Séparatisme : l’Intérieur met au ban trois fédérations islamiques

By  |  8 Comments

INFO LE FIGARO – Gérald Darmanin a demandé aux préfets de ne pas inviter aux assises territoriales trois fédérations qui refusent de signer la «charte des principes» de l’islam de France.
Par Christophe Cornevin
Le ministère de l’intérieur vient de frapper un coup de poing sur la table. Dans une directive adressée aux préfets le 30 mars et que Le Figaro s’est procuré, Gérald Darmanin et Marlène Schiappa pointent du doigt «trois fédérations qui ont refusé à ce stade de prendre part» à la «Charte des principes» de l’islam de France et censé faire respecter les règles de la République. Sous la bannière «Foi et Pratique» la première est une association se revendiquant du Tabligh, un mouvement islamiste d’origine indo-pakistanais. Les deux autres sont des associations franco-turques, étroitement liées à Ankara: il s’agit de la Confédération islamique du Mili Gorus et du Comité de coordination des musulmans turcs de France. Affichant un islam identitaire, ce dernier se veut nationaliste et ouvertement loyaliste envers le président turc Recep Tayyip Erdogan. Le refus de ces trois structures d’entrer dans le processus est, affirme la directive aux préfets, motivé par des «raisons de fond notamment liées à la condamnation de l’islam politique».

Fustigeant un «clivage» qui «appelle mécaniquement, à une évolution des instances représentatives», Gérald Darmanin prévient dans son courrier: «la signature, ou non, de la Charte, emportera également des conséquences du point de vue de l’État». Aussi, sans attendre, il demande aux préfets «de ne pas inviter aux assises territoriales avec les acteurs de l’islam de France que vous organiserez prochainement les fédérations ou structures affiliées qui ont explicitement refusé d’adhérer aux principes posés par la Charte».
Par ailleurs, la note de Beauvau affiche la fermeté: elle ordonne aux préfets de «faire preuve de la plus grande vigilance dans l’instruction des projets (éducatifs, caritatifs, immobiliers, etc.) au titre desquels ces mêmes associations pourraient solliciter les services de l’État (..)». Désormais, les représentants de l’État dans les départements sont invités à faire remonter vers les cabinets de Gérald Darmanin et Marlène Schiappa «toutes les difficultés qui pourraient survenir dans l’application de cette directive».
«Cette «Charte des principes» de l’islam a suscité des débats très vifs parmi les différentes composantes de l’islam de France», soulignent les ministres qui notent, en préambule de leur courrier, que le texte avait été «élaboré et signé» au mois de janvier dernier par «les principales fédérations des musulmans de France» que sont les «Fédération nationale de la Grande Mosquée de Paris, l’Union des mosquées de France, le Rassemblement des musulmans de France ou encore la Fédération Française des associations islamiques d’Afrique, des Comores et des Antilles (FFAIACA)» .
Les deux associations pro turques qui sont dans le viseur de Beauvau cumulent 19 sièges au sein du CFCM, soit davantage que l’Union des Moquées de France (UMF) qui tient la Grande Mosquée de Paris, proche de l’Algérie, ou encore que Musulmans de France (ex-UOIF). L’islam turc est donc surreprésenté au sein de l’Islam de France, puisque la communauté turque pèse pour 700.000 personnes, contre près de deux millions pour les Algériens par exemple.
Source :
https://www.lefigaro.fr/actualite-france/separatisme-l-interieur-met-au-ban-trois-federations-islamiques-20210331

happywheels

8 Commentaires

  1. joseparis dit :

    On verra si cela est suivi d’effets, comme la dissolution des ces fédérations et l’expulsion des éléments radicaux, ou si c’est comme d’habitude de la communication.

  2. Franccomtois dit :

    Le prochain gouvernement???????????

  3. Franccomtois dit :

    En lien:
    JEUDI 01/04/2021 à 11H59 – Mis à jour à 12H01
    | POLITIQUE
    L’association Millî Görüs n’a pas « vocation à exister dans la République », estime Attal
    Par La Provence (avec AFP)
    L’association Millî Görüs va « à l’encontre des valeurs de la République » et « n’a pas vocation à organiser des activités, à exister dans la République », a estimé ce jeudi le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

    ##Et_#AUSSI_1_#

    « Je n’annonce pas » sa dissolution, a précisé le secrétaire d’Etat, interrogé à ce sujet sur BFMTV et RMC. Mais « ce que je considère, c’est qu’une association qui va à l’encontre des valeurs de la République, qui se bat contre les valeurs de la République, contre l’égalité entre les femmes et les hommes, contre la dignité humaine, évidemment qu’elle n’a pas vocation à organiser des activités, à exister dans la République ».

    -Vous remarquerez que malgré tout les points noirs de cette organisation politico-religieuse il n´est pas du tout question de l´interdire,pas de dissolution en vue,INCROYABLE!!!!!!!.Je repense á G-I que l´on soit d´accord oú pas avec eux n´ont pas eu le même traitement alors que trés largement moins dangereux.Si je comprend bien,en France celle ou celui (hors xénophobe ou antisémite)qui aime son pays,sa Terre est un criminelsurtout s´il le cris sur tout les toits!Maintenant si on me demande si j´aime mon pays la France,je répondrai non,pas envie de me faire dessoudre,pardon dissoudre,remarquez c´est kif-kif bourricaud!

  4. limone dit :

    si j’ai bien compris sont des ânes
    qui veulent séparer les boucs et le brebis
    on verra bien ce que ça va donner !

  5. Jacob Brafman dit :

    et comme par hasard ces trois fédérations islamiques
    n’appartiennent pas à la communauté afro-maghrébine
    (Algérie, Maroc, Tunisie, Mauritanie, Mali, Sénégal, Niger…etc…)
    et qui à contrario des indo-pakistanais et des turcs qui de facto seraient plus justiciables à défaut d’être justifiables …
    Darmanin
    préserverait-il en ménageant ces/ses protégés musulmans beaucoup plus nombreux ??? élection présidentielle 2022 oblige !

  6. Fleur dit :

    Ces guignols ne représentent qu’eux mêmes et certainement pas la masse silencieuse des musulmans qui vivent leur religion selon les règles et lois de la république
    Faut dissoudre toutes ces associations qui font plus de tort que de bien à la société française

  7. jacobrafman dit :

    les socialistes francs-maçons qui étaient et qui sont toujours de fervents
    christianophobes comme de violents cathophobes ont su imposer leurs lois
    et tout particulièrement la loi des séparations des églises de l’état
    datant de 1905 avec un certain Aristide Briand un Franc-maçon et un socialiste
    laïcard pur jus alors que ces mêmes francs-maçons laïcards sont incapables
    de faire appliquer cette loi 1905 aux musulmans et avec ce slogan propagandiste
    d’Islam de France qui n’est qu’un écran de fumée tout comme un vaste fumisterie
    maçonnique de l’arbre musulman cachant la forêt islamique !

  8. jacobrafman dit :

    … et pendant ce temps là des attentats terroristes
    sont programmés en Islamistan qu’est devenue la France …
    cinq femmes dont une mère et ses quatre filles qui allaient commettre
    des attentats terroristes islamiques et dont les cibles étaient
    des églises en pleines fêtes de Pâques !

    https://www.lavoixdunord.fr/975550/article/2021-04-04/cinq-femmes

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *