Marseille : l’ex-député EELV propalestinien Karim Zéribi condamné à 2 ans de prison avec sursis et à 3 ans d’inéligibilité

By  |  5 Comments

L’ancien député européen et ex-conseiller municipal Karim Zéribi a été déclaré coupable ce matin par le tribunal correctionnel de Marseille d’abus de confiance et abus de biens sociaux et condamné à deux ans de prison avec sursis, 50 000 euros d’amende et à une inéligibilité de trois ans. Le tribunal présidé par Céline Ballerini a conclu à « un mélange absolu des genres » et à « des agissements inacceptables et répétés. »

« Karim Zéribi a clairement usé de la création et de la manipulation des sociétés APC et APCR pour ses intérêts personnels. Il a détourné des fonds publics qui n’avaient été versés que pour remplir des objectifs destinés à l’accomplissement d’un objectif concret, pour les affecter à des dépenses clairement personnelles et destinées à accompagner ses ambitions politiques, ce qui n’est pas acceptable de la part d’une personne qui se destine à assumer un mandat électif et qui se réclame de la confiance des électeurs », écrit le tribunal dans son jugement que nous avons pu consulter.

Quatre autres personnes, dont son fils Rayane, qui étaient jugées à ses côtés, ont écopé de peines de 3 à 6 mois avec sursis. À la sortie de l’audience, l’ex-élu a indiqué qu’il allait aussitôt faire appel. « C’est une farce, une mauvaise farce », a-t-il explosé. « Le cauchemar continue mais je ne baisserai pas la tête. » « Dans cette affaire, depuis le début, il était décidé de me condamner », a-t-il ajouté, fort courroucé par la décision du tribunal.
Source :
https://www.laprovence.com/actu/en-direct/6103008/marseille-lex-depute-europeen-karim-zeribi-condamne-a-2-ans-de-prison-avec-sursis-et-a-3-ans-dineligibili

Le 2 juillet 2014, son ancien local de campagne fait l’objet d’une perquisition dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour « détournement de fonds publics » et « abus de confiance » visant deux associations de promotion de la diversité fondées par le conseiller municipal, lequel affirme n’avoir rien à se reprocher. Soupçonné, d’après Le Monde, d’avoir « détourné 50 000 euros de subventions » via ces deux structures, il est mis en examen le 10 avril 2015 au terme de deux jours de garde à vue.
Le 8 janvier 2018, la presse annonce que le parquet de Marseille a requis son renvoi devant le tribunal correctionnel de Marseille pour « abus de confiance et abus de biens sociaux »25,8, réquisition qui est suivie en juillet suivant par la juge Anne Tertian. De son côté, Karim Zéribi dénonce un « complot politique » et une « enquête bâclée ».
Depuis septembre 2004, Karim Zéribi intervient régulièrement sur RMC, dans un talk-show d’actualités intitulé Les Grandes Gueules de 10 h à 13 h.
Lors de la saison 2007-2008, il intervient périodiquement dans l’émission de télévision Super Moscato Show dédiée aux sports et présentée par Vincent Moscato sur RMC, aux côtés d’anciens sportifs.
Depuis septembre 2018, il fait partie des chroniqueurs récurrents de l’émission de télévision hebdomadaire Balance ton post ! présentée par Cyril Hanouna sur la chaîne C8, et de l’émission Punchline présentée par Laurence Ferrari sur la chaine CNews.

happywheels

5 Commentaires

  1. Osh dit :

    3 ans d’inéligibilité!! Et après ça revient en politique pour niquer encore plus fort !! Quel pays de dingue !! Prendre un politique la main dans le pot de Nutella et lui laisser la possibilité de recommencer 3 ans plus tard….une vieille tradition française….
    Nonobstant ses positions pro palestiniennes, sa place est était plutôt pendu à un réverbère.

  2. Rosa SAHSAN dit :

    Laurence Ferrari va-t-elle encore invité ce pauvre type qui nous ressort toujours le même discours. La République qu’il aime et qu’il respect, l’égalité entre les
    hommes et les femmes et surtout sans oublier ses amis juifs. Alors là quand il parle de ses amis juifs il en a plein la gueule.
    ROSA

  3. benjamin dit :

    ce type est bete comme ses pieds! il debite en continu des conneries stupides !!et tres sur de lui!! et c est un chroniqueur apprèciè !!surtout par Hanouna !!

  4. Maier dit :

    Le donneur de leçon qui pérore à la télé est maintenant un repris de justice… Il conserve un emploi fictif à la SNCF. Il faut bien manger, de préférence au frais de la princesse.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *