« Débattre au bord du gouffre ou perpétuer la France » réflexions sur le phénomène Zemmour

By  |  14 Comments

Par Pierre Lurçat
Il faut écouter la longue interview que le presque-candidat Éric Zemmour a accordée à Benjamin Petrover sur i24 News. Il y dévoile plusieurs éléments importants de sa vision du monde, et se livre à un débat passionnant avec le philosophe Alain Finkielkraut. En tant qu’Israélien et que sioniste, je suis évidemment très éloigné de ses conceptions et je ne pense pas, comme je l’ai écrit ici, que les Juifs soient concernés collectivement par le destin français. Mais on ne peut pour autant se désintéresser entièrement de l’avenir d’un pays qui abrite la deuxième communauté juive du monde en dehors d’Israël, et qui est aussi le pays où nous avons grandi.
1. Zemmour antisémite ? La double erreur du rabbin Korsia
En qualifiant Éric Zemmour de « Juif antisémite », le grand rabbin Haïm Korsia a commis une double erreur. Erreur factuelle, car rien ne permet de qualifier ainsi M. Zemmour, indépendamment de ce que l’on pense de ses opinions et de ses engagements. Erreur politique surtout, car il est dangereux de transformer le débat qui oppose aujourd’hui une France pro-Zemmour et une France anti-Zemmour en débat judéo-juif. Éric Zemmour est aujourd’hui candidat (pas encore déclaré) à l’élection présidentielle, il n’est pas candidat à la présidence du CRIF ou du Consistoire.
Les institutions juives de France, comme je l’ai dit ce matin au micro de Daniel Haïk, seraient bien inspirées de faire preuve d’un peu de réserve et d’intelligence politique, au lieu de foncer tête baissée dans un débat intracommunautaire dont rien ne peut sortir de bon pour les Juifs. D’autant plus que la position sur laquelle se tient Éric Zemmour, celle du « Français de confession juive », était celle que défendaient autrefois ces mêmes institutions juives – Consistoire et CRIF – qui ont depuis adopté la logique du communautarisme, pour le meilleur et pour le pire. Le communautarisme a certes permis au judaïsme français de vivre et de s’épanouir pendant plusieurs décennies. Mais il a aussi tenu lieu de dangereux précédent, en créant une brèche dans laquelle se sont engouffrés les tenants d’un islam de France, qui n’a rien à voir avec le judaïsme et encore moins avec le franco-judaïsme.
2. Le sionisme d’Éric Zemmour et celui de Léon Blum
En déclarant sur i24 que Jérusalem est la capitale d’Israël (et en faisant cette déclaration, répétons-le, en tant que candidat à la magistrature suprême de la République française), Éric Zemmour s’inscrit dans une tradition philo-sioniste française, qui n’a rien à voir, quoiqu’en disent les historiens patentés, avec Barrès ou Maurras. Cette tradition est celle de Léon Blum, qui déclarait
« Je suis un Français – fier de son pays, fier de son histoire, nourri autant que quiconque, malgré ma race, de sa tradition. »
Déclaration à laquelle Zemmour pourrait souscrire entièrement.
Blum, Français fier de son pays, était aussi fier de son judaïsme et il s’engagea résolument en faveur de l’idée sioniste, comme le rappelle André Blumel dans un article passionnant1. C’est dans cette tradition de patriotisme français philo-sioniste que s’inscrit Éric Zemmour, même s’il est politiquement très éloigné d’un Léon Blum. Ajoutons que les caricatures qui le visent rappellent aussi celles qui visaient jadis le Premier ministre Léon Blum…
3. Débattre de l’histoire de France au bord du gouffre ?
Il est consternant de lire les nombreuses tribunes d’historiens plus ou moins sérieux, qui publient dans les colonnes du journal Le Monde leurs savantes dissertations sur l’histoire de Vichy ou sur l’affaire Dreyfus, en se livrant à de futiles comparaisons2. L’affaire Dreyfus, est-il besoin de le rappeler, est terminée depuis plus d’un siècle. On se demande quel malin plaisir les médias français trouvent à raviver de vieilles blessures nationales guéries depuis longtemps et à souffler sur les braises pour ranimer de vaines polémiques. La France excelle dans les vaines polémiques.
Mais le phénomène Zemmour mérite mieux que les débats judéo-juifs ou que les querelles d’historiens. Comme l’affirme Alain Finkielkraut, que personne n’ira suspecter d’antisémitisme, Zemmour a le mérite de la sincérité et surtout celui d’avoir remis la France au cœur du débat électoral. Que la France soit aujourd’hui au bord de la guerre civile ou qu’elle y soit déjà plongée, le temps n’est plus aux vaines polémiques.
Comme le rappelle Éric Zemmour à Alain Finkielkraut, dans leur débat télévisé sur i24, on aimerait parler longuement de littérature, de l’histoire de France et de tous ces sujets chers aux Français juifs qu’ils sont, mais l’heure est trop grave pour se dérober aux questions tellement plus urgentes et essentielles. On ne débat pas de poésie au bord du gouffre. « Aujourd’hui il faut (choisir entre) vivre ou mourir » conclut Zemmour face à Finkielkraut qui acquiesce, avec des mots qui évoquent les versets du Deutéronome
« Tu choisiras la vie, afin que tu vives, toi et tes descendants ».
Zemmour, on le voit, n’est pas si éloigné du judaïsme qu’on pourrait le croire. PL♦

Pierre Lurçat
Source
http://vudejerusalem.over-blog.com/2021/11/debattre-au-bord-du-gouffre-ou-perpetuer-la-france-trois-reflexions-sur-le-phenomene-zemmour-pierre-lurcat.html

happywheels

14 Commentaires

  1. Dan dit :

    Bravo et merci Mr Lurçat…..! 👏🏻👏🏻👏🏻👍👍👍🇫🇷🇮🇱
    Le Zemmour est un homme très bien qui protègera mieux que quiconque les français de confession juive ….!👍✌️✌️

  2. Dan dit :

    Mr Zemmour et pas « Le Zemmour  » ,… faute de frappe…!

  3. niro dit :

    Dans le cadre de leur fonction, les Grands Rabbins de France, n’ont jamais pris parti publiquement, pour, ou contre, des candidats possibles à l’élection présidentielle.

    Depuis le début de la Vème République et la tragique « politique arabe » voulue par son fondateur, trop de politiciens français, ont eu, et ont jusqu’à présent, des positions et des propos, « antisionistes », nuisibles aux Juifs. Propos suivis parfois, d’actes politiques concrets, entrainant souvent de graves agressions.

    Pourtant, jamais, un grand rabbin n’a osé condamner ni ces actes, ni ces propos avec la vigueur nécessaire.

    Jamais un grand rabbin de France n’a accusé, publiquement, un politicien français d’être « raciste » et « antisémite ». A fortiori, sur les simples allégations de la propagande officielle.

    Si Haïm KORSIA exprime en public ses convictions politiques, alors, il engage sa fonction.

    Or, il a accusé un Juif, de « racisme » et « d’antisémitisme ».

    Mais attention, pas l’un de ces hurluberlus, chouchous des média, d’origine plus ou moins juive, partisans de la fraternisation avec les nazislamistes, pompeusement qualifiés « d’intellectuels ». Pas non plus. l’un de ces trop nombreux traîtres juifs, qu’il défend parce qu’ils sont encore juifs.

    Non, rien de tout ça.

    Haïm KORSIA accuse de « racisme » et « d’antisémitisme », un juif « traditionnaliste »,

    Eric ZEMMOUR parle de la réalité du nazislamisme, qui agresse réellement, les Juifs en France.

    Peu importe la raison de cette accusation proférée par Haïm KORSIA.

    Cette ignominie serait sans importance, si elle ne se joignait pas aux déchainements de la propagande officielle, contre Eric ZEMMOUR

    Le Grand Rabbin Haïm KORSIA a choisi son camp. Celui où nuisent en plus grand nombre, les vrais antijuifs.

    Nous sommes très nombreux qui n’admettons pas ce choix.

    Sous peine de déconsidérer définitivement l’institution rabbinique consistoriale,

    Haïm KORSIA doit démissionner !

    Nous demandons

    l’arrêt des dons et cotisations au Consistoire et ses institutions,

    tant que Haïm KORSIA n’aura pas retiré ses propos inacceptables.

  4. joseparis dit :

    Bien résumé. Les harangues hystériques des institutions juives sont contre productives, et provoquent au contraire l’adhésion à la candidature de Eric Zemmour. Ce débat judéo-juif est toxique pour la communauté. M. Zemmour est candidat à la présidentielle en France, pas à un poste d’une institution communautaire.

  5. Gebe dit :

    E. Zemmour, lors de cet interview sur 124News a, en particulier, dit 3 choses sur Israël :
    1) qu’Israël avait le droit de choisir sa capitale ou il veut, et à Jérusalem si il il veut,
    21) qu’Israël a parfaitement le droit de se défendre militairement contre ceux qui veulent le détruire
    3) que la France ferait bien de réviser sa politique arabe devenue obsolète
    Et on dit que Z n’est pas sioniste !
    Que faut-il de plus ?

    • benjamin dit :

      et que l etat palestinien est devenu impossible et obsolète ! ce que beaucoup de pays arabes ont parfaitement compris …. sauf la france qui continue d assener mordicus les sempiternelles :deux etats avec jerusalem pour capitale pour les deux !!! n importe quoi!!quant a haim korchia on apprend avec consternation! qu il s est rendu avec un certain nombre de juifs de la diaspora libanaise a l invitation de l ambassadeur du liban en france !!!qui toute honte bue demande l aide de ces juifs a la reconstruction !que faisait le grand rabbin dans l ambassade du liban en france ????

  6. Franccomtois dit :

    H.S:
    -Un homme d´une grande humanité qu´il fut,reposez en paix Monsieur,nous voyons grace á lui se qu´est le judaisme:

    Décès d’Aaron Feuerstein 😔, patron américain solidaire avec ses employés
    Aaron Feuerstein, fabricant de textiles, affirmait que les enseignements juifs avaient guidé sa relation avec ses salariés, continuant à les payer après l’incendie d’une usine
    Par ASAF SHALEV
    7 novembre 2021, 16:14

    À l’époque, le Globe avait cité Feuerstein : « Je ne vais pas mettre 3 000 personnes au chômage deux semaines avant Noël. » Après l’incendie, Aaron Feuerstein a aussi expliqué qu’il était guidé par la tradition juive. « Quand tout est chaos moral, c’est le moment pour vous d’être un mensch », a-t-il dit, « mensch » signifiant « homme » en allemand.
    « Vous n’avez pas le droit d’opprimer l’homme qui travaille, parce qu’il est pauvre et nécessiteux, parmi vos frères et parmi les non-juifs de votre communauté », avait-il déclaré dans l’émission « 60 Minutes » dans un épisode intitulé « The Mensch of Malden Hills » diffusé en 2003.

  7. Mirone dit :

    très bon article merci, je le réutiliserai pour convaincre les anti-zemmour 🙂

  8. Hérode dit :

    Un mec qui prend Petain pour le bouclier des Français Juif, ça fait vraiment rigoler
    Un mec qui remet en doute l’innocence de Dreyfus encore plus
    Un mec qui polémique sur l’inhumation des enfants ça devient pathétique

    Faut vraiment être le dernier des imbéciles juifs pour lui trouver des circonstances atténuantes.

    • Dan dit :

      Mais on s en fout de petain. …et de la réflexion de Zemmour sur lui …!!!!! et Éric Zemmour ausssi, c est pas ses réflexions sur petain qui vont l inspirer pour gouverner …! Faites pas votre chochotte..!!!!

    • Dan dit :

      L avis de Zemmour sur Petain et Dreyfus , on s en fiche,….!
      C est de l histoire ancienne, ça ne fait pas d Éric Zemmour, quelqu’un de degueulasse..!!! Il n y a pas que lui qui a ses thèses, des historiens, juif aussi , lire article sur la LDJ , précédemment ….! Éric Zemmour, réfléchit de manière subtile, c est pour ça que vous n arrivez pas à le suivre…!!!!! Et ça vous arrange aussi, car vous êtes de gauche….!😂😂😂
      Par contre, sur les enfants de Toulouse, il a été dur…!
      Mais, ça ne me fait pas changer d avis sur Éric Zemmour…! Nul n est parfait….!!!!!! Un très grand homme qui remettra la France sur le droit chemin….!
      Et il s entendra très bien avec Israël, compte tenu de ses déclarations sur I24, concernant Israël….🇮🇱🇮🇱🇮🇱

  9. Franccomtois dit :

    Je rejoins le commentaire d´Hérode et je ne suis pas de gauche.Maintenant Dan vous avez raison,faut voir oú en est la France aujourd´hui,l´agonie á tout les étages.Aucun,je dis bien aucun partie politique n´a de programme clair,toujours la même rengaine depuis des décénnies sans que rien ne change si ce n´est dans le pire.
    Aujourd´hui Zemmour,sans parler de ses propos sur l´histoire,me semble être le mieux placé pour pour prendre la présidence de la France(s´en tiendra t-il á son programme une fois élu?).
    Je le redis,mais je n´ai rien contre la créolisation,perso je ne suis pas pour le nucléaire,pas un fan de la bagnole,mais j´aime mon pays,mes Racines et que celles et ceux noir ou blanc,d´oú qu´elles ou ils viennent s´ils aiment la France et la respecte soient les bienvenus,les autres un bon coup de pied au derche et BASTA,DEHORS!!!!!
    Le malheur serait de se choper macron pour 5 ans de plus et le seul qui puisse le bouter hors de la présidence de l´hexagone c´est Zemmour,les autres esperent seulement faire plus de 5% pour éviter de sombrer.
    Un peu d´humour et de rythme pour cette quasi fin de semaine:
    -El Negro del WhatsApp – John Jairo Pérez l Video Oficial
    https://youtu.be/m1BykHzDOxI

    -John Jairo Pérez- El Culichupao l Video Oficial
    https://youtu.be/khob9SJ9uH8

    Que de nostalgie pour moi.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *