VIDEO :LE CHEF DE LA SECURITE DE BEN LADEN PARADE A KABOUL

By  |  0 Comments

Les talibans ont une fois contre révélé leur double discours sur le terrorisme lorsque l’assistant du chef d’Al-Qaïda, Oussama Ben Laden, Muhammad Amin ul Haq, a été libéré de prison par les nouveaux occupants de l’Afghanistan.

Les images de Muhammad Amin ul Haq rentrant chez lui dans la province afghane de Nangarhar étaient virales sur les réseaux sociaux.
Depuis que les talibans ont pris le contrôle de Kaboul, la capitale afghane, il y avait eu des spéculations sur la réapparition d’Al-Qaïda et de ses affiliés dans le pays.
La libération de Muhammad Amin ul Haq intervient au milieu du lien largement rapporté entre les talibans et le réseau Haqqani, le Jaish-e-Mohammad et le Lashkar-e-Tayiba.
Après avoir pris les rênes de l’Afghanistan, les talibans ont vidé des prisons à travers le pays et libéré des centaines de membres d’Al-Qaïda.
Le réseau Haqqani, qui est une organisation terroriste mondiale désignée, erre ouvertement dans les rues de Kaboul.
Muhammad Amin ul Haq, âgé d’environ 80 ans, avait quitté Nangarhar après que des milices talibanes ont balayé la province. Maintenant, les talibans l’ont autorisé à retourner à Nangarhar. La province est connue pour avoir un certain nombre de camps Jaish-e-Mohammad.
Muhammad Amin ul Haq, qui a combattu les forces soviétiques dans les années 1980 et faisait partie de la délégation afghane qui s’est rendue au Soudan en 1996 pour amener Oussama en Afghanistan, a été arrêté en 2008, mais relâché en 2011.
Source
https://newsable.asianetnews.com/world/taliban-allows-osama-s-aide-amin-ul-haq-to-return-home-vpn-qynh0u?fbclid=IwAR1ZUKb2-DjQLZPe0ENmKb8JNiQyJXFDnPAch4PAOLl6RM98n5m7pTRVZJA

happywheels

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *