Tour de force de Xavier Bertrand qui s’inquiète de la difficulté des professeurs à enseigner la Shoah s’en mettre en cause l’ antijudaïsme musulman

By  |  3 Comments

Dimanche, lors du second « débat de la droite » organisé sur BFMTV dans le cadre de la campagne électorale pour les prochaines élections présidentielles, le candidat de la primaire Les Républicains Xavier Bertrand a évoqué le sujet de l’enseignement de la Shoah et appelé à prendre des mesures face aux élèves qui refuseraient d’étudier le sujet.
« Est-ce normal que dans certaines classes, on ne peut pas enseigner l’histoire de la Shoah ? », a-t-il déclaré. « Quand un enfant refuse d’étudier cette histoire, l’aide sociale à l’enfance doit enquêter sur la famille. La lutte contre l’antisémitisme doit rester une priorité. »
Source :
https://fr.timesofisrael.com/xavier-bertrand-sinquiete-de-la-difficulte-des-professeurs-a-enseigner-la-shoah/?fbclid=IwAR0ckjcQDHAg_xaCwfsI-UoCvM94IewQOlryzwIccW694Tj2QT4smnS_n0g

Enseigner la Shoah : une mission impossible ?

On n’enseigne plus la Shoah » dans de nombreux collèges et lycées. Telle est l’antienne souvent répétée par des éditorialistes, des pseudo-spécialistes, des essayistes pressés et de nombreux responsables politiques lorsque des actes antisémites sont commis en France. L’accusation autorise à mettre en cause les enseignants qui, pour ne pas heurter certains élèves, renonceraient à traiter de la destruction des Juifs d’Europe en cédant ainsi à des pressions inacceptables.
Au-delà des professeurs, l’institution elle-même est quelquefois visée par celles et ceux qui estiment que la situation empire d’année en année. Selon la formule employée par le chœur éploré des nostalgiques d’un passé scolaire et académique mythifié, « c’était mieux avant ». Singulière affirmation. Rappelons aux membres de cette cohorte hétéroclite qu’il a fallu attendre près de quarante ans pour que la « Solution finale » soit enfin enseignée dans les établissements secondaires de l’Hexagone….
Les accusations précitées, parfois implicites, sont tout à fait explicites sous la plume de l’historien Georges Bensoussan, par exemple, qui n’hésite pas à écrire dans Les Territoires perdus de la République : « c’est cet antisémitisme que l’immigration arabo-musulmane dans notre pays a introduit au sein de la République », qui conduit des professeurs à faire l’impasse sur cette histoire.
Les jeunes héritiers de l’immigration postcoloniale et leurs parents sont ainsi doublement stigmatisés. D’une part, à cause de leur haine supposée des Juifs qui serait liée à leurs origines ethniques comme à leur religion réputée hostile à ces derniers. D’autre part, en raison de la capacité imputée à ces élèves d’empêcher que les cours relatifs à la « Solution finale » aient lieu.
Ces accusations sont d’une extrême gravité. Les « jeunes d’origine maghrébine » deviennent, sous la plume de cet auteur, l’incarnation d’une dangerosité polymorphe, morale, sociale et politique qui ruine des principes démocratiques majeurs, met en échec l’institution scolaire et la République elle-même, dont l’autorité serait sévèrement ébranlée. Sorte de cinquième colonne, cette immigration ferait peser sur la France une menace quasi existentielle.
Source :
https://www.univ-evry.fr/toute-lactualite/actualites-recherche/the-conversation/enseigner-la-shoah-une-mission-impossible.html

happywheels

3 Commentaires

  1. joseparis dit :

    C’est bien la preuve que la droite ne veut pas nommer les choses. Ils ne feront rien de plus que actuellement. C’est un discours qui est dicté par la percée de Zemmour. Ils courent derrière lui avec un discours qui est simplement de façade. Je mets Ciotti et Juvin à part. Ciotti a des convictions claires et proches de Zemmour, Juvin n’a pas exercé de fonctions ministérielles. Les 3 autres ont soit été ministre sous Sarkozy ou haut commissaire à l’UE. Ils ont laissé faire cette immigration de masse sans rien dire durant des années. Et ils veulent nous faire croire que maintenant ils ont changé à 180° ? La difficulté de l’enseignement de la Shoah, cela a 20 ans et X. Bertrand le découvre maintenant (livre de G. Bensoussan « les territoires perdus de la république »)? J’espère que Ciotti remportera la primaire de droite. Il y a quelque chose à faire avec Zemmour, et espérer une victoire pour remettre ce pays à l’endroit. Si c’est un des 3 autres (Pécresse, Barnier, Bertrand), ce sera une alliance avec LREM avec la mort républicaine de ce pays.

  2. Franccomtois dit :

    Quoiqu´il en soit celles et ceux qui ont déjá sévit en politique et ont si mal servit le pays doivent disparaitre sous la ligne d´horizon.Je le redis,Zemmour je n´en suis pas un fan,mais je pense qu´á l´heure actuelle,QUI!!!!
    Aprés je ne peux que rejoindre joseparis:
    – Si c’est un des 3 autres (Pécresse, Barnier, Bertrand), ce sera une alliance avec LREM avec la mort républicaine de ce pays.

    Bon les 3 précités plus la gauche plus les neuneus microniste rassemblés au 2eme tour,je crains le pire pour la France avec macron comme président et lá………… 🤪

  3. Leroy David dit :

    X. Bertrand n’est qu’un horrible opportuniste imbu de son égo-démesuré et
    qui est toujours prêt pour arriver à ses fins quitte à mentir, à magouiller, à falsifier et à trahir …
    ex-LR redevenu LR pour la présidentielle tout comme son p’tit
    copain et acolyte Darmanin l’ex-LR devenu LREM
    enfin et en définitif les deux sont :
    pour l’un Bertrand LR => Le Ripou
    et pour l’autre Darmanin LREM => Le Ripou En Marche
    et qui dans l’ombre ont déjà tous-deux conclus d’un deal comme signer un pacte

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *