BRAVO à MAHER IBRAHIM !

By  |  11 Comments

Maher Ibrahim, un arabe musulman, est infirmier en chef du département Corona de l’hôpital Haemek.
Alors qu’un juif orthodoxe agonisait et que Maher a compris que ses proches ne pourraient pas être présents pour l’accompagner dans ses derniers moments, il a récité la prière du Shema Israel à son chevet.
« Je savais que c’était important pour un juif de partir en entendant cette prière », a déclaré Maher Ibrahim.

happywheels

11 Commentaires

  1. capucine dit :

    C’est touchant …il a fait une Mitsva et pour arabe israélien c’est exceptionnel. ..merci

  2. Franccomtois dit :

    Il a eu le courage et surtout le coeur de prier pour cet homme juif ortodoxe.Je suis certain que bien d´autres arabes en Israel n´ont pas de haine au coeur,mais il est tellement plus interressant de mettre les barbares en premiere ligne,diviser les peuples pour mieux régner surtout du côté des cheffaillons arabe.Respect total á ce Monsieur et des infos comme celle-ci réchauffe le coeur et vous donne envie de croire á un avenir meilleur pour l´humanité.

  3. Il était peut-être chrétien, et pas musulman

  4. duchene dit :

    IBRAHIM, CA NE PEUT PAS ETRE CHRÉTIEN…………….. IL FAUT ETRE MUSULMAN POUR ETRE IBRAHIM. J AI VÉCU DANS UN PAYS MUSULMAN………….JE SAIS DE QUOI JE PARLE……………

  5. liguedefensejuive dit :

    Shlomo Galster, un Habad Hassid du nord d’Israël, a contracté le COVID-19 il y a plus d’un mois et a été hospitalisé au centre médical Ha’emek à Afula. Jeudi matin, sa famille a été informée qu’il était sur son lit de mort et qu’il était temps pour eux de dire au revoir.

    Le personnel médical de l’unité COVID du centre médical s’est rendu compte que le temps était compté et qu’il était peu probable que sa famille arrive à temps pour réciter la prière traditionnelle « Shema Yisrael ».

    Puis l’infirmier en chef de l’unité COVID, Ibrahim Maher, qui soignait Galster depuis son hospitalisation, est intervenu et a récité le Shema pour lui, sans connaître par cœur le libellé précis de la prière hébraïque.

    « Je savais qu’il était un homme religieux et il était important pour lui que sa famille prie avec lui », a déclaré Maher à Israel Hayom. «Je ne connais pas exactement toute la prière, mais je savais à quel point il était important qu’il entende les mots« Shema Yisrael ». Nous le connaissions ainsi que sa famille. Nous l’aimions. Nous avons prié avec lui, pour lui-même et sa famille.  »

    « Il était clair pour moi qu’il voulait que nous récitions la prière du Shema pour lui. Nous n’avons qu’un seul Dieu », a poursuivi Maher.

    Maher a déclaré que lorsque la famille de Galster est arrivée à l’hôpital, elle savait déjà qu’il était décédé.

    « Il était important pour moi que sa fille sache, et peut-être que cela la consolerait un peu, elle et la famille, qu’au moins nous ayons réussi à réciter le Shema », at-il ajouté.

    La fille de Galster a déclaré à Israel Hayom: « C’était une journée difficile et triste. Mon père n’a jamais cessé de parler des soins dévoués qu’il a reçus et de sa reconnaissance envers Maher et toute l’équipe. »

  6. roni dit :

    le personnel medicale en israel ne fait pas de differences entre les malades quelques soit leurs religions et autres…

    • Franccomtois dit :

      Roni cela devrait l´être pour tout les pays,sans discrimination aucune,ni sociale,ni ethnique,ni religieus,malheureusement l´appât du gain pour certains,la haine des autres pas comme eux pour les autres et l´humanité marche sur la tête.

  7. liguedefensejuive dit :

    « nazis au pouvoir » ?????

  8. Lior dit :

    Toda rabba Ibrahim

Publier un commentaire

Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *