Strasbourg : Les musulmans indignés après un tag anti-islam sur une mosquée

By  |  7 Comments

Un jeune homme de 21 ans, proche de Génération identitaire, a reconnu mardi être l’auteur d’un tag anti-islam sur la palissade d’une mosquée en construction, quartier de la Meinau à Strasbourg. Placé en garde à vue, l’étudiant strasbourgeois qui aurait participé il y a quelques jours à la manifestation de Génération Identitaire, sera jugé en avril prochain, rapportent l’AFP et France Bleu.
L’inscription «Non à l’islam, ça va au bled», tracée en grandes lettres noires, a été découverte, lundi, sur la palissade du chantier de la Grande mosquée Eyyûb Sultan de Strasbourg. Stoppé par des passants à Strasbourg en plein tag ce lundi, l’étudiant a été placé en garde à vue jusqu’à mardi après-midi.
L’inscription visant la religion musulmane et non la communauté musulmane, il n’est pas poursuivi pour provocation à la haine raciale mais pour «dégradation par tag», a expliqué le Parquet de Strasbourg. Il encourt 3 750 euros d’amende.
Sur sa page Facebook, la Grande mosquée Eyyûb Sultan de Strasbourg a estimé que «cet incident reflète le climat délétère que traverse la France aujourd’hui». «La banalisation des propos ciblant les musulmans dans les discours médiatiques désinhibent les ennemis du vivre-ensemble», a-t-elle ajouté.
Dans un communiqué, les élus de l’ensemble des groupes politiques représentés au conseil municipal de la Ville de Strasbourg ont condamné «unanimement et avec la plus grande fermeté tout acte islamophobe ou xénophobe» et rappellent que «chacun(e) doit pouvoir vivre sa foi sans discrimination».
Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a aussi condamné l’acte, en exprimant «son soutien et sa solidarité aux fidèles et aux responsables de la mosquée face à cette provocation méprisable».
Pour sa part, Daniel Holtgen, représentant spécial sur la haine et les crimes de haine antisémites et antimusulmans du Conseil de l’Europe s’est dit «très triste» de voir le tag. «Il y a encore du chemin afin que nous apprenions à vivre ensemble en respectant la diversité des uns et des autres», a-t-il ajouté.

source :

https://www.yabiladi.com/articles/details/106336/strasbourg-musulmans-indignes-apres-anti-islam.html

happywheels

7 Commentaires

  1. Bella dit :

    ESPERONS QU ON VOIT LES MUSULMANS S INQUIETER POUR LES AUTRES QUAND LES ISLAMISTES MASSACRENT PARTOUT DANS LE MONDE ..

  2. Bella dit :

    Les tags sur les synagogues et les églises sont beaucoup plus courants…

    Les islamistes ont foutu la m… en France et ailleurs en creant 1 haine entre toutes les communautés

  3. Franccomtois dit :

    H.S:une belle initiative que fut cet élan de solidarité de la classe ouvriere hollandaise avec les personnes de la communauté juive durant la seconde guerre mondiale.Remarquez la mobilisation 200000 personnes,pour n pays comme la hollande c´est énorme.Le seul hic dans l´article c´est le rapprochement qui est fait avec la mobilisation BLM faut pas prendre les gens pour des demeurés.BLM était(aujourd´hui quasiment disparu😝) une organisation malsaine,rien á voir avec ces dignes travailleurs.Si vous voulez voir l´article au complet il est sur Times of Israel.

    Times of Israel:
    Shoah : Les grèves anti-nazis aux Pays-Bas occultées par la collaboration
    Il y a 80 ans, plus de 200 000 ouvriers néerlandais ont participé à une manifestation contre la première déportation de masse des citoyens juifs lors de l’occupation allemande
    Par MATT LEBOVIC
    24 février 2021, 19:51

    -Il y a quatre-vingt ans, les Pays-Bas devenaient le premier et le seul pays occupé à organiser une manifestation à l’échelle nationale pour protester contre les persécutions menées à l’encontre des citoyens juifs.

    “La grève de février”, fut la première manifestation publique de cette ampleur contre l’agression allemande en Europe.

    Le souvenir de cet événement a évolué au fur et à mesure des années dans le narratif néerlandais, passant du récit sur la Résistance à celui de la Shoah des 100 000 Juifs Néerlandais déportés et assassinés.

    A l’époque de cette grève, Les Pays-Bas étaient déjà occupés depuis neuf mois par les Allemands. Le Pogrom mené par les Allemands dans le quartier Jodenbuurt d’Amsterdam où 425 hommes juifs ont été arrêtés et déportés en a été le déclencheur.

    Après une réunion nocturne, les organisateurs de la grève ont distribué des tracts dans les usines, demandant aux travailleurs de « montrer leur solidarité avec les citoyens juifs qui ont été tant attaqués ». Au cri de ralliement « Fermons Amsterdam pour un jour », le mouvement s’est répandu dans différentes villes, paralysant de facto le pays.

    Même si la grève de février n’a pas mis un frein aux plans allemands contre les juifs, elle a été le ferment de la résistance hollandaise qui a su montrer sa solidarité durant ces journées de protestation.

  4. Franccomtois dit :

    Pas sympas pour celles et ceux du bled qui pour la grande majorité ne sont pas mécontent de cet allé simple de leurs barbus en direction l´Europe.
    -Metal en Algérie : les metalleux résistent !
    https://youtu.be/dENO9aJx-lU

    -[Tunisie] À mains nues contre les djihadistes:
    https://youtu.be/sPyumEBjGtw

    Comme vous le savez je suis un grand amateur de tout style de musique,mais le Metal est vraiment une musique extraordinaire par sa fraternité qu´il apporte entre les différends peuple.

  5. joseparis dit :

    C’est nul de faire cela et contre-productif. Cela sert les islamo-gauchistes (islamistes et leurs alliés) qui se servent de ce type d’incident pour se victimiser.
    Il faut organiser de grandes manifestations contre la charia et l’islamisme en France avant les élections de 2022 pour que les politiques bougent enfin. Ces manifestations doivent être appelées par tous les groupes politiques qui sont pour une continuité du régime républicain, laïque et démocratique actuel. Seules des manifestations de masse feront que les choses bougent. Malheureusement avec la covid19, ce n’est pas possible actuellement. Cela sert le gouvernement qui brasse de l’air dans ce domaine en voulant endormir les Français. Les expulsions n’ont toujours pas lieu (malgré ce que dit Darmanin), et l’islamo-gauchisme dénoncé par Vidal ne restera pas combattu puisque la commission d’enquête est du CNRS qui est le creuset de l’islamo-gauchisme en France. Dormez messieurs-dames tout va bien pour les ennemis de la république ! le réveil va être brutal

  6. capucine dit :

    tiens tiens la balle change de camps et ils sont indignés les muzz ?

  7. duchene dit :

    eux ils s en prennent à tout le monde,ils ils se prennent tous les droits.

    Mais, attention à vous, vous ne devez pas faire comme eux………

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *