Belgique : Quatre individus utilisent l’interphone d’un train pour diffuser des messages antisémites

By  |  5 Comments

Par Eric Steffens
La SNCB a lancé jeudi une enquête après la diffusion de messages antisémites via l’interphone d’un train. Quatre personnes ont eu accès au système d’interphone d’un train circulant entre Anvers et Malines mercredi et y ont proféré des messages à caractère raciste.
Les faits se sont déroulés mercredi vers 17h. Quatre individus sont parvenus à accéder à l’intercom d’un train qui circulait entre Anvers et Malines. Ils ont ainsi diffusé plusieurs messages antisémites, à travers tout le train. Lorsque le chef du train a entendu ces messages, il en a immédiatement informé le service de sécurité Securail.
« Mais lorsqu’ils ont voulu intervenir dans la gare de Malines, les suspects avaient pris la fuite », explique l’un des porte-parole de la SNCB, Bart Crols. « Nous avons ouvert une enquête et nous condamnons fermement les faits. »
En Belgique, la « loi antiracisme » prévoit des amendes et des peines d’emprisonnement en cas de harcèlement ou d’incitation à la haine, à la violence ou à la discrimination sur base de la nationalité, de l’origine ethnique ou nationale, couleur de peau et ascendance.
source :

https://www.vrt.be/vrtnws/fr/2020/12/10/quatre-individus-utilisent-linterphone-dun-train-pour-diffuser-d/

happywheels

5 Commentaires

  1. capucine dit :

    De plus en plus fou les antisémites

  2. Quinquin van Rijsel dit :

    la ville d’Anvers est devenue un fief des Nazislamistes et des islamoNazis
    de la Mocro-Maffia …
    et dont le commandant en chef n’est autre que le baron de la drogue

    le roi Momo Haschisch VI

  3. Quinquin van Rijsel dit :

    ???? => réponse :

    https://www.lavoixdunord.fr/907639/article/2020-12-14/lille-agent-de-la-mairie

    Lille dont la maire est la dhimmie-islamophile et judéophobe Aubry Martine

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *