Saint-Nicolas: le responsable du message antisémite « Entrée autorisée aux chiens, pas aux sionistes » s’explique

By  |  3 Comments

Un café turc de Saint-Nicolas a suscité la polémique ce mercredi matin en reprenant à son compte une affichette de l’Allemagne nazie : « L’entrée est autorisée aux chiens, mais aux sionistes en aucune façon ». La police est intervenue pour faire enlever le message. Son auteur s’explique : il voulait attirer l’attention sur tous ceux qui se font actuellement tuer en Palestine.
C’était jour de marché mercredi à Saint-Nicolas, dans la rue de la Coopération, où les échoppes se partageaient l’attention des passants. Sauf à hauteur de l’Anadolu, un café turc qui arborait un drapeau palestinien, un autre israélien, mais barré cette fois, et une petite phrase, « L’entrée est autorisée aux chiens, mais aux sionistes en aucune façon », traduite également en turc et visant alors les juifs.
Un message qui n’est pas passé inaperçu. Fin de matinée, la police débarquait à l’Anadolu pour sommer les responsables d’enlever drapeaux et messages antisémites. Au grand étonnement des clients et du personnel de l’établissement…
« La police nous a dit que c’était interdit par la loi, expliquent-ils, alors qu’on voulait juste faire passer un message. Dans les médias, on nous parle de la Coupe du Monde, mais quasi rien sur la Palestine, où des enfants meurent tous les jours. Quand quelqu’un fait du mal à des animaux, tout le monde se bouge. Mais ici, le monde entier regarde toutes ces personnes qui se font tuer tous les jours et ne fait rien. On a voulu remédier à ça. Et comme il y avait le marché, on en a profité pour toucher un maximum de monde… »
Dans le café, tout le monde abonde dans ce sens. Pas question d’antisémitisme primaire, soulignent-ils tous, mais juste une volonté de dénoncer les crimes qui sont commis actuellement à l’encontre des Palestiniens. Difficile toutefois de ne pas y voir de message antisémite, estime la Ligue Belge contre l’Antisémitisme qui a annoncé déposer plainte auprès du procureur du roi de Liège dans l’après-midi. Jacques Heleven, le bourgmestre de Saint-Nicolas, a quant à lui fait suivre le dossier au parquet et à la police fédérale et compte maintenant surveiller ce café de près.
lire l’article de LA MEUSE en cliquant sur le lien ci-après

http://www.lameuse.be/1062903/article/2014-07-23/saint-nicolas-le-responsable-du-message-antisemite-entree-autorisee-aux-chiens-p

happywheels

3 Commentaires

  1. Roland dit :

    C’est la Belgique qui était depuis 30/35, sous le joug des socialistes pro islamistes car l’immigration qu’ils favorisaient sans condition, même pas celle de parler une des langues du pays permettait à ces profiteurs P.S de rester au pouvoir. « Ta voix, contre des allocs »,voilà le système P.S belge.Cela semble fini,aprés les élections au fédéral, le P.S est « OUT », nous allons avoir un gouvernement fédéral à droite et le P.S clientélisme dans l’opposition.Dernier coup ce jour du ministre P.S Labille avant la mise en place du nouveau gouvernement et de faire ses valises, accorder 6,25 millions d’€ d’aide a la palestine!Le Hamas va pouvoir s’acheter de nouvelles roquettes…Bien sur en Belgique, aucunes plaintes des centaines d’associations du « Politiquement correct P.S: Egalité des chances, Mrax etc..Le citoyen belge commence à se réveiller, fatigué le peuple dans sa grande majorité d’aider des terroristes…Que fait la Belgique pour aider les victimes chrétiennes de Mossoul? RIEN…

  2. René dit :

    Oui Roland, les socialopes c’est ça…

  3. Elisheva dit :

    Au moins on sait qui sont les chiens : ceux qui rentrent dans le restaurant malgrés l’affiche.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *