YORTZEIT JACQUES KUPFER (zal).

By  |  4 Comments

Le 27 tevet (soir du 30 décembre), la Hazkara pour l’année de Jacques Kupfer aura lieu à Netanya, au Centre Communautaire Francophone , Synagogue Eykhal Eytan au 5 rue Stamper, à 19h00.
Cette soirée sera consacrée à l’évocation de souvenirs et d’anecdotes par ceux qui ont milité à ses côtés ou l’ont côtoyé.
Vous êtes invités à nous rejoindre pour apporter votre témoignage et contribuer ainsi à la mémoire de toute une vie de combat et d’amitié.


Pour les « anciens » qui ont connu le 59 bd de Strasbourg…

happywheels

4 Commentaires

  1. Robert Fresco dit :

    J’ai connu Jacques en 1970 je venais d’arriver à Paris et ayant fortement souffert de l’antisemitisme en Province je voulais retrouver ma fierté d’être juif et ne plus jamais accepté quelque antisemitisme autour de moi. Suis donc rentré au 59 bd de Strasbourg et ai commencé et l’entraînement physique et l’entraînement sioniste. Je me suis rapidement rapproché de Jacques. Il a marqué et ma jeunesse et la vie, ne jamais oublier qui nous sommes et ne jamais permettre à quiconque d’atteindre à notre corps et nos convictions . Jacques a été un vrai guide et un vrai ami, prêt à tout pour soutenir Israel et le Likud. Ensuite nous nous sommes retrouvés lui à la Leumi et moi à la Discount. Puis je le retrouvais à chaque Kippur au sein de la Mairie du 4 eme arrdt, toujours aussi déchaîné et incisif. Il restera à jamais dans ma mémoire et sera celui qui ne cède jamais quels que soient les obstacles. Un grand monsieur. Toute mon amitié à ses enfants .

    • capucine dit :

      moi aussi j’ai connu Jacques au Mahané de Poitier au début des années 70 puis ensuite chaque samedi soir au local 59Bd de Strasbourg etle dimanche après-midi c’était très sympathique l’ambiance Israélienne et nous avions un accordéoniste que vous avez peut être connu sous le pseudo d’ Arié qui s’occupait aussi de la chorale ! Jacques à toujours suivit son idéologie sans jamais la dévié et jusqu’au bout du bout !! qu’il repose en paix ! je ne l’oublirais jamais….
      TEL HAÏ

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *