Mohamed Bekhtaoui élu UPR et admirateur de Mohamed Merah placé en détention

By  |  8 Comments

Mohamed Bekhtaoui, jugé en avril 2020 et relaxé pour apologie du terrorisme, est poursuivi pour menaces de mort et violences contre des policiers.
andis que le patron de l’Union populaire républicaine (UPR), François Asselineau, est mis en examen pour harcèlement moral et agression sexuelle, un de ses représentants, Mohamed Bekhtaoui, 37 ans, élu d’opposition à la mairie de La Courneuve, a été placé en détention provisoire vendredi, dans l’attente de son jugement.
Le conseiller municipal UPR a été interpellé jeudi et placé en garde à vue pour menaces de mort et violences sur personne dépositaire de l’autorité publique, provocation à la rébellion et dégradation de bien d’utilité publique. Selon des sources policières, un équipage de fonctionnaires de police a tenté de disperser un regroupement d’une vingtaine de jeunes à l’extérieur de leur domicile après 19 heures, malgré le couvre-feu. C’est lors de ce contrôle que Mohamed Bekhtaoui aurait contredit les injonctions des policiers.
Depuis le début de la crise sanitaire du Covid-19, l’UPR alimente le complotisme. Sur son site, on peut notamment lire : « Il est possible d’ajouter à un vaccin des nanoparticules à effet fluorescent détectables à la surface de la peau avec un appareil. Pourquoi demain, ces nanoparticules ne contiendraient-elles pas des données permettant de tracer les individus ? »

Ce n’est pas la première fois que Mohamed Bekhtaoui a maille à partir avec la police. En avril 2020, pendant le premier confinement, il avait tenté de participer à une visite d’Emmanuel Macron à La Courneuve. Connu pour sa virulence, se présentant sans masque et sans attestation de déplacement, il avait été empêché d’approcher le cortège du chef de l’État. Lors de son interpellation, il avait alors expliqué aux policiers : « Je vais devenir le nouveau Mohammed Merah. J’ai eu de la chance de le côtoyer. Il m’a ouvert les yeux. Je vais faire un carnage. » Jugé pour ces faits en octobre 2020, Bekhtaoui avait écopé de 140 heures de travail d’intérêt général, l’apologie de terrorisme n’ayant pas été retenue. Un expert psychiatre avait relevé une fragilité psychologique. Le parquet de Bobigny avait requis 6 mois de prison.
Mohamed Bekhtaoui connaîtra son avenir judiciaire mardi. Il doit comparaître devant la 17e chambre correctionnelle du tribunal judiciaire de Bobigny.

Source :
https://www.lepoint.fr/societe/info-le-point-un-elu-upr-de-la-courneuve-place-en-detention-03-05-2021-2424653_23.php


“Je vais faire un carnage” : un élu de Seine-Saint-Denis veut “devenir le nouveau Mohamed Merah »
Jugé mardi 6 octobre pour outrage et apologie du terrorisme au tribunal de Bobigny, Mohamed Bekhtaoui, élu de La Courneuve, avait déclaré “vouloir faire un carnage”.
Les faits remontent au 7 avril dernier, à l’occasion de la visite d’Emmanuel Macron au centre d’action sociale (CCAS) de La Courneuve, en plein confinement. Bien décidé à s’entretenir avec le chef de l’Etat, Mohamed Bekhtaoui, élu de l’UPR (Union populaire républicaine), une formation souverainiste dans cette mairie dirigée par le maire communiste Gilles Poux, a alors dérapé. Placé en garde à vue pour ne pas avoir respecté le port du masque une énième fois, et avoir oublié son attestation de sortie, l’élu de 37 ans qui a accumulé les vols, les outrages et les conduites sans permis a alors « vrillé », comme l’indique au Parisien le substitut du procureur.
Selon le rapport d’un brigadier-chef rapportant ses propos dans les colonnes du Parisien, Mohamed Bekhtaoui aurait alors déclaré : « Je vais devenir le nouveau Mohamed Merah. J’ai eu de la chance de le côtoyer, il m’a ouvert les yeux. Je vais faire un carnage ». Avant de lancer à plusieurs reprises « Allahou akbar » devant le policier, convaincu que sa garde à vue est « une mascarade pour l’empêcher de réussir en politique ». Selon les précisions du quotidien, l’expert psychiatre a relevé « une fragilité psychologique ». Le substitut du procureur a réclamé six mois de prison aménageables. Relaxé pour l’apologie du terrorisme, il a en revanche été condamné à 140 heures du travail d’intérêt général pour les outrages.
Source :
https://www.valeursactuelles.com/societe/je-vais-faire-un-carnage-un-elu-de-seine-saint-denis-veut-devenir-le-nouveau-mohamed-merah-124351
A notre connaissance la municipalité communiste de La Courneuve l’a gardé comme elu.
Faut-il s’en étonner ?

happywheels

8 Commentaires

  1. Franccomtois dit :

    Une question,quand est-ce que nous aurons une de ces personnes de religion musulmane qui on va dire « réussi » dans la vie publique va drainer autre chose que de la haine?Il y en a surement,mais désolé moi de mon côté je suis incapable de vous citer un seul nom.
    Allez,un petit blues pour ne plus l´avoir 😊:
    -Joe Carter and Kansas City Red – Original Chicago Blues
    https://youtu.be/-qsHiQcVA50

    • liguedefensejuive dit :

      Cher Franccomtois dans les salles d’opérations chirurgicales de l’ Ile de France j ai de nombreux confrères musulmans sérieux ,efficaces et qui sont des exemples de réussite et d’intégration

      • Franccomtois dit :

        Je m´excuse de ne pas avoir été assez précis,mais je pensais surtout au show-biz et parfois á la politique.De plus je ne suis pas du style á faire des généralités et cela vous le savez puisque je partage votre site depuis bien des années.Mais reconnaissons que par les temps qui courrent cette religion montre bien autre chose que la paix et la sérénité malheureusement.

        • liguedefensejuive dit :

          Le plus triste est que ces excellents chirurgiens musulmans ne peuvent pas exercer dans leur pays d’origine faute d’équipements hospitaliers valables.

          • benjamin dit :

            je ne pense pas que ce soit la vraie raison de leur non assistance a leurs freres d algerie ou de tunisie !!!!ils ne veulent plus partir d ici !! plus jamais !!

  2. Anciães Rodrigues Irides dit :

    C est ignoble, c est tout le contraire de notre liberté,de notre étique et de notre morale.Il faut expulser un homme qui dit être un deuxième Merah.
    Cet homme qui doit tout à la France ne respecte pas notre République laïque qui nous est si chère.
    Au vu de ces dires, je
    suis prête à signer la tribune des Valeurs Actuelles !!!

  3. Carvalho dit :

    un élu UPR, pas étonnant, je me suis toujours méfié d’Asselineau et de ceux qui tournaient autour de son parti. Asselineau m’apparait comme un personnage des plus malsains. Il n’a peut-être jamais proféré de message antisémite (il est bien trop malin pour ça..), mais c’est encore pire, il ne fait que suggérer. Pas étonnant qu’il soit islamophile (tout comme soral, dieudonné, chouard..)
    Aujourd’hui, moins que jamais on ne peux rester silencieux devant l’antisémitisme qui se répand et explose comme jamais. une première depuis le nazisme.
    En donnant la parole à des antisémites, on le devient de fait, point.

  4. Carvalho dit :

    Tant que l’humain n’aura pas compris que le seul gourou sur lequel il peut compter n’est autre que son propre cerveau et son libre arbitre, il ne sera rien d’autre qu’un complice de la barbarie, en attendant d’en devenir un éxecutant à part entière, lorsque l’effet de foule et l’anonymat qui l’accompagne lui permettra de diluer sa responsabilité..

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *