Zohra Bitan: «Le burkini n’est pas une liberté, car il vient de pays où le décolleté est proscrit!»

By  |  15 Comments

FIGAROVOX/ENTRETIEN – La chroniqueuse des «Grandes Gueules» de RMC estime que le burkini traduit une revendication politico-religieuse qui doit être considérée comme telle.
________________________________________
Cadre de la fonction publique territoriale et chroniqueuse aux «Grandes Gueules» de RMC, Zohra Bitan a publié Cette gauche qui nous désintègre (mai 2014, éd. François Bourin).
________________________________________
FIGAROVOX.- Pourquoi avez-vous lancé samedi sur Twitter le hashtag #JeKiffeMonDecollete?
Zohra BITAN.- C’était une réaction suite au témoignage d’une jeune fille sur les réseaux sociaux, qui se plaignait d’avoir été traité de «sale pute» pour s’être promenée en décolleté. C’est insupportable: on a l’impression par moments que pour les filles, c’est un véritable combat que de s’habiller comme on l’entend. Avec moi, un autre compte Twitter a relayé l’appel, qui a pris ensuite des proportions auxquelles je ne m’attendais pas. Il y a eu de très nombreux échanges, des invectives certes aussi, mais je crois que ce mouvement a permis à de nombreuses personnes de faire passer ce message: nous refusons que quiconque nous intime l’ordre de ne pas nous vêtir comme nous l’entendons.
On vous a reproché la vulgarité d’un tel mouvement…
C’est seulement une infime minorité qui nous a fait ce reproche! Sur les réseaux sociaux, la plupart des réactions allaient dans le sens du droit des femmes, même si quelques commentaires sexistes ont malheureusement été publiés. Quand je vois le nombre de femmes qui ont participé au mouvement, y compris, pour un bon nombre d’entre elles, des femmes qui n’avaient pas l’habitude de poster de telles photos, je crois que le bilan est plutôt positif.
Vous jugez qu’il y a un regain de puritanisme dans le regard que la société pose sur les femmes?
Ceux qui voudraient nous faire croire que porter le burkini est une liberté sont des escrocs !
Oui et non. C’est vrai en partie, et c’est le fait de l’entrisme d’un puritanisme religieux nouveau, qui est en partie lié à l’islam – mais pas uniquement. J’entends de plus en plus de jeunes filles, en tout cas, se plaindre des commentaires suscités par leur tenue ou leur maquillage. Je crois que n’importe quelle femme doit avoir le droit de s’habiller de la manière qui lui plaît: en France, personne du reste n’interdit à une femme de se voiler. Seulement le voile musulman est par essence un habit religieux, et les habits religieux ne peuvent pas entrer partout: cela, c’est la règle d’un État laïc!
Ce dimanche, une dizaine de femmes sont entrées en burkini à la piscine de Grenoble, dans le but de mener une action coup-de-poing pour dénoncer l’interdiction de cette tenue dans les piscines municipales. Y aurait-il deux France, celle du burkini et celle du décolleté?
Ceux qui voudraient nous faire croire que porter le burkini est une liberté sont des escrocs! Il s’agit d’une revendication politico-religieuse. Céder aux injonctions des hommes n’est pas une liberté. Si le port du burkini était vraiment une liberté, pourquoi, dans les pays musulmans où presque toutes les femmes portent un voile intégral, le port du décolleté est en revanche proscrit? Le jour où l’on pourra se promener aussi bien en burkini qu’en décolleté sur les plages de tous les pays musulmans, alors oui, on pourra parler de liberté! Mais le burkini vient de pays où le décolleté est proscrit.

Cet acte était donc politique. D’ailleurs, il est curieux que des femmes musulmanes très pieuses se rendent dans une piscine où la plupart des hommes et des femmes sont au contraire très dévêtus… Il faut mettre un terme à l’instrumentalisation de la victimisation par les militants de l’islam politique. La République française protège tous ses ressortissants, y compris les musulmans: si les femmes musulmanes sont heureuses de bénéficier de notre protection juridique, elles doivent aussi respecter quelques-unes de nos règles. Or l’interdiction du burkini, outre qu’elle est motivée par des raisons d’hygiène, est aussi une protection contre les injonctions des hommes qui voudraient à tout prix cacher le corps de la femme. #JeKiffeMonDecollete vise aussi à répondre à cette idée terrible que, par le simple fait d’être des femmes, nous serions coupables de l’impudeur du regard des hommes!
« >

Que pensez-vous de la position du gouvernement sur le droit ou non, pour des femmes voilées, d’accompagner des sorties scolaires?
Le gouvernement émet parfois des avis contradictoires. Il lance des campagnes contre le sexisme, qui vont dans le bon sens, mais il ne veut pas interdire aux femmes voilées d’accompagner les enfants en sortie scolaire. C’est terrible que l’on donne à tous les enfants, y compris les plus jeunes, cette image de soumission de la femme au désir de l’homme. Le gouvernement est tombé dans le chantage des islamistes, qui disent que si l’on demande aux mères de famille de ne pas venir voilées aux sorties de classe, elles resteront chez elles. La République, là encore, a cédé. Je ne veux pas que nous apprenions autre chose à nos enfants que l’égalité femme-homme! Nous devons au contraire leur apprendre à être libre à respecter les femmes. Et le voile me paraît, de ce point de vue, une régression. Et dans de nombreux quartiers, les femmes ne le portent que pour avoir la paix.
Source :
http://premium.lefigaro.fr/vox/societe/zohra-bitan-le-burkini-n-est-pas-une-liberte-car-il-vient-de-pays-ou-le-decollete-est-proscrit-20190625

happywheels

15 Commentaires

  1. Lys

    26 juin 2019 at 19 h 31 min

    Ras le bol de créer des polémiques pour tout et rien !!!! Cette opération de « JeKiffeMonDecollete » n’est rien d’autre que faire du bruit pour pas grand chose. Combien de femmes se sont faites insulter dans la rue pour moins que cela et pour plus ou moins les mêmes raisons sans en faire une affaire D’État ! Qu’on commence d’abord par s’indigner des lieux publics interdits aux femmes qui est à mon sens beaucoup plus grave et important et le reste suivra…. Sans parler que cela dégrade pas mal l’image de la femme qui ne se résume pas seulement à une poitrine !! Autre chose: Le burkini est interdit dans les piscines pour raisons d’hygiène et de laïcité mais si certaines souhaitent se baigner à la mer avec ce maillot, je ne vois aucun inconvénient même si c’est religieux et pas du tout esthétique, tant qu’elle ne me l’impose pas et pourtant je suis en bikini ! C’est cela l’intolérance, nous vivons dans un pays libre et libre à elles si elles ne veulent pas porter de maillot de bain.

    HS: La députée Agnés Thill vient d’être exclue de LREM ! Ca c’est grave !!! Elle était la voix des enfants, ses propos étaient des plus justes et comme LREM se rapproche de plus en plus de la dictature avec l’idée de pensée unique, ils ont tout simplement exclu cette dernière pour des raisons plus que bidons puisqu’une démocratie n’a de sens que s’il y a OPPOSITION et AlTERNANCE DU POUVOIR! Si je dois descendre dans la rue aux cotés des « intégristes cathos » pour dire NON à la PMA pour toutes alors je descendrai dans la rue à leurs cotés pour dire NON à la PMA pour toutes !!!

    • MAGUID

      27 juin 2019 at 11 h 14 min

      LYS a parfaitement raison; ras le bol de créer la polémique, d’autant plus que, maintenant, tout le monde veut créer sa propre polémique, pout tout et pour rien. Il y en a même qui commencent très jeunes. J’ai même vu moi-même, à la sortie d’une école maternelle, une fillette de 5 ans polémiquer avec sa mère, en lui criant dessus qu’elle préférait un chausson aux pommes plutôt qu’un petit pain au chocolat.

    • Knocker

      27 juin 2019 at 16 h 05 min

      Elles veulent porter le burkini. La porte est grande ouverte, et qu’elles se cassent dans leurs putains de pays.

  2. Gilles-Michel De Hann

    26 juin 2019 at 19 h 40 min

    Dans la synthèse du rapport de la mission d’information parlementaire sur les services publics face à la radicalisation, on trouve :

    Au 29 mais 2019, 20 039 individus sont inscrits au Fichier de traitement des signalements pour la prévention de la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT), dont 10 092 ont le statut : « pris en compte », 10 616 le statut : « clôturé », 167 le statut : « poursuite de l’évaluation », et enfin 164 le statut : « en veille ».

    Au 21 décembre 2018, on dénombre 1 609 individus exerçant ou ayant exercé une ou plusieurs professions qualifiées de « sensibles », en raison soit de la nature de l’activité exercée, soit de l’accueil du public.

    le SNEAS (Service national des enquêtes administratives de sécurité) a réalisé 318 464 enquêtes en 2018, le nombre annuel d’enquêtes devrait s’élever à 1,6 million en 2019.

    En ce qui concerne la population carcérale, la radicalisation apparaît particulièrement préoccupante.

    Dans le domaine des transports publics, même si le nombre d’enquêtes du SNEAS reste encore relativement modeste, on observe une forte augmentation des saisines des transporteurs en 2018.

    Le milieu sportif, enfin, appelle une vraie prise de conscience. Il est urgent d’abord de clarifier et de mesurer l’étendue de la radicalisation dans ce secteur, radicalisation sur laquelle le Service central du renseignement avait appelé l’attention dès 2015. Des clubs, des éducateurs, des pratiquants sont touchés. Certaines associations sportives se communautarisent. Un certain nombre de sports de combat sont prisés par les personnes en voie de radicalisation. Il serait peu responsable de fermer les yeux sur le phénomène, par crainte par exemple de nuire aux résultats sportifs.

    Derrière ce terme ne se cache pas des extrémistes vegan ou des chrétiens, mais selon le rapport :

    Par « radicalisation », la mission entend tout extrémisme potentiellement violent à contenu politique ou religieux, visant par là au premier chef la radicalisation islamiste, compte tenu du contexte post-attentats dans lequel est plongé notre pays, mais sans exclure d’autres types possibles de radicalisation.

    Ben oui, il ne faudrait pas faire d’amalgame …

  3. vrcngtrx

    27 juin 2019 at 12 h 39 min

    HS.
    « Grande Gueule »
    Sous l’effet de la canicule le vil pinpin dévoile sa face de vieille merde nazifiée :
    https://www.lemondejuif.info/2019/06/de-villepin-crache-encore-sa-haine-disrael-et-de-trump-video-on-nachete-pas-la-dignite-du-peuple-palestinien/?fbclid=IwAR3Q4C172uLQFpHMy8NsGO16hHRwOftfRmvzO5X5WLs10CTqC_Ncy_vugpY

    Rappelons que le premier stade de sa dégénérescence date d’il y a déjà plusieurs années :
    https://www.ina.fr/video/2793399001018
    (c’était en 2005, on a vu ce que la fameuse ‘transparence’ a donné les années qui suivirent)

    il faut s’attendre à ce que Vil pinpin ramène sa gueule de temps en temps en faveur des islamouches à merde ; compte tenu de l’invasion grandissante et du remplacement démographique qui va avec, il se dit qu’il a toutes ses chances pour les présidentielles à venir …

  4. vrcngtrx

    27 juin 2019 at 12 h 46 min

    HS.
    « sale pute »
    l’Afrance baigne dans le moule vichysto-fisldeputiste :
    https://www.lemondejuif.info/2019/06/la-france-a-lonu-nous-ne-reconnaissons-aucune-souverainete-israelienne-sur-jerusalem/

    « sale pute »
    piqûre de rappel :
    https://www.francemaghreb2.fr/news/federica-mogherini-l-union-europeenne-ne-reconnait-pas-la-souverainete-d-israel-sur-les-territoires-occupees-en-1967-20560

    le prochain stade ce sera quoi, ‘l’UE ne reconnait aucune légitimité d’Israël sur la planète’ ?..

  5. In Memoriam

    27 juin 2019 at 13 h 38 min

    Il ne faut surtout pas s’inscrire dans le discours fallacieux des islamistes!
    Zhora a raison !
    Au décolleté, on pourrait rajouter le statut de la femme, l’apostasie .

    • Lys

      27 juin 2019 at 20 h 15 min

      Je regrette In Memoriam mais Zhora n’a pas raison !
      On lui a reproché la vulgarité d’un tel mouvement et il y a de quoi !! On traite une nana de pute parce qu’elle porte un décolleté et certaines mettent en valeur UNIQUEMENT leur décolleté. Il n’y a pas quelque chose qui cloche ? En faisant cela elles confirment finalement les insultes de ce pôve type: « Oui, oui c’est bien ca, mon corps ne se résume qu’à ma poitrine. »
      Elles auraient dû faire mieux, se faire prendre en photo avec une jolie tenue qui met en évidence leur décolleté. Si déja, qu’elles donnent une belle et bonne image de la femme pas seulement pas juste une poitrine !

      Notre Roi, le Roi David était extrêmement fort, et dit  » Hashem, Instruit mes mains aux combats, Mes bras à manier l’arc d’airain…. » Lorsqu’il partait combattre ses ennemis, il utilisait des arcs en airain et dans son palais des arcs étaient suspendus. Quand les souverains des nations venaient et les apercevaient, ils s’interrogeaient l’un l’autre:  » Crois tu qu’il est capable de les brandir ?
      L’autre: « Non, ils ne sont là que pour nous impressionner ! »
      A ces mots David saisissait ces arcs et les broyait devant eux !
      Il ne leur a pas montré qu’il était capable de tirer avec un arc en airain il a fait beaucoup plus fort, il les a broyés devant eux !!!

      Hélas, Zhora en voulant détériorer l’image de l’islam, a en fin de compte détérioré l’image de la femme !!!

    • Lys

      28 juin 2019 at 15 h 58 min

      Cher In Memoriam, j’espère que ma réponse n’a pas été trop « sèche » si je puis dire. Ca ne change en rien ma sympathie à votre égard !
      Bien à vous
      Shabbat Shalom

      • In Memoriam

        29 juin 2019 at 16 h 25 min

        Chère Lys
        Je reste attaché à une sympathie réciproque.
        En approuvant Zohra, je n’ai fait que me baser sur son idée que le burkini n’amène absolument pas la liberté aux femmes qui le portent puisque par ailleurs …!
        Je suis par ailleurs parfaitement d’accord avec vous sur le trop plein de polémiques !
        Mais peut-on dire que les incessantes provocations des islamistes ne peuvent qu’ entraîner ce genre de tourbillon ?

        • Lys

          30 juin 2019 at 7 h 01 min

          Bonjour In Memoriam
          Absolument, on peut le dire. Je suis bien d’accord avec vous 😉

  6. Claude

    27 juin 2019 at 14 h 49 min

    Mais bien sûr chère Lys, en mer tout à fait , qu’elles en profitent d’autant que ça pourrait fort bien attirer les orques qui,comme vous le savez adorent jouer, faire sauter les phoques avant de les dévorer . des trucs noirs comme ça qui barbotent …. elles pourraient fort bien s’y tromper.

    • Lys

      27 juin 2019 at 20 h 25 min

      Ah ma chère Claude, le burkini est un petit, petit petit combat insignifiant vraiment,quand à coté de ca il y a des territoires perdus de la Republique, des lieux publics interdits aux femmes au même titre que les chiens, des mosquées radicales et salafistes qui n’arrivent pas à fermer, des fichés S en veux tu en voilà dont certains sont en liberté….Alors le burkini….

      • Franccomtois

        28 juin 2019 at 13 h 10 min

        Coucou Lys,je pense pouvoir compléter tes propos avec cette vidéo oú participe Maitre Gilles-William Goldnadel:

        « LA GG DU JOUR »: Le rapport choc sur l’islamisation des services publics. Doit-on s’inquiéter?
        https://youtu.be/9-tsZbGUsvM

        • Lys

          28 juin 2019 at 15 h 53 min

          Salut Franccomtois, Non pas le moins du monde et l’on peut même chanter: «  »Tout va très bien, Madame la Marquise, tout va très bien, tout va très bien …et d’ici peu, nous nous soumettrons aux lois de la charia pour le plus grand bonheur de nos dirigeants qui ont sacrifié la France sur l’autel de l’islam.
          Je me suis toujours demandée si leur ignorance de la réalité provenait de leur incapacité intellectuelle à comprendre les choses , notamment l’islam ou si c’est un manque complet de dignité qui leur ôte tout sentiment de honte après ce qu’ils ont fait et font encore subir à notre pays …à moins que ce ne soit les deux !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *