QUELS SONT LES PROPOS ANTISEMITES PRONONCES A LA MOSQUEE DE CANNES ?

By  |  4 Comments

La timidité pour ne pas dire l’autocensure du Ministre de l’Intérieur et des médias sur ces propos antijuifs sont révélateur de la peur inspirés par les islamistes antijuifs
Lire ci-dessous l’article du PARISIEN
https://www.leparisien.fr/politique/gerald-darmanin-annonce-fermer-une-mosquee-a-cannes-12-01-2022-NRIWRSP7R5CKDI7A672UK37HLA.php
Gérald Darmanin annonce fermer une mosquée à Cannes
Le ministre de l’Intérieur annonce ce mercredi la fermeture d’une mosquée en raison des « propos antisémites » tenus en son sein.
« Nous fermons l’une des mosquées de Cannes », annonce Gérald Darmanin ce mercredi matin sur CNews. Le ministre de l’Intérieur explique qu’il est reproché à l’établissement religieux « des propos antisémites, du soutien à CCIF (NDLR. Collectif contre l’islamophobie en France) et Barakacity ».
Selon le membre du gouvernement, le maire de Cannes David Lisnard soutient « courageusement » cette décision.« Nous disons à l’immense majorité des musulmans de France que l’on ne veut pas les laisser en otage des islamistes », ajoute-t-il.
Les associations « islamistes », selon le ministre, CCIF et BarakyCity ont été dissoutes dans le sillage de l’assassinat de Samuel Paty en octobre 2020.
Par ailleurs le ministre a indiqué que sur les « plus de 2.500 lieux de culte musulmans », on comptait « 70 lieux de culte radicalisés ».
Selon le ministère de l’Intérieur, en décembre, 2 623 mosquées et salles de prières sont établies sur le territoire national et parmi ces lieux de culte, « 99 étaient soupçonnés de séparatisme ». Tous ont « été contrôlés au cours de ces derniers mois ». « Pour 36 lieux de culte, les contrôles ont permis de démontrer que la loi de la République y était strictement respectée, par exemple à la suite d’un changement d’imam ou de gouvernance associative », a indiqué le ministère.
En outre, « 21 lieux de culte sont actuellement fermés, du fait de prescriptions administratives, d’une décision judiciaire, d’une reprise de bail, de travaux ou d’une fermeture administrative », six « font l’objet d’une instruction qui permettra d’engager une fermeture, notamment sur la base de la loi séparatisme ».
Cinq faisaient « l’objet d’une instruction » en vue d’une possible fermeture, dont celle de Cannes. Fin décembre, la justice a confirmé la fermeture de la mosquée de Beauvais pour des prêches d’un imam faisant notamment l’apologie du djihad armé.
La préfète de l’Oise avait ordonné quelques jours auparavant la fermeture sous 48 heures de cette mosquée, accueillant environ 400 fidèles, que le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, avait accusé à la mi-décembre d’attaquer le « modèle républicain et la France ».
Fin octobre, c’est la mosquée d’Allonnes, près du Mans, accueillant environ 300 fidèles, qui a été fermée pour six mois sur décision préfectorale car soupçonnée de légitimer le djihad armé ou le terrorisme lors de ses prêches.

happywheels

4 Commentaires

  1. benjamin dit :

    peine perdue pour les autoritès françaises de pretendre lutter contre l antisemitisme des preches dans les mosquèès!!les immams ne font que citer le coran ou les hadiths !la meme chose se pratiquait dans les eglises et perdure chez les cathos tradis !!ces deux religions sont fascinèès par la TORAH depuis les origines !!!c est comme ça !!ils ne comprendront JAMAIS notre torah !

    • liguedefensejuive dit :

      Et pourquoi les responsables de cette mosquée tiennent ils des propos antisémites ? .
      Il me semble, et jusqu’à preuve du contraire, que ce ne sont pas les français de confession juive qui mettent le chaos, qui font , ou fomentent des attentats et des sorties de couteaux. .
      Alors les imams devraient avoir le courage d’insulter leurs propres ouailles, qui dans tous les faits divers sont à la une, Djihadisme et 350 morts plus tard et 2 décapitations, alors que l’inverse ça n’existe pas. .
      Ils devraient aussi respecter cette communauté présente en France depuis le 1er siècle de l’ère chrétienne, tout comme les autres communautés qui vivent d’abord la laïcité avant la religion. .
      Si d’un côté 20 mosquées ont été fermées, (et des salles de prières) on n’a jamais vu, une église, un temple, ou une synagogue fermer ses portes, parce qu’aucune prêche n’est proférée à l’encontre de qui que ce soit, et la 1ère prière du Samedi dans une synagogue est consacrée à la République Française et au peuple français dans son entier. .

  2. capucine dit :

    A Cannes ou ailleurs c’est partout pareille , ils sont tous à mettre dans le même sac ! tous des antisémites , rien ne changera chez les muzz

  3. Franccomtois dit :

    Nous allons finir par penser que l´islam est une secte á ce rythme lá!Nous le répétons tellement souvent,mais force est de constater que seule l´islam en tant que religion pose des problemes.Il serait peut-être temps de prendre les mêmes solutions á ce probleme que pour le mandarom,le temple solaire,la scientologie….me semble t-il?

    De l´autre côté:
    -«On est dégoûtés, un lieu de culte c’est sacré» : les fidèles catholiques outrés après la profanation de deux églises en Seine-Saint-Denis
    Par Guillaume Poingt
    Publié hier à 17:21, mis à jour hier à 22:29
    Deux églises, à Bondy et à Romainville, ont été la cible d’actes de vandalisme et de profanation lundi 10 janvier. Deux enquêtes ont été ouvertes pour retrouver les auteurs des faits, a annoncé Gérald Darmanin.

    «On est dégoûtés, un lieu de culte c’est sacré. Ceux qui ont fait ça n’ont aucun respect pour rien. Notre société va très mal», déplore une femme accompagnée de sa fille en sortant de l’église Saint-Pierre de Bondy (Seine-Saint-Denis). Après Saint-Denis la semaine dernière, où trois statues de la basilique ont été dégradées, les actes de vandalisme contre les édifices catholiques se multiplient ces derniers jours dans le département.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *