VIDEO-Affaire Mireille Knoll: « Ma mère ne serait pas morte si la justice avait bien fait son travail » (D. Knoll à i24NEWS)

By  |  4 Comments

« Les deux suspects n’auraient pas dû être libérés par anticipation, vu leur nombre de condamnations »
Daniel Knoll, le fils de Mireille Knoll, une octogénaire de confession juive tuée à Paris en mars 2018, a affirmé lundi soir dans l’émission « Conversations avec Benjamin Petrover » que sa « mère ne serait pas morte si la justice avait bien fait son travail ».


Selon Daniel Knoll, les deux suspects « n’auraient pas dû être libérés par anticipation, vu le nombre de fois où ils ont été condamnés. Rien n’a été fait (…) c’est insupportable », a-t-il déploré.
Jeudi dernier, le parquet de Paris a souhaité que les deux suspects du meurtre, le fils d’une voisine et un marginal, soient jugés aux assises pour crime à caractère antisémite. Les deux hommes se sont toujours rejetés la responsabilité du crime.
Interrogé par ailleurs sur la montée de l’antisémitisme en France, M. Knoll s’est dit inquiet, indiquant qu' »il n’y avait qu’à voir [ce qu’il se passe sur les réseaux sociaux], ou lorsqu’on se promène [dans la rue] ».
« Regardez Eric Zemmour, qui a été agressé deux fois. Je pense qu’il y a un laisser-aller en France, c’est extrêmement dangereux », a-t-il estimé.
Enfin, M. Knoll a tenu à partager sa solidarité avec la famille de Sarah Halimi, dont le meurtrier a été déclaré pénalement irresponsable en décembre dernier.
« Il y aurait dû avoir un procès, humainement parlant, c’est inacceptable qu’il n’y ait pas de procès », s’est-il désolé.
Source :
https://www.i24news.tv/fr/actu/france/1589822153-france-affaire-mireille-knoll-ma-mere-n-aurait-jamais-du-mourir-si-la-justice-avait-bien-fait-son-travail-d-knoll-a-i24news

/

happywheels

4 Commentaires

  1. Jean-Loup Msika

    19 mai 2020 at 12 h 31 min

    Il est insupportable de constater que ces deux monstres dangereux se promènent en liberté.
    Un juge « progressiste » à du leur trouver des excuses, comme d’habitude, à ces « victimes » de l' »Islamophobie », etc…
    Et la mère du monstre s’en tire à bon compte, sa responsabilité escamotée…
    C’est le navrant suicide d’un grand pays auquel nous assistons.

  2. capucine

    19 mai 2020 at 12 h 58 min

    il n’y a plus de justice pour l’ antisémite qui a tué et qui a été libéré
    parce qu’il encombrait la prison …

  3. Claude

    19 mai 2020 at 13 h 41 min

    Cette affaire traine depuis si longtemps, est ce normal ?
    Bien sûr que non, le Parquet a « souhaité » que le 2 suspects (assassins) soient jugés aux Assises pour crime antisémite , ce qui aurait du être fait depuis bien longtemps , car qui pouvait en douter !

    Tout ce que l’on peut espérer c’est que les juges le suivent, et le plus vite sera le mieux , inutile d’attendre encore, je ne sais quoi, peut-être la fin du ramadan… ayant peur des émeutes, mais des émeutes il y en a tout le temps, voyez Argenteuil en ce moment .

  4. Paul06

    19 mai 2020 at 20 h 52 min

    Une Justice indigne rendue par des juges indignes.

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *