Un homme avec une croix gammée tatouée sur le bras arrêté par la police à Orléans

By  |  4 Comments

Par Alban Gourgousse

En marge d’un événement en hommage à Jeanne d’Arc, place du Martroi, ce samedi 8 mai, un homme de 25 ans, qui portait une croix gammée sur le bras, a été interpellé par les policiers. La préfecture a aussi indiqué que l’objet du rassemblement avait été détourné.
Dans le public du concert en hommage à Jeanne d’Arc, place du Martroi, à Orléans, ce samedi 8 mai à 15 heures, un Loirétain de 25 ans a été interpellé par la police.
Les forces de l’ordre, présentes en nombre, avaient remarqué un tatouage sur son coude : une toile d’araignée avec une croix gammée de deux centimètres de diamètre.
Conduit au commissariat d’Orléans, l’homme est considéré comme « proche de Génération identitaire », un groupuscule d’extrême-droite récemment dissous, a communiqué la préfecture.
Il aurait expliqué aux policiers, lors de son audition, que ce tatouage représente son passé « mais qu’il a mûri depuis », que c’est « une erreur de jeunesse ».
S’il ne l’a toujours pas effacé, c’est parce que « les tatoueurs sont fermés », aurait-il dit aux policiers.
Nous évoquions, en amont de ce rassemblement, les inquiétudes sur une instrumentalisation de ce moment par « la droite radicale », faute de rassemblement public organisé cette année.
Le Loirétain devait être laissé libre à l’issue de son audition, avec néanmoins une contravention de cinquième classe (qui peut aller jusqu’à 4.500 euros) « pour port ou exhibition publique d’emblème rappelant une organisation criminelle. »
L’un des chanteurs de ce concert a regretté, hier, cette arrestation : « On est des bénévoles, on fait ça sur notre temps libre, et on était juste là pour chanter pendant une heure, en hommage à Jeanne ».
Cette manifestation ne faisait pas partie du programme officiel des Fêtes de Jeanne d’Arc et avait été autorisée sur le motif de protester contre les mesures de lutte contre l’épidémie.
Les organisateurs de ce rassemblement, auquel ont participé au maximum environ 90 personnes, étaient « en cours de verbalisation » samedi soir, a indiqué la préfecture du Loiret.
Les organisateurs, qui avaient déclaré en préfecture un rassemblement pour protester contre les mesures sanitaires, « avaient été mis en garde de ne pas détourner l’objet de ce rassemblement ».
Le décret du 29/10/2020 n’autorise que les rassemblements ou manifestations « à caractère revendicatif », cadre dans lequel n’entrait pas un rassemblement en l’honneur de Jeanne d’Arc.
Source :
https://www.larep.fr/orleans-45000/actualites/un-loiretain-avec-une-croix-gammee-tatouee-sur-le-bras-arrete-par-la-police-a-orleans_13950741/

happywheels

4 Commentaires

  1. Franccomtois dit :

    Quel connard!Saluer Jeanne d´Arc et avoir une croix gammée,il a rien compris á la vie le psychopathe!!!!Nostalgique du 3eme reich avec force d´occupation de la France et ses maudits collabos comme il aurait aimé être et s´afficher au côté de la statue de Jeanne d´Arc qui voulait bouter hors de France les anglais,elle une résistante,lui un analphabete déglingué du cerveau!
    -Les Inconnus – Thierry la France
    https://youtu.be/LYUzklRmSjI

  2. capucine dit :

    la police devrait aussi rechercher le tatoueur qui a fait la croix gammée sur le bras de ce néonazie

  3. limone dit :

    la race supérieur qui revient d’une civilisation
    perdu (l’atlandide) sur le plateau du tibet
    ensuite je ne sais quoi .. dire qu’en 2021 il y a
    encre qui croit encore a ces conneries a priori !

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *