GAZA :Maintenant ils courent derrière la farine,,

By  |  5 Comments

Alors que le 7 octobre les palestiniens de Gaza courraient de joie derrière les voitures d’otages en les battant et en leurs crachant dessus

happywheels

5 Commentaires

  1. joseparis dit :

    De toute façon, ils ont toujours été des assistés pour tout. La haine antisémite est la plus grande raison d’une impossibilité de faire la paix avec les israéliens. Il ne faut pas oublier que depuis 1948, la communauté internationale les a toujours gavés d’argent, d’aides alimentaires, de médicaments, etc… Si jamais il y avait une paix (ce qui est improbable), les palestiniens seraient incapables de faire quoi que ce soit. Cette situation leur convient très bien, surtout à leurs dirigeants qui se gavent du pognon occidental dans les 5 étoiles de Doha. Ils sont biberonnés à l’aide humanitaire et à la victimisation permanente.

  2. Hérode dit :

    j’adore votre titre
    2 epoques 2 comportements….qui sème le vent recolte la tempête.
    cloportes !

  3. dan-daniel dit :

    C est pas les assassins du 7 octobre qui courent derrière la farine, eux ils ont dû s échapper ailleurs avec l argent de leurs crimes…..malheureusement…
    Ça ne veut pas dire que les palestiniens lambda n ont pas été complices des horreurs du 7 octobre, et là c est bien qu Olson courent après la farine, pour rester poli….

  4. dan-daniel dit :

    … »et là c est bien qu ils courent…. »

  5. David dit :

    S’ils courent ce n’est pas après la farine ……seulement parce qu’ils ont Tsahal au cul .

Publier un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.