Val-d’Oise. Une famille juive victime d’un home-jacking à Montmagny, la thèse de l’agression antisémite écartée

By  |  5 Comments

Vendredi 22 janvier 2021, un couple et leur cousin ont été attaqués par cinq individus armés à leur domicile de Montmagny (Val-d’Oise). Une agression qui a provoqué un vif émoi.
Ils s’apprêtaient à célébrer Chabbat lorsqu’ils ont été surpris par des individus armés qui ont fait irruption dans leur domicile. Vendredi 22 janvier 2021, une famille juive domiciliée à Montmagny (Val-d’Oise), a été victime d’un home-jacking.
Une agression dont les images, enregistrées par les caméras de surveillance, ont été diffusées sur les réseaux sociaux provoquant un vif émoi au sein de la communauté juive.
Les faits se sont déroulés vers 16h30. Des individus se sont présentés devant la porte de l’appartement du couple, qui se trouvait avec un cousin, en se faisant passer pour des agents Erdf. Sur la vidéo, on peut voir un malfaiteur masqué et capuché pénétrer dans le logement puis braquer une victime avec son arme de poing. Dans la foulée, trois autres complices, le visage également dissimulé, sont entrés à leur tour.
Les malfrats ont violemment agressé le résident, le menaçant avec une matraque et différentes armes blanches, lui ordonnant de leur remettre des montres de grande marque. Des bijoux que le couple ne possédait toutefois pas.
La victime a résisté et mis en fuite ses agresseurs qui seraient âgés de 18 à 20 ans selon ses dires.
Le Bnva a été saisi à la suite de cette agression« à motif crapuleux et apparemment non antisémite », a indiqué la victime dont la photo du visage tuméfié a également circulé sur les réseaux sociaux.
L’homme demande ainsi que les « éventuelles vidéos de l’agression ne circulent pas sur les réseaux sociaux mais soient transmises à la police ». Les fonctionnaires du commissariat d’Enghien ont été saisis de l’affaire.
Source :
https://actu.fr/ile-de-france/montmagny_95427/val-d-oise-une-famille-juive-victime-d-un-home-jacking-a-montmagny-la-these-de-l-agression-antisemite-ecartee_38975422.html

happywheels

5 Commentaires

  1. Franccomtois dit :

    Comme le disait Roni nous sommes tous concernés par ce genre d´agression.Les villages ou les personnes isolées sont de bonnes victimes pour ces salopards.Le cambriolage devient compliqué avec tout les systemes de sécurité d´oú le home-jacking.Par contre ne vous avisez pas de vous défendre vous pourriez vous retrouver derriere les barreaux.J´ai comme l´impression que les lois sont faites pour les crapules du salopard en col blanc aux salopards de base.Sur que pour les victimes le traumatisme est grand,la vie aprés est un cauchemard permanent.Il y a de cela quelques années en Pologne des amis á moi organisaient des patrouilles dans leur quartier face au probleme de délinquance,ils n´étaient pas mains nues.En France une telle initiative vous taxerez de fasciste car se protéger ainsi que les siens est fasciste dans l´hexagone.
    -Un justicier dans la ville – Charles Bronson vs À vif – Jodie Foster
    https://youtu.be/8L7wecHRP0A

  2. Rosa SAHSAN dit :

    La thèse de l’agression antisémite écartée???
    bin voyons!!! de qui se moque-t-on. Des chances pour la France s’introduisent dans une maison juive un soir de Shabbat avec des armes de poings et massacrent un homme en lui demandant de leur donner des montres qu’il ne possède pas et ce n’est pas une thèse antisémite?
    JE SUIS DEGOUTEE
    ROSA

  3. Franccomtois dit :

    H.S mais qui donne de l´espoir quand tout nous semble si sombre.

    -Article paru dans Times of Israel:
    Un religieux iranien réclame la fin des hostilités avec Israël
    S’exprimant auprès d’une chaîne israélienne, l’ancien ayatollah Abdol-Hamid Masoumi-Tehrani a déclaré que les Iraniens « n’ont pas de problème avec Israël »
    Par TIMES OF ISRAEL STAFF
    Aujourd’hui, 12:48

    Au cours d’un entretien sans précédent, un ancien religieux iranien devenu une personnalité de l’opposition s’est exprimé devant les caméras d’une chaîne de télévision israélienne lundi soir et depuis Téhéran. Il a réclamé la fin des hostilités entre les deux pays.

    « Il est temps que le régime iranien cesse de s’inventer des ennemis qui n’existent pas », a déclaré l’ancien ayatollah Abdol-Hamid Masoumi-Tehrani devant les caméras de la Douzième chaîne.

    Masoumi-Tehrani, dont le titre « d’ayatollah » a été révoqué par Téhéran en raison de ses désaccords avec le régime, a indiqué « ne pas avoir de problème » avec l’Etat juif.

    Il a aussi raillé les déclarations fréquentes faites par la république islamique concernant son intention de détruire Israël : « N’oubliez pas que ces slogans ont aussi été ceux de feu le leader irakien Saddam Hussein, et on sait tous ce qui est advenu de lui aujourd’hui ».

    Masoumi-Tehrani a ajouté que la république islamique était une dictature qui réprimait les dissensions et muselait la liberté d’expression.

    Alors qu’il lui était demandé s’il craignait pour sa vie en raison de sa prise de parole sur une chaîne de télévision israélienne, il a déclaré au journaliste Ohad Hemo que « cela fait vingt ans que je parle avec beaucoup de clarté. S’ils n’apprécient pas que je vous parle à vous ou à d’autres, c’est leur problème ».

    « Les Iraniens et les Juifs sont liés par de nombreuses années d’amitié », a-t-il continué. « Je n’ai jamais rencontre d’Iraniens qui n’ont pas un point de vue positif sur Israël ».

    « Nous n’avons pas de problème – ni avec Israël, ni avec n’importe quel autre pays dans le monde », a-t-il poursuivi.

    Il a expliqué qu’il aimerait venir au sein de l’Etat juif si sa santé le lui permettait, ajoutant avoir toujours voulu se rendre à Jérusalem et « prier au mur Occidental ».

    « Avec l’aide de Dieu, si Dieu me prête vie, j’adorerais pouvoir vous rencontrer et assister de mes propres yeux à la fin des hostilités illogiques entre les peuples iranien et israélien », a-t-il dit.

    Masoumi-Tehrani avait publié un jugement religieux défavorable à la nomination du Guide suprême Ali Khamenei dans les années 1980. Il a expliqué à la Douzième chaîne que « parce que je le connaissais auparavant, j’avais alors estimé qu’il allait détruire de manière certaine la religion et le pays. Pour cela et parce que je m’étais opposé à lui, j’ai été emprisonné pendant cinq ans et nos désaccords continuent à ce jour ».

    Le religieux a été arrêté à de nombreuses reprises en raison de son opposition au régime. Il prône avec ferveur la séparation de l’église et de l’Etat, le respect des droits des minorités et le respect du droit à manifester.

    Calligraphe accompli, Masoumi-Tehrani a récemment écrit une copie en hébreu du livre biblique d’Ezra, a noté le reportage. Il a reconnu avoir été interrogé de nombreuses fois sur de nombreux sujets et notamment sur ses dons de calligraphie en hébreu.

    L’Iran a rompu les liens avec l’Etat juif après la révolution islamique de 1979. Khamenei et d’autres hauts-responsables affirment fréquemment avoir pour objectif de détruire l’Etat juif.

    Si l’Iran nie vouloir se doter de l’arme nucléaire, Israël, les Etats-Unis et une grande partie de la communauté internationale estime que la république islamique œuvre à fabriquer un tel arsenal. Le Mossad israélien avait réussi à se saisir de nombreux documents qui se trouvaient dans un entrepôt à Téhéran en 2018, des documents qui, selon le Premier ministre Benjamin Netanyahu, prouvaient que « l’Iran a menti » lorsqu’elle avait nié tenter de fabriquer une arme nucléaire.

    Netanyahu a promis d’empêcher la république islamique d’atteindre ce but.

  4. limone dit :

    il serait temps de se réveiller l’ennemi
    est bien le gouvernement avec leurs capos gendarmes
    surtout le parlement européen …
    ensuite ceux qui frappent les autres
    gratuitement sans raison valable et ceux qui
    se laisse frapper sans réagir chercher l’erreur !!

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *