“Il a insulté notre prophète” : des collégiens musulmans de Conflans “plaisantent” sur la mort de l’enseignant décapité

By  |  7 Comments

Alors que le temps est à l’émotion et aux hommages à la suite de la mort de l’enseignant Samuel Paty, certains élèves étaient loin des slogans “Je suis Samuel”.
Samuel Paty avait 47 ans et était un père de famille. Il est mort, décapité par un terroriste tchétchène vendredi en fin d’après-midi alors qu’il rentrait chez lui, parce qu’il avait tenté d’enseigner « la liberté d’expression ». Depuis, classe politique, anonymes, collègues et anciens élèves se sont émus de cet acte cruel. De nombreux rassemblements ont eu lieu samedi 17 octobre dans le pays pour lui rendre hommage, derrière les slogans de « Je suis Charlie », « Je suis Samuel » ou encore « Je suis enseignant ». Mais tous n’étaient pas dans la même lignée, nous apprend Le Figaro.

Ainsi, certains adolescents de confession musulmane ont plus ou moins condamné la mort du (ou de leur) professeur, sans pour autant se prononcer sur l’acte de l’assaillant tchétchène. Une adolescente indique aux journalistes que Samuel Paty avait une « réputation raciste », tandis que d’autres élèves s’insurgent contre ses propos à l’encontre de leur prophète : « C’est une offense contre Mahomet », glisse une fille, même si elle assure que « mourir pour une caricature, c’est fou, ça va trop loin. » Un jeune adolescent prend moins de pincettes : « il a insulté notre prophète, on en parlait en récréation ». Une manière de dire qu’il avait peut-être récolté ce qu’il avait semé ?
Surtout, selon nos confères du Figaro, certains collégiens étaient davantage présents pour plaisanter que pour rendre hommage, jouant devant les caméras en demandant si les journalistes voulaient voir « sa tête » puisque la « photo circulait sur Twitter ». Samuel Paty se sentait en danger depuis les menaces qu’il avait reçues jusqu’à aller porter plainte. Mais il était également visé par une note du Service départemental de renseignement territorial après « l’émoi » de certains parents musulmans qui souhaitaient son départ de l’établissement. L’Académie des Yvelines se serait d’ailleurs apprêté à le sanctionner.
Source :
https://www.valeursactuelles.com/societe/il-insulte-notre-prophete-des-collegiens-musulmans-de-conflans-plaisantent-sur-la-mort-de-lenseignant-decapite-124764

happywheels

7 Commentaires

  1. Franccomtois dit :

    Salopards,que dire de plus?Pour les algeriens qui ont vécu la décennie noire,voire ces crevures d´origine maghrébine applaudir la barbarie islamiste doit les faire vomir.Je comprend mieux les marrocains,tunisiens et algériens qui font la gueule quand de tels individus viennent dans leur pays d´origine pour les vacances,ils ne sont bon pour personnes.

  2. Rosa SAHSAN dit :

    Quand va-t-on les foutre enfin dehors. Si ces cinglés veulent « vivre leur foi » qu’ils aillent dans l’un des 52 pays prêts à les accueillir.
    ROSA

  3. limone dit :

    dans ce pays je suis .. je suis toujours
    celui qui est mort !
    c’est d’un gout
    j’ai un peu de mal avec ça

  4. limone dit :

    la france est déjà un pays muzz par le biais
    législatif administratif et des associassions
    tout ce qui concerne la paperasse
    le pays est vendu après concrètement
    l’heure sonnera un jours ?

  5. capucine dit :

    les collégiens muzz n’ont rien dans le ciboulot et un cœur de pierre !
    la prochaine génération ne sera pas mieux que celle-là ! je plains nos petits enfants qui vivrons avec ces futurs racailles antisémites et enti-français !

  6. benjamin dit :

    cela denote et prouve bien le nombre incroyable de ces petits maghrebins dans quasiment toutes les ecoles de France et de Navarre!en fait le vrai et seul probleme est qu ils sont trop trop nombreux et c est désormais un fait incontournable et ingerable !et ils le savent et savent également leur immense capacitè de nuisance !la responsablitè de ces gens au pouvoir qui ont permis et encouragè cette masse est immense !!c est un vrai tournant historique de la France eternelle qui ne sera jamais jamais plus la meme !!fini la France !!c est autre chose a present !!

  7. Poissonchat dit :

    Sacrée merde…Je suis encore plus heureux que mes gosses n etudient pas dans ce pays de fous.
    Une pensée pour ceux qui n ont pas eu ce choix et évidemment pour le professeur assassiné et ses proches.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *