qu’il est au bout du rouleau, au chômage et sur le point d’être expulsé, croyant sans doute avec ses aveux obtenir l’aide des RG, service disposant de précieuses relations, dans sa recherche d’emploi7. Ses aveux confirment qu’il s’agissait bien d’un acte antisémite scrupuleusement préparé par des néonazis. Il dénonce ses quatre complices et ceux-ci sont arrêtés aussitôt, sauf l’un d’entre eux, le meneur, Jean-Claude Gos — qui avait été interpellé dès le 11 mai 1990 et relâché après 24 heures —, skinhead originaire de Denain (1966-1993) et membre du PNFE. Jean-Claude Gos a été tué le 23 décembre 1993 à moto sur une route de la grande banlieue d’Avignon, par une voiture dont le conducteur (Rachid Belkir, 36 ans) sera retrouvé mort en 1995, tué de deux balles dans le torse et plongé dans le Rhône (probablement victime d’un règlement de comptes, l’homme étant connu des services de police pour ses liens supposés avec des trafiquants de drogue), deux lourdes pierres attachées aux pieds.
      Aucun lien n’a été établi entre les coupables et le Front national. Les dirigeants locaux du FN, Guy Macary et Fernand Teboul, faisaient eux-mêmes partie de la communauté juive, ce qui ne pouvait que déplaire aux néonazis.
      Le procès débute huit mois plus tard à Marseille, dure une semaine, et le verdict est rendu le 24 avril 1997. Patrick Laonegro, le « cerveau » du commando de profanateurs, et Olivier Fimbry, un ancien militaire, sont condamnés à deux ans de prison ferme, tandis que les deux autres profanateurs, qui ont « admis et intégré le caractère odieux de leurs actes », sont condamnés à vingt mois de prison ferme.

  2. L'zObs dit :

    partout en France ou ils sont ces islamo-racailles et ces vermines islamiques
    du Nord au Sud et de l’Ouest à l’Est ils foutent la merde et sèment le chaos !

  3. limone dit :

    il est bien gentil messiha il a fait toutes les facultés du coin mais comme les autres il ne comprend rien du tout, le problème avec l’islam
    n’est pas une question de nationalité ou rationnel
    il est d’ordre spirituel par exemple la vidéo sur twiter
    le muzz qui prie a londres sur un pont de la tamise il en
    appel a des puissances pour la destruction du pays ..
    les gens peuvent bien lui faire un procès pour tapage nocturne
    si il fout le bordel dans les rues a 6 heure du mat a reciter le chant du muezzin, donc le mettre en taule ne changera rien il va brailler toute
    la journée dans sa cellule allah akbar … en france l’armée et la police
    commence a tiré sur la sonnette d’alarme ça doit être probablement
    a cause qu’ils commence a sentir arriver le point de rupture mais de toute façons c’est impossible de combattre une puissance spirituel comme l’islam avec des discourt politique et philosophique a coup de
    législation ou en modifiant des lois. l’esprit laic n’a aucune puissance
    et capacité de repousser l’esprit de l’islam

  4. Franccomtois dit :

    Monsieur Messiha pourrait faire un trés bon président.Il a un trés bon contrôle de lui même(vu le niais qu´il á côté),personne d´une grande intelligence de cela je n´en doute pas,fin politique et amoureux certain de la France!
    QU´IL SE PRÉSENTE EN 2022(avec Zemmour,Ménard,Onfray,Gaves,Quarteron)!!!!!

  5. benjamin dit :

    que cet individu soit français et nè en france comme le precise le ministre !et alors ?? quid de la suite ?pathetique classe politique française !vouloir a tout prix dissocier les violences de l immigration est ridicule et n abuse personne !et que cache exactement cette quasi obsession de la realitè catastrophique de cette immigration? est ce une obligation? economique ou de peuplement?une fatalitè incontrolable ?une enorme magouille tres profitable a certains ?pas de reponse claire ! jamais !!!

  6. danielka dit :

    Jean Messiha a dit la vérité qui dérange. Il a bien fait et bon débarras que Laurent « Joffrin » soit parti !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *