Affaire Tapie : Stéphane Richard ,le patron d’Orange, mis en examen pour « escroquerie en bande organisée »

By  |  7 Comments

Stéphane Richard, entendu mercredi par les juges après une garde à vue de 48 heures, a été mis en examen pour son rôle présumé dans l’arbitrage Tapie
‘enquête sur l’arbitrage dont a bénéficié en 2008 Bernard Tapie dans son litige avec le Crédit lyonnais a pris un nouveau tour spectaculaire mercredi, le P-DG d’Orange, Stéphane Richard, se retrouvant en position délicate avec sa mise en examen pour « escroquerie en bande organisée ». Matignon a immédiatement annoncé que le conseil d’administration d’Orange serait réuni « dans les prochains jours » pour « décider des conséquences à tirer ». « À travers ses administrateurs, l’État fera alors valoir sa position en tant qu’actionnaire », a-t-on précisé dans l’entourage du Premier ministre.
Simultanément, une porte-parole de l’opérateur a pourtant assuré que cette mise en examen n’avait « pas de conséquences sur ses responsabilités actuelles » et que Stéphane Richard « sera à son bureau » jeudi matin. Directeur de cabinet de Christine Lagarde quand elle était ministre de l’Économie, Stéphane Richard « a été mis en examen ce jour du chef d’escroquerie en bande organisée, sur réquisitions conformes du parquet » de Paris, a annoncé celui-ci dans un communiqué.
« Confiant et combatif » (entourage de Stéphane Richard)
À l’issue de deux jours de garde à vue et de sa mise en examen, Stéphane Richard est « confiant et combatif », a réagi son entourage. Le 29 mai, l’un des trois juges du tribunal arbitral, Pierre Estoup, a été le premier mis en examen pour « escroquerie en bande organisée ». Le tribunal arbitral a décidé en juillet 2008 d’octroyer à Bernard Tapie 403 millions d’euros, intérêts compris, pour mettre fin au différend entre les deux parties né de la vente d’Adidas.
Avec la mise en examen de l’ancien directeur de cabinet de Christine Lagarde, les juges semblent estimer que Stéphane Richard a pris une part décisive dans le choix et l’élaboration de l’arbitrage rendu en faveur de Bernard Tapie.
Entendue par d’autres juges, ceux de la Cour de justice de la République chargée d’enquêter sur le rôle de Christine Lagarde, l’ancienne ministre avait été placée sous le statut de témoin assistée, un statut intermédiaire entre celui de témoin et de mis en examen qui peut à tout moment évoluer. Ce statut semblait reconnaître à Christine Lagarde une moindre implication dans l’arbitrage.
Mystérieuse réunion de validation
Un moment-clé de l’affaire paraît être une réunion tenue à l’été 2007 en présence de Stéphane Richard, le secrétaire général de l’Élysée Claude Guéant et l’ex-président du Consortium de réalisation (CDR) Jean-François Rocchi, la structure chargée de gérer le passif du Crédit lyonnais. Stéphane Richard avait déclaré qu’il s’agissait d’une « réunion de validation ». Il n’y a eu « ni ordre, ni instruction, ni pression particulière » de l’Élysée, avait-il assuré. Selon Le Canard enchaîné, Stéphane Richard a soutenu par ailleurs le contraire, évoquant une instruction transmise par Claude Guéant lors de cette réunion.
Le patron d’Orange a affirmé que, lors de cette rencontre de 2007, il était « apparu clairement que la solution de l’arbitrage était validée par le président de la République (Nicolas Sarkozy), qui n’en a jamais fait mystère ». Claude Guéant n’a pas été encore entendu par les enquêteurs dans cette affaire, mais son domicile et son bureau ont été perquisitionnés le 27 février. De leur côté, Stéphane Richard et Jean-François Rocchi se rejettent la responsabilité sur l’initiative d’envisager un arbitrage.
« Je n’ai donc pas « proposé » d’arbitrage (Rocchi)
Jean-François Rocchi était en cours de présentation devant les juges d’instruction mercredi après-midi en vue d’une possible mise en examen. Stéphane Richard avait par ailleurs exonéré Jean-Louis Borloo, ministre de l’Économie avant Christine Lagarde, de toute responsabilité, affirmant que « la proposition d’arbitrage (était) venue du président du CDR », à l’époque Jean-François Rocchi. Ce dernier le conteste, affirmant qu’il n’a fait que « mettre à l’étude », à la demande de Stéphane Richard, une proposition des liquidateurs du groupe de Bernard Tapie suggérant un arbitrage. « Je n’ai donc pas « proposé » d’arbitrage, indiquait récemment Jean-François Rocchi.
L’ancien patron du CDR a probablement été également entendu par les enquêteurs sur le texte du compromis d’arbitrage signé entre le CDR et Bernard Tapie. Selon un rapport de la Cour des comptes, révélé par Mediapart, ce texte n’était pas le même que la résolution entérinée par le CDR lors d’un conseil d’administration sur la demande d’indemnisation du préjudice moral par les époux Tapie. Bernard Tapie obtint 45 millions d’euros au seul titre du préjudice moral.
source :
http://www.lepoint.fr/societe/stephane-richard-mis-en-examen-12-06-2013-1680130_23.php

happywheels

7 Commentaires

  1. Cathy dit :

    Décidemment que de Grands Magouilleurs…

  2. CHARLES ( COMME CHARLIE) dit :

    Heureusement que certains médias en parlent…..hier belle émission sur le couple Balkany ……une honte pour la France , mais combien sont-ils à se goinfrer sur le dos des CONStribuables …

  3. Playfair dit :

    Un futur repris de justice

  4. Alice dit :

    on oublie pas un peu vite que cette affaire Tapie a démarrée du temps de tonton le grand capitaliste de gauche qui s’est servi de tapie pour s’en mettre plein les poches et déstabiliser ses opposants . Certains d’entre vous doivent etre trop jeunes pour connaître le détail de cette affaire , si on veut on peut lire , il y en a eu des tonnes d’écrites sur ce sujet , par exemple un truc que j’ai lu il n’y pas très longtemps où il est expliqué que quand il est arrivé Mittérand n’avait pas les moyens de payer ses factures et comme d’autres suivez mon regard il avait une espèce de phobie de paiement . A la fin de son mandat c’était devenu un homme immensément riche . Connaissez vous le dossier Crédit Lyonnais ? Si non vous n’avez pas idée de ce que représente dans le dossier CL Tapie . Sans l’intervention de CH Lagarde et de Nicolas Sarkozy , Tapie était en droit d’obtenir légalement beaucoup plus ! le droit français un point c’est tout . J’ai oublié qu’en France on considère Christine Lagarde comme une femme moche et incompétente , sans doute pourquoi elle occupe des fonctions « un peu importantes  » et soit dit en passant nos jeunes qui peut-être son moches et cons ne revent que de quitter ce pays !

  5. Alice dit :

    tapie un proche de mittérand meme son ministre à l’époque !

  6. CHARLES ( COMME CHARLIE) dit :

    TOUT À FAIT ENTRE NOUS …..METTEZ MOI À DISPOSITION AUTANT DE MONNAIE OFFICIELLEMENT SUR MON COMPTE EN FRANCE ….ET MÊME SI VOUS ME LE RÉCLAMEZ QUELQUES MOIS APRÈS ….PAS DE PROBLÈME JE VOUS RESTITUE . ENTRE TEMPS SUR 10 MOIS ÇA M’AURA RAPPORTÉ  »OFFICIELLEMENT » LA BAGATELLE DE MINIMUM VRAIMENT MINIMUM 1600 POURCENT SOIT 16 FOIS AVEC ORIENTATION VERS N’IMPORTE QUEL PAYS ET BANQUE ! LORSQUE JE DIT MINIMUM ÉTANT QU’IL EST POSSIBLE DE RELEVER LE MONTANT DE DEUX À TROIS FOIS EN COURT TERME …DONC FAITES LE CALCUL , PUIS LE LONG TERME POUVANT DOUBLER …BREF LE COMPTE EST BON !!!ET CECI SANS BOUGER DE VOTRE COMPTE JUSTE UN BLOCAGE PAR MT760 SOIT SANS AUCUN RISQUE PAR RAPPORT À CERTAINS PLACEMENT SANS GARANTIE BANCAIRE OU BOUSIERS À HAUTS RISQUES …CE PROCESS EST TOP SECRET POURTANT INTERBANCAIRE , CERTAINS OFFICIERS BANCAIRES S’ÉTANT FAIT VIRÉ POUR AVOIR PARLÉ OU AVOIR DEMANDÉ AUX SUPÉRIEURS …ALORS SI VOUS POSEZ LA QUESTION A VOTRE BANQUIER SOIT IL NE SAIT PAS, SOIT IL NIERA L’EXISTENCE ….PAR CONTRE IL Y’A DES BANQUES VIA QUELQUES  »CONNAISSEURS » SANS TRANSFERT, PROPOSE ENTRE 10 ET 30 POURCENT L’AN AVEC GARANTIE D’UN MINIMUM DE 10 POURCENT …C’EST TOUT DE MÊME MIEUX QUE LE LIVRET À LA CONS …
    BREF, LES LOUPS NE SE MANGENT PAS ENTRE EUX ET J’AURAI PRÉFÉRÉ UN MACRON PLUS PORTÉ SUR CES POSSIBILITÉS POUR AIDER LES ENTREPRISES ….ET L’ÉTAT C’EST NOUS …
    MAIS NE VOUS FAITES PAS D’ILLUSION  » ÉDENTÉS  » LE DEAL COMMENCE À PARTIR DE 10 M , PAR CONTRE JE SAIS QUE CERTAINS RICHES MAIS PAUVRES …DEVANT VENDRE DES BIENS, TABLEAUX DE MAÎTRES ETC POUR ÉMETTRE EN ÉTAT LES CHÂTEAUX ET AUTRES POURRAIENT ÉVITER …ATTESTATION DE VALEUR 10M = 10M GRATOS EH OUI L’ARGENT VA À L’ARGENT …..

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *