ISRAEL : Amihaï Shikli dénonce un colloque antisioniste à la Knesset

By  |  1 Comment

par Shraga Blum

Un nouveau pas franchi dans l’absurde : un colloque antisioniste à la Knesset ! Le député Amihaï Shikli (Yamina) a adressé une demande d’annulation du colloque « Entre occupation et apartheid » qui doit se tenir mardi à la Knesset à l’initiative des députés Aïda Toumah-Suleiman (Liste arabe)

et Mossi Raz (Meretz – membre de la coalition). Shikli s’insurge aussi contre le fait qu’un parti qui se dit sioniste puisse ainsi collaborer avec la Liste arabe pour organiser un colloque lors duquel l’Etat d’Israël sera comparé au régime d’apartheid d’Afrique du Sud. Lors de ce colloque doit notamment intervenir par Zoom Omar Shakir. ancien représentant d’Human Rights Watch en Israël, qui a été expulsé à cause de son activisme en faveur du BDS.
« Ne nous trompons pas, il s’agit d’un grave attentat politique contre l’Etat d’Israël et qui de surcroît se tient entre les murs de la Knesset », fulmine le député. Il s’est adressé au conseiller juridique de la Knesset Saguy Afik pour demander l’annulation de ce colloque expliquant notamment qu’il est inadmissible que la Knesset accueille des activités qui calomnient l’Etat d’Israël et appellent à sa délégitimation.
Une réponse consternante du président de la Knesset
De son côté, le député Itamar Ben-Gvir (Hatziyonout Hadatit) a saisi le président de la Knesset Micky Lévy (Yesh Atid) pour lui demander d’interdire l’intervention d’Omar Shakir.
Micky Lévy a répondu par la négative avec un argument particulièrement fumeux : « Malgré le fait que le président de la Knesset n’apprécie pas particulièrement l’intitulé de ce colloque et la participation d’un activiste du boycott, il est important de préciser que la Knesset ne l’accueille pas dans ses murs et qu’il ne pénètre pas dans son enceinte. Il s’exprimera par Zoom ce qui laisse son intervention sous l’entière responsabilité des organisateurs qui auraient pu le faire intervenir par d’autres moyens. Le rôle de la Knesset est d’être une tribune pour un débat ouvert et varié, et même s’il n’est pas du tout du goût du président de la Knesset il est de son rôle de permettre la liberté d’expression jusqu’aux limites du possible ».
Le gouvernement du « changement » est bien en place…
Source :
https://lphinfo.com/amihai-shikli-denonce-un-colloque-antisioniste-a-la-knesset/

happywheels

1 Comment

  1. Joël dit :

    Ce sont des ENNEMIS du peuple juif….ils ont la haine de soi, au point d’accepter que l’on nous insulte à l’intérieur de la Knesset !!! ימח שמם וזכרם…

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *